WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

rapport de stage Crédit Agricole Marocain

( Télécharger le fichier original )
par Yassine DADDA
Université Cadi Ayyad MARRAKECH - Licence Professionnelle en Back Office Bancaire 2009
  

précédent sommaire suivant

Le crédit agricole du Maroc, société anonyme à directoire et à conseil de surveillance au capital de 1200.000.000,00 Dh RC Rabat 58873, régie par la loi 15-99 portant réforme du crédit agricole, promulguée par le dahir n° 1-03-221 du novembre 2003, dont le siège social est à Rabat, 28 rue aboufaris al marini.

Le C.A.M figure parmi les moyens d'intervention les plus utilisés depuis 1918 pour financer soit une partie des travaux agricoles, soit les acquisitions des terres ou le matériel de leur mise en valeur.

1-Historique :

1961-1967 : Création de la CNCA :

Ø Entrée en fonction de la Caisse Nationale de Crédit Agricole.

Ø Implantation des caisses locales sous formes de succursales

1970 -1987: Début de l'activité bancaire :

Ø Lancement de la collecte des dépôts et des activités bancaires.

Ø Financement de l'agro-industrie en 1979.

Ø Réorientation de la CNCA et financement de nouveaux secteurs en 1987 dont la pêche côtière, l'artisanat, le tourisme, le commerce et les services...  

1988 -1996 : Nouvelles dispositions pour la CNCA :

Ø Impôt sur les sociétés.

Ø Dispositions de la nouvelle loi bancaire.

Ø Mise en place de la salle des marchés en 1996.

1997-2001 : Nouveau positionnement stratégique de la CNCA (banque rurale de proximité avec une nouvelle identité visuelle) :

Ø Mise en place des directions de réseau décentralisées.

Ø Plan d'entreprise Oufok 2003 lancé en 1999 : une nouvelle stratégie visant principalement à mettre à niveau l'institution et à engager les actions de redressement de sa situation financière et ce, dans le cadre d'un positionnement rénové en tant que banque rurale généraliste de proximité, agissant en partenaire actif de toute la filière agricole et de l'ensemble du monde rural.

Ø Adoption de la nouvelle reforme institutionnelle du Crédit Agricole par le conseil des ministres en avril 1999.

Ø Signature de la convention État-CNCA relative au traitement du surendettement des agriculteurs en 2001.

2003-2004 : Extension du réseau du Groupe Crédit Agricole

Ø Acquisition du Réseau BMAO.

Ø Acquisition du Réseau BNDE.

2004 : Changement de statut :

Ø La CNCA devient Société Anonyme à Directoire et à Conseil de Surveillance, dénommée « Crédit Agricole du Maroc » régie par la loi relative aux sociétés anonymes ainsi que par la loi relative à l'exercice de l'activité des établissements de crédit et de leur contrôle.

2005 :

Ø Achat du siège de la BNDE.

Ø Fusion/absorption BMAO.

2-Missions :

Acteur majeur dans le développement de l'agriculture et la modernisation du monde rural, le Crédit Agricole joue, depuis sa création en 1961, un rôle essentiel dans le financement de l'agriculture et dans la consolidation du secteur dans son ensemble. Le Crédit Agricole pérennise ce rôle de promotion du monde rural à travers son développement de Banque Universelle.

Par ailleurs, CAP 2008, le nouveau plan d'entreprise du Crédit Agricole du Maroc, se propose d'afficher ses ambitions stratégiques pour lui permettre d'envisager l'avenir avec sérénité et confiance.

Ses missions est triple :

Ø Définir une stratégie de déploiement de l'activité de la banque afin de pérenniser et de sécuriser sa croissance.

Ø Modifier en profondeur la culture de l'entreprise pour ancrer dans le quotidien le réflexe de l'optimisation du rapport rendement / risque.

Ø Mettre en place des outils de gestion qui souscriront la banque au standard des normes de la place.
 

3-Organigramme de la CAM :

1. présentation :

Chef d'agence : Son rôle principal est d'assurer la gestion et le développement de l'agence. Il se charge aussi de :

-Contrôler le travail ;

-Développer les relations avec les clients ;

- Donner l'accord sur des crédits ;

- Responsable de tout ce qui ce passe au sein de l'agence...

Vérificateur interne : Il assure la vérification et le contrôle de l'ensemble des opérations effectuer dans l'agence.

C'est un poste qui détecte les anomalies de gestion comptable/ Administratif et les résoudre le plus vite possible.

Guichet : chargé des opérations de retraits, dépôts d'argent liquide

charge de clientèle.

2-service des opération guichet :

Un contacte directe avec le client exige une rapidité extrême pour servir celui-ci dans les meilleurs conditions, et une minute suprême afin d'éviter toute erreur qui peut engendrer des problèmes pour l'agent, qui détient ce poste, et dont la gravité peut aller jusqu'à la sanction de peine de prison.

A-Le service caisse :

Le service caisse est le service le plus mouvant au sein de la banque ce service se charge à effectuer des opérations de type de virement, de versement, retrait ou encore remise.

Le retrait peut être effectué par chèque ou par super-carnet-vert (S.C.V)

1. Les chèques :

1.1. Définition :

Le chèque est défini selon la loi comme étant l'écrit par lequel le client d'une banque donne l'ordre à celle-ci de payer une certaine somme à son profit ou au profit d'une tierce personne.

Le chèque est un moyen de paiement utilisant le circuit bancaire. En tant que jeu d'écritures, le chèque appartient à la monnaie scripturale.

Le tireur (personne qui établit le chèque) donne l'ordre à un banquier (le tiré), de payer une somme d'argent au bénéficiaire.

Qu'il soit de retrait ou de paiement, l'agence responsable avant de faire passer le client au guichet-caisse pour verser le montant du chèque, doit vérifier sa régularité :

précédent sommaire suivant