WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

Section 3 : Les Objectifs de l'étude :

Cette étude, nous le souhaitons pourrait être un repère et un recours pour les différents acteurs du marché des changes, du commerce international, afin de mieux appréhender cet environnement et essayer d'en tirer profit.

L'évolution des taux de change peut donc influer sur la santé économique et financière des politiques gouvernementales mais aussi sur l'entreprise.

Le commerce international est régi par des difficultés importantes qui obéissent non seulement à des législations nationales dont certaines obligations peuvent être contradictoires mais aussi des difficultés de gestion de risque de change.

Pour développer leurs activités, accroître leur marge bénéficiaire, s'adapter à la concurrence bref, pour leur performance et leur compétitivité, les entreprises sont confrontées à des fluctuations de monnaie.

Aussi, les politiques de gestion des risques de change s'avèrent imminentes pour mieux appréhender l'environnement du marché des changes.

Les idées dégagées dans notre introduction, nous amène à l'importance et, en général, à l'intérêt d'une politique de gestion des risques de change pour les différents acteurs du marché des changes et de l'entreprise, en particulier.

Dès lors, le défit majeur lancé aux entreprises modernes est d'établir et de consolider une politique de couverture des risques de change viable dans un environnement économique et financier en plein boom et tout ce, dans un environnement de change en constante évolution.

Conscient de l'impact des risques de changes dans les transactions commerciales et financières des nations et des entreprises, en particulier, ou tout simplement au particulier voyageur, nous nous sommes intéressés à l'approfondir dans le cadre de cette étude et nous souhaitons que ce document soit :

ü un outil de travail  pour le gestionnaire ;

ü un guide pour les différents acteurs du marché des changes ;

ü notre contribution à l'étude de la gestion des risques de change que les générations futures pourront s'approprier et approfondir ;

ü enfin, une consolidation de nos connaissances sur les théories de gestion que renferment les politiques de gestion de risques de change.

Section 4 : L'Hypothèse de travail :

L'entreprise est une unité de production qui crée qui présente deux aspects : création des biens et des services destinés à la vente sur le marché (aspect physique), création des valeurs ajoutées (aspect économique). Ainsi, l'objectif de l'entreprise est la rentabilité. Dès lors, l'entreprise doit prendre toutes les garanties pour mieux sécuriser ses transactions transfrontalières.

Les travaux élaborés par les gestionnaires et les ratios pour déterminer la performance de l'entreprise semblent ignorer ou bien ne semblent pas mettre en évidence l'impact des risques de changes.

Par conséquent, les performances enregistrées par les entreprises seraient en partie liées à la pertinence de sa stratégie de recouvrement contre la volatilité de la monnaie de référence par rapport à une devise qui accroît le rendement de ces entreprises.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil