WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des ecarts budgetaires de tresorerie d?une entreprise publique, cas de la REGIDESO, direction provinciale

( Télécharger le fichier original )
par Moà»se MUSA KALIKULE
Institut Supérieur de Commerce de Goma - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

0.2 Problématique

Les entreprises doivent faire en permanence des choix pour survivre. De multiples décisions qui sont prises à tous les niveaux de l'organisation au sein de toutes les fonctions constituent la gestion de l'entreprise. La gestion est une constituante intrinsèque vitale de toute organisation, quels que soient son activité, sa taille et son objectif.

Le gestionnaire ne doit pas seulement se contenter du passé ni du présent de son entreprise, il doit aussi en chercher à connaître la vie future. Pour ce faire, l'entreprise met en pratique plusieures techniques ; nous citons par exemple la gestion budgétaire, cette dernière constitue l'objet de ce travail.

De toutes ses techniques de gestion, la gestion budgétaire se présente comme étant la technique la plus efficace, surtout qu'elle est liée à l'ensemble des activités de l'entreprise et permet à cette dernière d'avoir une idée globale à priori sur les réalisations futures et proches.

La gestion budgétaire occupe une place prédominante parmi les techniques de contrôle de gestion qui sont susceptibles d'être utilisées pour faciliter et améliorer la prise de décision à l'intérieur de l'entreprise.

La technique budgétaire est définie comme étant un mode de gestion consistant à traduire en programmes d'actions chiffrées (budgets) les décisions prises par la direction avec la participation des responsables.

Elle suppose la définition d'objectifs ex ante, une structure englobant l'ensemble des activités de l'entreprise, la participation et l'engagement des responsables des centres de responsabilités et la mise en place d'un contrôle budgétaire.2(*)

L'activité de l'entreprise est une activité organisée, caractérisée par des règles fondamentales qui aboutissent à une nécessaire coordination des décisions.3(*)

Vu l'importance et la place de la gestion budgétaire dans l'entreprise, il nous a été demandé d'analyser les écarts budgétaires de trésorerie d'une entreprise publique ; notre choix a été porté sur la REGIDESO, Direction Provinciale du Nord-Kivu.

Le budget de trésorerie est défini étant  un outil de prévision de l'évolution des liquidités de l'entreprise dans le temps. Il permet d'anticiper l'impact sur les liquidités des décisions prises dans chaque centre de responsabilité.4(*)

Le budget de trésorerie est destinée à : traduire les hypothèses du budget et du bilan prévisionnel, en termes des recettes et des dépenses futures ; présenter ses flux financiers en fonction des échéances qui leurs sont propres et dégager les soldes journaliers de trésorerie qui en découleront ; préparer les actions nécessaires sur les plans : du financement et de la gestion du risque de change.

Pour récolter les données nécessaires à l'élaboration de ses prévisions, le trésorier doit retenir toutes opérations qui vont mouvementer les comptes financiers c`est-à-dire les recettes, les dépenses et la trésorerie. Les recettes et les dépenses font varier les positions de trésorerie tandis que, les opérations de trésorerie ne sont que les conversions d'actifs ou de passifs financiers. 5(*)

L'ensemble est scindé en deux groupes de mouvements : les encaissements et les décaissements qui sont eux-mêmes reparties en trois catégories : les opérations d'exploitation, les opérations hors exploition et les opérations financières.6(*)

La budgétisation est un travail qui demande des responsabilités. La capacité de l'organisation à réaliser les activités planifiées et à survivre financièrement dépend de budgétisation. La personne qui s'en charge doit comprendre les valeurs, la stratégie et les plans de l'organisation ; comprendre ce que signifie la rentabilité et le bon rapport coût/performance ; comprendre ce qu'implique la création et la collecte de fonds.7(*)

En définitive, pour une meilleure projection des recettes et des dépenses, l'entreprise doit se référer aux réalisations de l'année passée car ces dernières donnent une image réelle de ce que l'on peut réaliser dans le futur.

Partant de ce qui précède, la question suivante constitue l'axe de notre problématique : quelles sont les causes des écarts budgétaires de trésorerie de la REGIDESO dans la période allant de 2006 à 2008 ?

* 2 www.editions-vm.com/Chapitres/9782708132511/chap1_Forget.pdf?xd

* 3 R. MAESON, A. PHILIPPS, C. RAULET, Comptabilité générale, 6e édition, éd. Dunod, Paris, 1999, p. 4

* 4 www.bcv.ch/fr/entreprises/outils_et_conseils/budget_de_tresorerie

* 5 P. KNEIPE, Tréserorie et finance d'entreprise, 3e édition, éd. De Boeck, Paris, 1997, P. 142

* 6 P. KNEIPE,Op. cit, p. 144

* 7 www.civicus.org/new/media/Budgetisation%20Part1.pdf

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy