WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'évolution du marché de la téléphonie cellulaire en Haïti de 1999 à2006: Une analyse de la concurrence dans ce secteur en 2006

( Télécharger le fichier original )
par Jems Stevenson / R. Clifford POMPEE / NAU
Centre de Techniques de Planification et d'Economie Appliquée (CTPEA) - Diplôme d'Etudes Supérieures (DES) en Economie Appliquée 2005
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2. La présentation du marché du cellulaire haïtien de 1999 à 2006.

Ce chapitre est la présentation du marché de la téléphonie cellulaire. Tout d'abord nous présentons les progrès technologiques enregistrés dans la téléphonie cellulaire. Ensuite pour cerner le nouveau dynamisme observé dans le secteur nous faisons porter notre étude sur deux sous périodes : septembre 1999-avril 2006 et mai-décembre 2006. Sur chacune de ces sous périodes nous présentons la situation du marché du cellulaire à partir du paradigme SCP.

A. Progrès technologique dans la téléphonie cellulaire mobile.

L'essor des communications cellulaires mobiles a été spectaculaire, les 2 nouveaux marchés du secteur des télécommunications qui n'existaient pas encore il y a 20 ans, la Téléphonie mobile et l'Internet, ont été instrumentaux dans la refonte et la croissance de l'industrie. Les premiers systèmes cellulaires analogiques sont nés à la fin des années 60 et au début des années 70. Le terme « cellulaire » désigne la division de la zone de couverture en de nombreuses petites zones appelées cellules, chacune étant desservie par un émetteur et un récepteur de faible puissance. La division de la zone de service en cellules a constitué un changement fondamental parce qu'elle a permis d'exploiter le spectre radioélectrique d'une manière plus efficace.

Norme du cellulaire.

Les normes du cellulaire ont évolué tant au niveau de la fonctionnalité qu'au niveau de l'utilité, passant des réseaux analogiques dits de première génération aux systèmes numériques actuels de deuxième génération. Deux facteurs doivent être gardés à l'esprit. Premièrement, les réseaux cellulaires ont évolué à ce jour au titre d'un certain nombre de spécifications exclusives, régionales et mêmes nationales. Il n'existe pas actuellement de norme mondiale unique. Deuxièmement, le paysage cellulaire actuel comprend une combinaison de systèmes.

Les premières générations de téléphone cellulaire : 1G

Les systèmes mobiles de première génération, qui font appel à la transmission analogique des communications vocales, ont été lancés au début des années 80. Il s'agissait principalement des standards suivants :

· AMPS (advanced mobile phone system), apparu en 1976 aux USA, constitue le premier standard du réseau cellulaire.

· TACS (total access communication system) est la version européenne du modèle AMPS.

Les téléphones cellulaires de deuxième génération : 2G

La seconde génération de réseaux mobiles (notée 2G) a marqué une rupture avec la première génération de téléphones cellulaires grâce au passage de l'analogique au numérique. Les techniques cellulaires numériques présentent de nombreux avantages par rapport aux techniques analogiques, le principal atout étant une capacité accrue grâce à une utilisation plus efficace du spectre radioélectrique. Autre facteur positif, la transmission numérique permet d'acheminer non seulement la voix mais aussi des données à travers le spectre des fréquences radioélectriques, prenant en charge des applications telles que le service de mini messagerie (SMS, Short Message Service), le courrier électronique, etc. La téléphonie numérique améliore également la sécurité des transmissions de la voix et des données.

Les principaux standards de téléphonie mobile 2G sont les suivants :

CDMA (code division multiple access), utilisant une technique d'étalement de spectre permettant de diffuser un signal radio sur une grande gamme de fréquences.

TDMA (time division multiple access), utilisant une technique de découpage temporel des canaux de communication, afin d'augmenter le volume de données transmis simultanément.

GSM (global system for mobile communication), a été le premier système cellulaire numérique commercialement exploité. Le GSM a été mis au point dans les années 80 dans le but de promouvoir l'harmonisation régionale des réseaux cellulaires, il a été le système le plus utilisé en Europe à la fin du 20e siècle.

Les téléphones cellulaires de troisième génération : 3G

L'UIT (Union Internationale des Communications), dont l'un des rôles est d'établir des normes mondiales dans le domaine des télécommunications a commencé à élaborer des systèmes de troisième génération (3G) en portant son attention sur la nécessité d'harmoniser, au plan mondial, les normes relatives au spectre des fréquences et aux interfaces radioélectriques. L'UIT a pour objectif d'établir une norme mondiale relative aux systèmes 3G dans le cadre d'une initiative appelée IMT-2000 (International Mobile Telecommunications for the year 2000). Les IMT-2000 présentent trois caractéristiques distinctives :

o Compatibilité mondiale, en d'autres termes une itinérance mondiale avec transfert imperceptible, permettant aux utilisateurs de continuer à lancer et à recevoir des appels avec le même numéro et le même combiné lorsqu'ils passent d'un pays à l'autre.

o Débits de transmission plus élevés.

o Fourniture de services standard, par exemple via des réseaux fixes, mobiles ou à satellite, l'accès Internet devient plus rapide.

En Haïti les premiers réseaux de téléphonie mobile cellulaire apparus à la fin des années 90 étaient de type AMPS. Par la suite, des systèmes plus modernes de deuxième et troisième génération ont progressivement remplacés ces réseaux.

B. Le marché de la téléphonie cellulaire en Haïti : Septembre 1999-Avril 2006.

L'analyse du marché de la téléphonie cellulaire dans le cas d'Haïti nécessite la prise en compte de certaines caractéristiques propres au contexte d'évolution de ce secteur. Car avant même de parler d'investissement, l'agent rationnel se préoccupe en tout premier lieu de l'environnement dans lequel son entreprise devrait évoluer. La connaissance de l'environnement prend en considération les facteurs internes au marché ainsi que les facteurs externes qui permettront d'orienter les choix d'investissements les plus efficaces et qui devront influencer le fonctionnement de l'entreprise.

Toute entreprise qui désire s'installer en Haïti doit faire face à une série de contraintes qui ne sont pas sans importance quand il s'agira d'évaluer et d'analyser sa performance. Ces contraintes sont de divers ordres : sociopolitique, économique, culturel, démographique, infrastructurel, institutionnel, juridique etc. Ainsi, pour bien analyser le processus d'évolution du secteur de la téléphonie cellulaire en Haïti, il importe de prendre en considération ces différents facteurs que nous appelons dans le cadre de notre approche par le paradigme SCP, les conditions de base.

B. 1. Les conditions de base.

Les conditions de base regroupent d'une part des facteurs externes au marché qui sont principalement la situation sociopolitique du pays, son niveau de développement économique, le niveau d'infrastructure existant. D'autre part, des facteurs internes au marché de la téléphonie cellulaire : l'offre où sont prises en compte la situation technologique du pays, la possibilité de réaliser des économies d'échelle, l'existence de matière première, et la demande du marché dont les variables pertinentes sont l'élasticité prix de la demande, le nombre de substituts, etc.

B.1.1. Les facteurs externes.

Situation socio politique : Un entrepreneur qui décide de se lancer dans une quelconque entreprise espère en retour une certaine rentabilité de son investissement. Toutefois, la possibilité de réaliser d'énorme profits ne suffit pas à attirer les investisseurs si ces derniers considèrent que les risques liés à l'environnement sont trop élevés et que la sécurité de leurs capitaux n'est pas assurée à un niveau acceptable. Aux yeux de ceux-ci, le niveau de stabilité sociopolitique d'un pays constitue l'un des critères déterminants dès qu'il s'agit d'investir ou non.

Dans le cas d'Haïti, cette situation n'a pas toujours été favorable à l'investissement en raison de l'instabilité politique qui sévit depuis plus de vingt ans : coups d'état militaire, ingérence des acteurs internationaux dans la politique du pays, insécurité, etc. En outre, il faut souligner la décadence de nos institutions étatiques suite à ces problèmes politiques mais aussi causée par la fuite massive des cadres de ces institutions vers l'étranger. Cette défaillance institutionnelle et cette réalité politique sont révélatrices d'un environnement non propice aux affaires.

Niveau de développement économique d'Haïti : Haïti est connue pour son faible niveau de développement économique. L'économie haïtienne dépend très largement de l'aide étrangère, près de 60% du budget national 2006-2007 est couvert par les bailleurs de fonds internationaux ; la production agricole qui représente moins de 30% du PIB ne répond pas en terme de quantité et de qualité aux besoins de consommation de la population. La nation consomme principalement des produits importés et une grande partie de cette population vit à partir des transferts de devises sans contrepartie en provenance de la diaspora haïtienne lesquels en 2006 ont atteint un montant record de 1.650 milliard de dollars. Haïti est aussi connue comme le pays le plus pauvre des caraïbes, il accuse en moyenne un taux de croissance économique de 1.15% l'an13 et l'un des taux de croissance démographique les plus élevés de la région soit une moyenne de 2.2%. Le taux de chômage au sein de la population en âge de travailler est estimé à 70% et le taux d'analphabétisme, estimé à 50%, est encore très élevé comparé aux autres pays de la région qui accusent un taux moyen de 5%. A partir des enquêtes réalisées au sein des ménages14, 80% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec 2$ par jour et 60% de la population vit une situation d'extrême pauvreté avec moins d'un dollar par jour, ce qui classe ce pays comme le seul PMA du continent. Par ailleurs, l'ouverture des marchés nationaux à la concurrence internationale n'a fait que fragiliser pour ensuite détruire une production nationale très peu protégée par l'État. Cette politique économique a intensifé la paupérisation de la population dans les zones rurales, on voit alors se développer autour des villes, des bidonvilles, où ces nouveaux arrivants vivent dans des conditions de misères infrahumaines. Le faible niveau de développement économique d'Haïti est donc très certainement un obstacle à l'expansion des marchés notamment celui des télécommunications.

Situation des infrastructures dans le pays : L'existence des infrastructures de base joue un rôle assez important quand on veut attirer l'investissement nécessaire au bon développement économique d'une nation. En Haïti, l'absence des infrastructures est un problème réel qui paralyse l'activité économique et

13 DSRP-1, 27 septembre 2006, MPCE

14 World Development Bank report 2006

décourage bien de nombreux investisseurs. C'est un problème généralisé qui touche même les structures de base les plus élémentaires comme l'électricité ou encore les infrastructures de télécommunication. L'utilisation de la fibre optique devant permettre la transmission de données à haut débit reste un des objectifs à atteindre pour la modernisation des infrastructures de télécommunication. C'est donc dans ces conditions de carence généralisée des infrastructures que les compagnies de téléphonie cellulaire se sont installées et continuent à évoluer en Haïti.

Par ailleurs, la mise en place de réseaux mobiles se révèle plus difficile dans un pays aux reliefs plutôt hostiles. En effet, Haïti est un pays montagneux ce qui rend plus coûteuse la construction des réseaux mobiles qui exigent plus d'antennes dont la plupart doivent être placées dans des endroits élevés.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.