WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

CAT devant une intoxication médicamenteuse aigue

( Télécharger le fichier original )
par Dahane Mihi
Université d'Oran - Algérie - CES en medecine d'urgence 2010
  

précédent sommaire suivant

3/conduite thérapeutique

- Prise en charge thérapeutique : orientation du malade

ï pas d'hospitalisation systématique

- chez l'enfant en particulier : toxique à risque mineurs et dose ingérée souvent faible

- En cas de doute ; appel du centre antipoison => renseignements adéquats.

ï si intoxication volontaire, hospitalisation quasi obligatoire

- en raison de leur gravité potentielle (liée à la dose importante souvent ingérée),

En raison du contexte avec possibilité de récidive immédiate

-Prise en charge thérapeutique : prise en charge initiale

En priorité

- le traitement symptomatique,

- le monitoring des paramètres vitaux si nécessaire

ï fréquence respiratoire,

ï fréquence cardiaque,

ï pression artérielle,

ï #177; SpO2 et diurèse).

- la réalisation du bilan initial

ï examens biologiques,

ï ECG,

ï analyse toxicologique si nécessaire.

- en cas de coma d'étiologie non certaine, 3 traitements peuvent être indiqués en urgence (à titre thérapeutique #177; diagnostique) :

ï injection de glucose,

ï injection de flumazénil,

ï injection de naloxone

- Prise en charge thérapeutique : le traitement ultérieur

ï Il comporte classiquement 4 volets :

- traitement symptomatique,

- traitement évacuateur,

- traitement épurateur,

- traitement antidotique

3-1/traitement symptomatiques

Défaillance neurologique : protéger et agir de manière adaptée

ï PLS ou position demi-assise,

ï oxygénothérapie,

ï libération des voies aériennes supérieures,

ï Aspiration oro-trachéo-bronchique,

ï Réchauffement prudent,

ï Ventilation mécanique et sédation,

ï Anticonvulsivants

ï Resucrage G30 %,

Antidote : naloxone, flumazénil

Défaillance cardio-circulatoire : protéger et agir de manière

adaptée

ï RCP de base, puis spécifique,

ï Oxygénothérapie,

ï Épreuve de remplissage par macromolécules,

ï Utilisation d'amines pressives (adrénaline),

ï Utilisation d'anti cholinergique (atropine),

ï Utilisation d'un antitoxique spécifique (lactate, vit B12, ...)

ï Utilisation d'un anti arythmique et ou entrainement électro-systolique externe

Défaillance respiratoire : protéger et agir de manière adaptée

ï Libération des Voies Aériennes Supérieures,

ï Position demi-assise,

ï Ventilation BAVU,

ï Oxygénothérapie,

ï Ventilation mécanique,

ï Ventilation contrôlée,

ï Antidote : naloxone, flumazénil, ...

Défaillance thermique : protéger et agir de manière adaptée

ï Hypothermie :

- Réchauffement prudent,

- Réanimation cardio-pulmonaire,

- Circulation extracorporelle

ï Hyperthermie

- Ventilation assistée,

- Curarisation,

- Refroidissement,

- Dantrolène

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.