WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets et remise en cause des RTT en hôtellerie restauration


par Anthony Durand
Université de Perpignan, Institut Jacques Maillot - Master 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4) Le constat d'une démotivation croissante :

Au-delà de l'accroissement de l'absentéisme, les auditions et visites auxquelles la mission a procédé ont mis en lumière un phénomène de démotivation grandissante. Contrairement à ce à quoi l'on aurait pu s'attendre, les  RTT, bien qu'elles aient dégagé plus de temps pour la vie personnelle des salariés, n'ont pas augmenté leur motivation par rapport à leur travail ou à l'entreprise. Bien au contraire, il semble qu'elles aient contribué à démobiliser les personnels.

Un premier constat s'impose. En dévalorisant le rapport entre le travail effectué et la rémunération, la réduction du temps de travail a jeté le doute sur le lien entre travail et salaire

Ces effets pervers ont de plus été amplifiés par l'arrivée sur le marché du travail de nouvelles générations, dont le rapport à l'entreprise est différent de celui de leurs aînés, y compris chez les cadres : ceux-ci sont accusés de n'avoir « ni la culture de l'entreprise, ni la motivation nécessaire. Souvent, leur objectif, quand ils arrivent, est d'en faire le moins possible , et ainsi de ne pas être capable de prendre la mesure des enjeux actuels auxquels l'entreprise en France et les entreprises françaises dans le monde, ont à faire face : « ceux qui donnent la primauté à une organisation de vie tranquille s'installeront dans les sociétés qui auront, hélas, probablement à les licencier un jour, parce qu'elles n'auront pas le niveau d'activité qui justifie qu'elles réussissent dans la compétition mondiale ».

Un nouveau phénomène qui peut nous inquiéter, celui du développement du licenciement à la demande du salarié, qui veut pouvoir profiter du régime indemnitaire avant de retrouver un emploi. Bien qu'elle ne concerne qu'une partie limitée des salariés, celle assurée de retrouver un emploi quand elle le souhaite, cette manifestation supplémentaire d'un déni de la valeur du travail et de l'entreprise n'en est pas moins néanmoins réelle ; elle a de fait été relevée par nombre des personnes.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy