WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Changements climatiques et production agricole dans les pays de la CEEAC


par Blaise Ondoua Beyene
Université de Yaoundé 2 - Master Degree 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Première partie :

Influence des changements climatiques sur le rendement agricole des pays de la CEEAC

Introduction de la première partie

La première partie de ce travail d'investigation vise principalement à évaluer les effets des changements climatiques sur le rendement agricole dans les pays de la CEEAC. La compréhension et la préoccupation de la recherche que soulève cette partie du sujet nous conduisent à la définition de certains concepts de base, du sens que nous attendons donner à chacun de ces mots. Il nous semble par conséquent urgent de les clarifier afin d'éviter tout équivoque. Il s'agit de trois notions à savoir : température, précipitation et rendement agricole.

Selon 'Melker et al.(2010)la température est définie comme le degré de chaleur ou de froid d'un lieu, d'un corps ou d'un objet. Autrement dit, c'est l'état de l'air, de l'atmosphère en un lieu, considéré du point de vue de la sensation de chaleur ou de froid que l'on y éprouve et dont la mesure objective est fournie par le thermomètre. Dans l'échelle de température du système international (SI) la température s'exprime en kelvins (K). Dans la vie courante, l'unité de mesure de la température est le degré Celsius. Elle s'exprime sous l'échelle centésimale dont les points de repère sont compris entre 0 et 100°C14(*).

Selon OMM (2014) les précipitations sont les eaux qui tombent sur la surface de la Terre, tant sous forme liquideque sous forme solide ou déposée. Quelle que soit la forme de la précipitation, on mesure la quantité d'eau tombée durant un certain laps de temps. On l'exprime généralement soit en millimètres (mm), soit en litres par mètre carré (l/m²). 1 mm de précipitations correspond à 1l d'eau par m². L'intensité de la pluie est la hauteur d'eau précipitée par unité de temps (généralement en mm/h).

Selon Olatunde et al. (2014)les précipitations sont l'ensemble des eaux météoriques qui tombent sur la surface de la terre, tant sous forme liquide15(*) que sous forme solide16(*), déposées ou occultes17(*). Elles sont provoquées par un changement de température ou de pression. Qu'elle soit liquide ou solide, on mesure la quantité d'eau tombée horizontalement durant un laps de temps. On l'exprime en hauteur d'eau tombée horizontale (mm) ou en intensité (mm/h)18(*).

Le rendement agricole est la quantité totale produite par hectare au cours d'une période donnée (CNUCED, 2015). Il a pour unité de mesure le kilogramme par hectare (kg/ha).

Dans cette partie, nous allons mettre en évidence le lien existant entre les changements climatiques et rendement agricole. De ce fait, nous débutons par la revue de la littérature des effets des changements climatiques sur lerendement agricole (chapitre 1), ensuite nous procédons à une analyse de l'influence des changements climatiques sur le rendement agricole dans les pays de la CEEAC (chapitre 2).

* 14 Avec 0 qui correspond à la valeur de fusion de l'eau pure et 100°C qui correspond au point d'ébullition de l'eau pure dans les conditions normales de température et de pression.

* 15Bruine, pluie, averse

* 16Neige, grésil, grêle

* 17Rosée, gelée blanche, givre,...

* 18 Les principaux instruments de mesure des précipitations sont le pluviomètre et le pluviographe.

précédent sommaire suivant