WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Le termaillage :

Le termaillage consiste à accélérer ou retarder les encaissements ou les décaissements des devises étrangères selon l'évolution anticipée de ces devises. Cette technique vise donc à faire varier les termes de paiements afin de profiter de l'évolution favorable des cours.

Les situations suivantes peuvent se présenter :

q si l'exportateur anticipe une appréciation de la devise de facturation, il tentera de retarder l'encaissement de sa créance pour bénéficier d'un cours futur plus avantageux.

A l'inverse, si l'exportateur anticipe une dépréciation de la devise de facturation, il tentera d'accélérer l'encaissement de sa créance pour bénéficier du cours actuel plus avantageux ;

q si l'importateur se trouve face à une tendance à l'appréciation de la devise du contrat d'achat, il sera tenté d'anticiper son règlement. Au contraire, si l'importateur se trouve face à une tendance à la dépréciation de la devise du contrat d'achat, il tentera de retarder son règlement de manière à pouvoir bénéficier d'un cours futur plus avantageux.

Le tableau ci-dessous mentionne les principales décisions à prendre, compte tenu de la tendance de la devise :

Tableau 2 : Décision à prendre face à la tendance de la devise :

 

Importations

Exportations

La devise s'apprécie

Accélérer le paiement

Retarder le paiement

La devise se déprécie

Retarder le paiement

Accélérer le paiement

Les techniques visant à mesurer l'évolution des cours de change mobilisent des ressources importantes. La technique du termaillage, basée principalement sur cette estimation de l'évolution des cours, n'est applicable que dans la mesure où notre chiffre d'affaires à l'exportation et les pertes potentielles liées aux variations du cours de change justifient la mise en place d'une telle structure. De plus, le termaillage présente des limites qui sont liées au niveau de la trésorerie de l'entreprise et aux contraintes commerciales.

La procédure dite de « termaillage » (leads and lags) consiste à faire varier les termes de paiement afin de bénéficier de l'évolution favorable des cours de change.

Les leads correspondent aux paiements anticipés, tandis que les lags sont des paiements différés.

Le termaillage ne s'agit a proprement parler d'une technique de couverture du risque de change, mais d'une méthode qui consiste à tenter de profiter des variations du cours en fonction des anticipations de l'opérateur.

Lorsqu'un exportateur s'attend à une appréciation de la devise dans laquelle est libellé son contrat d'exportation, il cherche à retarder le paiement et l'encaissement de la créance. S'il anticipe une dépréciation de la devise du contrat, il tente d'accélérer le paiement et l'encaissement. L'importateur agira quant à lui de la façon inverse.

Le termaillage peut être limité, voire interdit, par la réglementation des changes. Toutefois, il est fréquemment mis en application dans les paiements intergroupes.

Un exportateur peut limiter son risque de change en accordant un escompte pour paiement anticipé. Le montant de cet escompte représente le coût de la couverture du risque pour l'exportateur.

L'escompte pour paiement anticipé présente plusieurs avantages :

- il accroît la trésorerie de l'entreprise ;

- il supprime le risque de crédit.

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour