WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les chemins de fer touristiques entre nostalgie et innovation (1957-2007)


par Jean-Jacques MARCHI
Université Bordeaux IV Montesquieu - Master Sciences économiques, option Histoire économique 2007
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 3 - Edition et médias

Les spécificités du rail (culture technicienne, présence d'amateurs) ont depuis des décennies favorisé l'émergence de médias dédiés.

1- Les revues ferroviaires229

Il existe un nombre significatif de revues ferroviaires. Certaines ont un caractère généraliste : La Vie du Rail, Voies Ferrées...c'est-à-dire qu'elle traitent de tous les types de trains : grandes lignes, réseaux secondaires, chemins de fer touristiques, modélisme ferroviaire. Les « petits trains » n'y représentent cependant qu'une portion congrue (sauf numéros spéciaux éventuels). Nous considérerons que ces supports ne sont pas rattachables au domaine des chemins de fer touristiques.

D' autres revues possèdent un caractère plus spécialisé. Ainsi Loco Revue, Rail Miniature Flash, Le Train, s'occupent principalement voire exclusivement de modélisme ferroviaire, et n'entrent pas davantage dans le cadre de notre étude.

Parmi les revues spécialisées, quelques-unes traitent des chemins de fer touristiques. Il s'agit pour la plupart de productions associatives à diffusion restreinte, pour la plupart assimilables à des fanzines. Au final deux revues seulement nous semblent pouvoir revendiquer avec légitimité un statut national dans le monde des « petits trains » : Voie Etroite et Chemins de fer régionaux et tramways.

225 Du nom de son inventeur, le Britannique Robert Fairlie (1813-1885). Selon Lamming (2005), p 268, article Fairlie: c'est une « locomotive à deux chaudières et deux trucKs moteurs, à faible coût d'exploitation, et destinée aux pays neufs. »

226 Hollingsworth, CooK (1984), p 197.

227 Garratt (2003), p 62-63.

228 Il existe des amateurs de « vapeur vive » qui construisent eux-mêmes leurs locomotives, modèles réduits fonctionnant à la vapeur. Mais il s'agit bien de modélisme, et non de chemins de fer touristiques au sens de notre définition.

229 L'annexe 6 présente une liste de magazines ferroviaires.

A- Voie Etroite

C'est aujourd'hui la référence des revues consacrées aux chemins de fer touristiques. Elle a pourtant commencé bien modestement, présentée sur des feuilles polycopiées, comme bulletin interne à l'APPEVA230. Quelques changements de formats et de maquettes plus tard, « Voie Etroite » tire de nos jours à près de 4.500 exemplaires : 700 à 800 vendus par abonnement, plus quelque 3.500 diffusés par les NMPP231 vers les Kiosques à journaux. Ce volume de parution est maintenu depuis plus de dix ans. La parution est bimestrielle. La revue est passée tout récemment232en quadrichromie, sans augmentation du prix, alors qu'auparavant seules les quatre pages de couverture étaient en couleurs.

Les numéros de Voie Etroite comportent des rubriques d'actualités dédiées aux différents chemins de fer touristiques et aux tramways, des reportages pour découvrir un réseau particulier (parfois situé au bout du monde), ainsi que des articles à caractère historique.

Les articles d'actualité et les reportages sont rédigés par les bénévoles issus des différentes associations tandis que les passionnés d'histoire ferroviaire s'attachent à faire revivre une ligne d'intérêt local, à rechercher les origines de tel matériel ou de tel vestige industriel, le tout avec un luxe de détails impressionnant. Les éditoriaux, le choix des articles ainsi que la mise en page sont effectués en petit comité : par David Blondin, accompagné de son épouse et de son père. Pas d'élimination des articles envoyés : tout au plus la parution est-elle différée quand les numéros sont trop chargés et le sujet pas d'une actualité brûlante (articles à caractère historique).

Interrogé sur le succès de « Voie Etroite », David Blondin, le Rédacteur en Chef, n'arrive pas à se l'expliquer. Le secret résiderait-il dans une motivation sans faille et au long cours ?

B- Chemins de fer régionaux et tramways

Chemins de fer régionaux et tramways est éditée par la FACS-UNECTO. Les numéros se composent de trois rubriques principales :

-études historiques et techniques, en général très pointues, d'une ligne ou d'un matériel ferroviaire

-actualité des chemins de fer touristiques

230 Association Picarde Pour la Préservation et l'Entretien de Véhicules Anciens.

231 Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne.

232 Au n° 215 (août-septembre 2006).

-actualité des tramways et réseaux urbains

Nous nous étonnons (et d'autres avec nous) de la part relativement modeste consacrée à l'actualité des « petits trains »233. En revanche, les études historiques et techniques occupent corrélativement une large place.

Le tirage de Chemins de fer régionaux et tramways reste plus modeste:

1300 exemplaires, avec une diffusion vers deux canaux principaux : les membres de la FACS-UNECTO, dont la cotisation inclut l'abonnement à la revue, et les guichets de vente des chemins de fer touristiques.

Le premier numéro de 2007 (n°319) inaugure la quadrichromie qui jusque là se limitait, comme pour Voie Etroite, aux quatre pages de couverture. Faut-il voir dans ces deux passages presque simultanés à la couleur un des effets bénéfiques de la concurrence ? Nous serions tentés de répondre par l'affirmative.

2- L'édition ferroviaire

Le catalogue du Fonds Cheminot (émanation du CCE de la SNCF) liste 249 ouvrages postérieurs à 1937 dans la seule catégorie « Les chemins de fer secondaires touristiques et régionaux » et 78 dans « Ouvrages illustrés : albums de cartes postales, photographies, dessins ». Soit un total de 327 ouvrages. Si sur cette base nous sélectionnons les publications dont les titres indiquent explicitement qu'elles sont consacrées aux chemins de fer touristiques, nous arrivons à 17 ouvrages234. Et si nous élargissons notre champ à l'histoire des « petits trains », nous intégrons 74 ouvrages supplémentaires. Soit un total de 91 ouvrages. Pour nous donner une idée de l'activité de l'édition ferroviaire, nous proposons de répartir ces ouvrages selon leurs dates de parution.

Tableau 12 : nombre d'ouvrages ferroviaires relatifs aux chemins de fer touristiques et à l'histoire des « petits trains » en fonction de leur date de parution

Période

Avant 1980

1981-1990

1991-2000

2001-2002

Non daté

Nombre

8

32

46

4

1

Source : catalogue du Fonds Cheminot.

233 A titre d'exemple : les numéro 320 (2007/2) et 319 (2007/1) leur consacrent respectivement 3 et 6 pages sur un total de 36.

234 En ne prenant en compte aucun des livres publiés sur les chemins de fer à caractère touristique, tels que définis au début de ce mémoire.

Nous assistons à un véritable « décollage » des publications dans la décennie 1980 et à un « âge d'or » dans la décennie 1990 (il n'est pas sûr, au vu des chiffres de 2001-2002 que cette tendance se poursuive). Il nous semble probable que le déferlement de «la seconde vague » a contribué à attirer l'attention sur les chemins de fer touristiques. Nous pouvons également faire l'hypothèse (certes audacieuse) que le développement des TGV conjugué à la fermeture des lignes secondaires ont marqué une rupture dans la perception du train, provoquant ainsi un double mouvement : d'une part l'admiration pour les prouesses technologiques de la grande vitesse sur rail, mais simultanément la nostalgie du train d'autrefois, moins pressé, et dont les chemins de fer touristiques constituent aujourd'hui un archétype.

Il existe quelques maisons d'édition plus ou moins dédiées à nos « petits trains ». Nous citerons les dynamiques « Editions du Cabri », mais également les « Editions de l'Ormet », les « Editions Régordane », « Presse et Editions Ferroviaires » ainsi que les incontournables « Editions La Vie du Rail ». Dans la majeure partie des cas, elles publient également des magazines ferroviaires à caractère généraliste235.

précédent sommaire suivant