Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Styles de coping et niveau de stress scolaire chez des élà¨ves de troisià¨me et terminale à  Abidjan


par YABA FLORENCE ELOYE
Centre Ivoirien d'Etudes et de Recherche en Psychologie Appliquée - Université FHB Cocody - Master 2  2017
Dans la categorie: Biologie et Médecine > Psychologie et neuropsychologie
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

MINISTÈREDE L'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR RépubliquedeCôted'Ivoire

ET DELA RECHERCHESCIENTIFIQUE Union-Discipline-Travail

UFR SCIENCES DE L'HOMME ET DELASOCIÉTÉ AnnéeAcadémique2016-2017

CENTREIVOIRIEND'ÉTUDESET DE

RECHERCHE ENPSYCHOLOGIE APPLIQUÉE

MASTERCONSEILLERPSYCHOLOGUE

STYLESDECOPINGETNIVEAU DESTRESS SCOLAIRECHEZDES ÉLÈVES DETROISIÈME

ETTERMINALEÀ ABIDJAN

Sousla supervisionde: Professeur ASKAKouadio

Professeur Titulaire en Sciencesde l'Éducation,

Directeur du CIERPA

Présenté par :

ELOYE Yaba Florence

ÉtudianteConseillerPsychologue

Directeur demémoire : Dr. KANGAKouakouBruno Maitre-Assistant au CIERPA

Ce travail estdédié :

Àtouslesmembresde mafamille.

ParticulièrementàmatrèschèregrandesoeurEloyeEddieGeorgette,"Geola mama",véritable modèle decourageetdedétermination pourmoi.

DédicacespécialeàmamèrespirituellefeueEboCaroleEliequiasume redonnerconfiance enDieulasource delaVie,etenmoi.

TousnosremerciementsauProfesseurASKAKouadio,Directeur duCentre Ivoiriend'Étudeetde RechercheenPsychologieAppliquée(CIERPA),pourson écoutebienveillanteetsapatientesollicitudefaceauxdifficultésévoquéespar lesétudiants.Sesbonnesdispositionsnousontaidéàassumernotrerôlede sous-déléguéede la24èmepromotion.

SincèresremerciementsauDocteurKANGAKouakouBruno,Maitre-Assistant au Centre Ivoirien d'Étude et de Recherche en Psychologie Appliquée (CIERPA), pouravoir acceptéd'encadrercemémoire.Nous leremercions particulièrementpoursadisponibilité,sacompréhensionfaceànotrestress, ainsi queson investissementdanscette premièreexpériencederédaction scientifique. Grâceauclimatstimulantqu'ilasucréeràtraverssesconseils constructifs, son regard critique, ses commentaires enrichissants et ses nombreuxéclaircissements,biendelacunesontpuêtresurmontéespourmener àtermecetteétude. Bénéficierd'un telguidenousa permisdecomprendrece que signifiel'accompagnementet a fait naitreennousleprojetd'entreprendre desétudesdoctorales.

Nosremerciementsvontégalementàl'endroitde:

- Touslesmembresdujuryquiont acceptéde présidernotresoutenance.

- TouslesenseignantsduCIERPA,notammentDrACHI Narcisse, DrTIEFFI Hassan, DrBENDEAkaFlore, Mme AKOSSI Marguerite etDrBONI Nestor pourleurouverture d'esprit,leuramourdumétierdepsychologue etleur sympathie. Grâce àtoutescesbrillantespersonnalitésquisontdesréférences d'identificationpour nous, notre convictionsurlanoblessedelafonctiondu psychologue s'estrenforcée.

- Toutel'équipe administrative duCIERPA,particulièrementMrTOUREApalo etMme FANEMariam pourleuraccueilbienveillantetleurdévouementau travail.

Sansl'aideetl'encouragementde nombreusespersonnes,cemémoiren'aurait paspuêtremenéà terme; nous tenonsàexprimer notre gratitude àtousceux et cellesquinousontaccompagnéstoutaulongde ceparcours:

- Mesenfantschéris, Fred-Elliot, Abraham,Naomi-Abigail,etJean-Daniel.

Vousêtesmesrayonsde soleil, lesplusbeauxcadeauxquelaviem'ait offerts.Mercipourtousles«dégammages »etlesfousrires,mercipour votreaffection,vosconfidences,votreconfianceenmoidanslesbonset lesmauvaismoments,mercide donnerdu sensàmonexistence, etl'envie d'assumerdavantage monrôledemèreetmonavenir.Cemémoirevous esttousdédié.

- Touslesétudiantsdela24èmepromotionduCIERPA,tousceuxquid'une

façon ou d'une autre m'ont assistée etencouragée à ne pasabandonner. Grandmerci notammentàDiboEudes,MmeOtémé,Mokey,Badou, Messoum,AdjéCécile, etàMmeKoutou, déléguéedesconseillers psychologues.

- Touteslespersonnesdemonentouragequisesontrégulièrementenquis de l'avancement de mon travail et m'ont soutenue moralement, matériellement et financièrement. Merci à ma famille spirituelle, spécialementàmamanSarapoursesprièrespersévérantes,queDieute lerendeaucentuple.Merci àDrFoua-bi Edwige,RolandeNomel,àmon cherDrWilsonpoursonamitiéfidèle.MerciàMr YéoDaoudapoursa collaborationauniveaudesstatistiques. MerciàMrGbongué,àMr Sokory età MrDjéréké pourtouslesservicesrendus.

- Enfin,tousmesremerciementss'adressentàMonsieurleProviseurdu LycéeMunicipalde Williamsville,àMrDANHOValéry Professeur d'anglais,àtoutlepersonnelduditétablissement ;ainsiqu'àtousles élèvesquiontparticipé à l''étude.

SOMMAIRE

Page

Résumé......................................................................................................................1

Introduction...............................................................................................................2

PREMIÈRE PARTIE : CONSIDÉRATIONS THÉORIQUES.........................4

CHAPITREI: Problématique...................................................................................5

CHAPITREII: Cadre théorique.............................................................................12

CHAPITREIII: Revue detravaux..........................................................................23

DEUXIÈME PARTIE : CONSIDÉRATIONS MÉTHODOLOGIQUES.......33

CHAPITRE IV: Caractérisationdesvariables......................................................34

CHAPITREV : Populationet échantillon..............................................................42

CHAPITREVI: Collectedesdonnées....................................................................44

TROISIÈME PARTIE : RÉSULTATS..............................................................52

CHAPITREVII :Présentationetanalysedesrésultats..........................................53

CHAPITREVIII : Interprétationdesrésultats........................................................58

CHAPITREIX:Discussiondesrésultats...............................................................63

CHAPITREX : Recommandations..........................................................................67

Conclusion...............................................................................................................69

Perspectives.............................................................................................................70

Bibliographie...........................................................................................................71

Annexes

Tabledesmatières

RÉSUMÉ

La présente recherche analyse la relation entre les styles de coping et le niveau de stress scolaire chez des élèves de troisième et terminale à Abidjan. Pour atteindre cet objectif, l'enquête a porté sur un échantillon de 97 élèves de troisième (45 garçons et 52 filles) et 98 élèves de terminale (53garçons et 45 filles), soit un effectif total de195 élèves. Ils ont un âge moyen de 15,5 années.Les scores obtenus à partir de l'échelle de stress scolaire élaborée par Ehoussou (2015) et de l'échelle de coping pour adolescents de Frydenberg et Lewis (1993) révèlent que les élèves de ces deux niveaux usent en grande majorité du style de coping productif. Par ailleurs, les stylesde coping productif et référence aux autres sont associés à des niveaux de stress plus faibles que le style non productif. Ces résultats peuvent servir dans l'accompagnement des élèves en période d'examens scolaires.

Mots clés:styles de coping, stress scolaire, stratégiesd'adaptation,élèves en 3ème et terminale.

INTRODUCTION

Le « stress » est un phénomène généralement associé à l'évolution de la vie moderne et aux contraintes qu'elle impose. Reconnu comme une problématique sociale et sanitaire qui affecte le bien-être des personnes(OMS, 1998), le stress a fait l'objet de nombreuses recherches scientifiques, particulièrement chez les adultes dans le domaine professionnel (Rivolier, 1989) et dans le milieu universitaire. En revanche, selon Esparbès-Pistre et Bergonnier-Dupuy(2002) le stress vécu par les élèves dans leurs cadres institutionnels d'apprentissage (la maternelle, l'école primaire, le collège et le lycée) est peu documenté. Pourtant être élève est assimilé à un « métier » (Perrenoud, 1994) qui comporte, à l'instar de toute situation de travail,de nombreux défis potentiellement générateurs de stress : rythme de travail soutenu, difficultés d'acquisition des savoirs,influence des pairs, exigences académiques et familiales.

En Côte d'Ivoire, les travaux d'Ehoussou (2015) ont infirmé l'hypothèse selon laquelle le stress scolaire chez des élèves en fin de cycle de l'enseignement secondaire, serait lié à la pression perçue de l'examen. Par contre, l'effet des différences sexuelles sur le stress scolaire s'est confirmé. Mais qu'en est-il de leurs stratégies d'adaptation au stress scolaire ? Le niveau de stress scolaire varie-t-il en fonction du style d'ajustement adopté par les élèves ? En effet, si la pression perçue de l'examen ne suffit pas à expliquer le stress vécu dans ces classes, il parait légitime de se demander si leurs capacités de résistance au stress ne sont pas en cause. En effet, face aux multiples pressionsd'apprentissage provenant de l'environnement éducatif, les réponses individuelles d'adaptation diffèrent.

L'objectif de cette recherche est donc de mettre en relation le style de coping et leniveau de stress scolaire vécu par les élèves. Pour ce faire, le travail est organisé en trois grandes parties.

La première partieconcerne les considérations théoriqueset englobe la problématique, le cadre théorique ainsi que la recension de quelques travaux en rapport avec le sujet. Pour supplanter la vision fataliste qui associe systématiquement le stress aux états pathologiques, il faudrait faire de la prévention en favorisant le développement des compétences à faire face au stress. Dans cette optique, la présente recherche viseà comprendrele stress scolaire vécu par les élèves en classe d'examen, en le reliant à leurs styles de coping. Cette première partie du travail s'appuie sur le cadre théorique élaboré par Lazarus et Folkman (1984) et celui de Frydenberg et Lewis (1993) ; elle aboutira à la formulation des hypothèses de recherche.

La seconde partie de notre étude se rapporte à la méthodologie employée pour mener cette recherche. Le style de coping constitue une variable intéressante pour comprendre la variation du stress scolaire. Ainsi, le niveau de stress scolaire sera estimé par catégorie de coping, dans une perspective de comparaison intergroupe. Cette section sera complétée par l'examen des outils utilisés pour recueillir les données. La récolte et l'analyse des informations obtenuesà partir de l'enquête feront ensuite l'objet d'un traitementstatistique.

La dernière partie du travail prend en compte la présentation et l'interprétation des résultats, suivies d'une discussion sur la base des travaux antérieurs. Par la suite, les implications de ces résultats donneront lieu à des recommandations, notammentsur les pratiques professionnelles dans le domaine psychoéducatif. Après un résumé des éléments saillants de l'étude, les limites de la recherche seront aussi exposées. Enfin, des pistes de réflexion pour de futures recherches seront dégagées pour clore ce travail.

PREMIÈRE PARTIE :

CONSIDÉRATIONS THÉORIQUES

sommaire suivant