WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

DEUXIEME PARTIE : L'ENVIRONNEMENT DU MARCHE DE CHANGE

Les entreprises sont confrontées au risque de change lorsqu'elles effectuent des opérations commerciales ou financières en devises. Ce risque est lié à la volatilité des devises sur le marché des changes.

Un aperçu de l'environnement du marché des changes, et plus particulièrement de ses différentes composantes et des régimes qui coordonnent les fluctuations des monnaies entre elles, permet de mieux appréhender le sujet.

Ces fluctuations de monnaies peuvent affecter l'entreprise sur deux (2) niveaux :

- les opérations d'exportation et d'importation comportent généralement des délais de paiement ou de règlement. Pendant ces délais, les fluctuations de change peuvent affecter de façon sensible le montant des factures converties en monnaie nationale : ce risque est appelé risque de transaction ;

- une variation des taux de change d'une monnaie par rapport à une monnaie étrangère peut affecter la compétitivité des produits, les rendant plus ou moins chers pour les acheteurs étrangers selon que le pays dévalue ou réévalue sa monnaie : ce risque est appelé risque de compétitivité.

Ainsi, pour comprendre comment l'entreprise s'expose au risque de change, il est important de se poser quelques interrogations à savoir :

· quels sont les facteurs qui entraînent le risque de change ?

· à partir de quel moment doit-on tenir compte du risque de change ?

· comment mesurer le risque de change ?

CHAPITRE I : LES DIFFERENTES COMPOSANTES DU MARCHE DE CHANGE

Le marché des changes est la première manifestation concrète e la réalité internationale.

Toute entreprise qui exporte ou importe, tout particulier qui se rend à l'étranger, tout traiteur ou emprunteur en devises est immédiatement confronté à un problème de change.

Le marché des changes encore appelé FOREX (pour Foreign Exchange) est le marché le plus grand du monde.

A la différence des marchés boursiers, qui ont une localisation géographique précise, il n'existe qu'un seul marché des changes.

Les transactions sur les devises se font de gré à gré, aussi bien à Paris qu'à Londres, New York ou Tokyo.

Compte tenu du décalage horaire entre les différentes places financières, le marché des changes fonctionne en continu, 24h/24 du dimanche soir au vendredi soir. Ainsi, à n'importe qu'elle heure, il est toujours possible pour un opérateur d'acheter de l'euro, du dollar ou n'importe quelle autre devise.

Le volume journalier moyen des transactions sur le marché des changes représente trois (3) plus le volume de tous les marchés futures et actions mondiaux combinés. En 2007, c'était l'équivalent de 3 500 milliards de dollars qui ont ainsi été échangés chaque jour sur le marché des changes.

Les volumes échangés ont connu une croissance très rapide à la fin des années 1990 avec la création de l'euro et le développement de l'Internet haut-débit qui a rendu l'accès à ce marché beaucoup plus simple pour les investisseurs, qu'ils soient institutionnels ou particuliers.

Les supports utilisés sur le marché des changes, sont en dehors des billets de banques, les lettres de change et surtout les virements interbancaires.

Il s'agit dans ce dernier cas, d'envoyer un ordre de débiter un compte libellé dans une devise X pour créditer simultanément un autre compte libellé en devises Y.

Il est possible de traiter plus de 170 paires de devises différentes sur le marché des changes mais les devises les plus traitées sont le dollar américain (USD), le yen japonais (JPY), la livre sterling (GBP), le franc suisse (CHF), le dollar canadien (CAD), le dollar australien (AUD) et, plus récemment, l'euro (EUR). Ces devises sont communément appelées les « majors », par opposition aux « minors » ou « émergentes » et même aux devises « exotiques », qui représentent l'ensemble des autres devises négociables sur le FOREX.

Le marché des changes comprend plusieurs compartiments :

Sur le marché au comptant, l'échange des devises est effectif, on parle de marché spot. Ce marché n'est cependant pas le plus utilisé.

C'est sur le marché des changes à terme que l'on compte le plus grand nombre d'opérations. Sur ce marché, il s'agit alors de négocier aujourd'hui l'échange de deux devises mais pour une date de livraison ultérieure. Ce marché est très utilisé par tous les agents qui veulent se couvrir contre le risque de change.

Enfin, il existe aussi un marché des produits dérivés de change sur lequel s'échange notamment les contrats Futures sur devises et les options sur devises.

Le marché des changes est réservé aux banques centrales, aux banques commerciales et aux institutions financières qui interviennent pour leur propre compte ou pour celui de leurs clients. Il est donc indispensable pour un opérateur privé de faire appel à un organisme financier pour procéder à toute opération de change. Afin de bénéficier d'un meilleur accès à ce marché, plusieurs grands groupes industriels créent des filiales financières ou bancaires dont l'objectif principal est de réaliser au meilleur coût de nombreuses opérations de change des différentes filiales du groupe.

Les banques centrales interviennent également sur le marché des changes. Le but de ces ordres est d'exécuter des ordres de leur clientèle captive telle que les administrations ou les organismes internationaux mais également et surtout de contrôler le marché des changes local et de tenter d'influencer l'évolution du taux de change de la monnaie nationale.

Les principales devises cotées sur le marché des changes au comptant sont le dollar américain, l'euro, le yen japonais et le deutschemark. La livre sterling, le franc suisse et le dollar canadien sont également cotés sur l'ensemble des places financières mais de manière moins continue. Le dollar américain reste la monnaie de référence puisque les cotations directes sont font contre le dollar et que les cotations des autres devises entre elles se font se font avec le dollar comme monnaie de référence.

Le marché des changes est un marché à part entière, où l'offre et la demande se confrontent.

Toutefois, le développement des échanges internationaux et les progrès enregistrés dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication ont modifié son fonctionnement. On parle de marché-réseau.

Le marché des changes est caractérisé par :

· le marché au comptant ;

· le marché du dépôt ;

· le marché à terme ;

· un marché planétaire ;

· un marché continu ;

· un marché gigantesque.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil




Moins de 5 interactions sociales par jour