WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

CAT devant une intoxication médicamenteuse aigue

( Télécharger le fichier original )
par Dahane Mihi
Université d'Oran - Algérie - CES en medecine d'urgence 2010
  

précédent sommaire suivant

3-4/ traitement spécifique

Antidotes

Un antidote est un traitement pharmacologique qui agit par une interaction spécifique avec le toxique en cause ou ses mécanismes d'action. Certains antidotes agissent probablement par plusieurs mécanismes. Les antidotes agissent principalement par trois mécanismes d'action :

- la modification de la cinétique du toxique ou de ses métabolites soit par un effet de chélation-neutralisation (chélateurs des métaux lourds, immunothérapie, hydrox cobalamine), soit en interférant avec le métabolisme du toxique

Et en empêchant la formation ou l'accumulation de métabolites toxiques

(Éthanol, 4-méthylpyrazole, N-acétylcystéine), soit en augmentant son

Élimination (thiosulfate de sodium) ;

- la modification de la toxicodynamie, soit en déplaçant le toxique du récepteur (flumazénil, naloxone, bêtabloquants, catécholamines), soit en réactivant le récepteur (acétylcholinestérases pour la pralidoxime, hémoglobine pour le bleu de méthylène) ;

- la correction des effets toxiques, soit par un effet « antagoniste » au niveau de canaux ioniques (sels de sodium hypertoniques) ou de métabolismes cellulaires (glucagon), soit par un effet substitutif de certains métabolites (glucose, facteurs de coagulation, vitamines)

Utilisables en urgence : peu nombreux.

, - N-acétylcystéine pour le paracétamol

solutés glucosés pour les hypoglycémiants,

naloxone pour les opiacés,

oxygène pour le monoxyde de carbone,

atropine pour le syndrome cholinergique,

flumazénil pour les benzodiazépines

- hydroxocobalamine pour les cyanures

- fragment Fab : digitaliques

- vitamine K: anti-coagulant oraux.

- glucagon : bêta- bloqueurs/hypoglycémiants

Orientation des patients

ï Sortie

-« sur pulsion plus que sur désir de mourir »,

-Examen clinique strictement normal,

-> 6 h par rapport à la prise,

-Suivi psychiatrique en cours (avant), effectué pendant et programmé après,

-Accord du psychiatre référent,

-Intoxication accidentelle,

-Dose ingérée <<< dose toxique

ï Passage en secteur psychiatrique

-Intoxication « banale »,

-Toxique fonctionnel,

-Examen clinique subnormal,

-GCS > 14

-Délai > 6 h,

-HDT nécessaire

ï Passage en secteur médical

Sans nécessité de surveillance rapprochée des fonctions vitales,

Nécessité d'une administration d'antidote

ï Passage en secteur réanimation

-Altération des fonctions vitales,

-Nécessité d'une surveillance rapprochée des fonctions vitales,

-Monitoring spécialisé,

-Antidote sous surveillance rapprochée,

-Épuration extra-rénale

ï Passage en secteur UHCD

« Tous les autres cas de figure »

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.