WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et simulation d'un brouilleur GSM

( Télécharger le fichier original )
par Merleau King TCHEUMTCHOUA KAMDEM
Ecole nationale supérieure polytechnique, Yaoundé - Master rercherche en systèmes de télécommunications numériques 2010
  

précédent sommaire suivant

2.3.2. Propagation a l'intérieur d'un étage

Lorsque l'émetteur et le récepteur sont situés sur le même étage d'un immeuble, le mode de propagation dominant est celui en visibilité directe, tel qu'illustré à la figure 10.

Figure 10 : propagation dans un étage

Toutefois, le mobilier et les objets suspendus au plafond peuvent se retrouver dans la zone de Fresnel autour du faisceau direct. Celui-ci se retrouve donc encombré d'obstacles lorsque la distance émetteur-récepteur augmente.

Ceci donne lieu à des pertes excédentaires dues à la diffraction. L'exposant de pertes de chemin augmente alors, et l'énergie du signal décroît rapidement avec la distance.

Le point d'apparition de ce phénomène dépend de la géométrie du bâtiment, et de la marge maximale de dégagement obtenue lorsque les antennes sont montées dans l'axe médian de la zone délimitée par la hauteur maximale d'obstacle au sol et la hauteur minimale d'obstacle au plafond.

2.3.3. Paramètres constitutifs des modèles physiques

Tous les modèles physiques nécessitent comme données la géométrie et les paramètres constitutifs de l'immeuble. Puisque les murs et les dalles des immeubles sont hétérogènes, les prédictions doivent tenir compte des effets tels que les renforcements métalliques des murs, les structures en couches dans les cavités des murs, et autres effets semblables, dont les détails sont difficiles à obtenir.

Toutefois, des informations utiles sur la transmission et la réflexion peuvent être obtenues, en utilisant les coefficients de réflexion de Fresnel. Ici, on suppose que les murs et le sol sont plans et infinis, et on tient compte de la réfraction sur chaque interface mur/sol. Des valeurs représentatives des permittivités complexes pour diverses fréquences sont données à la table 6.

Table 6 : Permittivité complexe pour matériaux de construction.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy