WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le developpement local face a la politique de decentralisation

( Télécharger le fichier original )
par Yelba Patrice ILBOUDO
Ecole doctorale en dynamique des espaces et sociétés / Université de Ouagadougou - Master II R 2009
  

précédent sommaire suivant

III.1.1.5- Le pilotage et la coordination

La mise en oeuvre de cet axe devra permettre de mieux clarifier le rôle des structures de coordination et de concertation et veiller à la tenue régulière de leurs différentes sessions. A cet effet, les moyens nécessaires à leur fonctionnement devront être déterminés de manière adéquate et budgétaire (CSMOD 2006-2015, 2007).

Par ailleurs, la mise en place et le renforcement d'une structure organisationnelle s'avère nécessaire pour assurer la mobilisation et la coordination effective de toutes les parties prenantes au niveau du leadership de l'Etat, du secteur privé, du leadership des administrations locales, de la société civile, des donateurs,

de tous les partenaires au développement pour s'approprier et appuyer le processus de décentralisation ainsi que la bonne gouvernance en général. (Ministère de l'administration locale et des affaires sociales du Rwanda, 2000).

III.1.1.6- La participation locale

La participation est un maillon essentiel dans la mise en oeuvre de toute politique de décentralisation qui se veut efficace et durable.

Toutefois, les différents acteurs de la décentralisation devraient pouvoir assurer la participation locale et insuffler un esprit d'autosuffisance dans la population en mobilisant et en utilisant effectivement les ressources locales, humaines, matérielles et financières pour planifier, exécuter, contrôler et mettre en place, de manière durable, une gouvernance locale devant permettre la fourniture participative de services sociaux à tous les citoyens ; car, si la population locale ne peut pas mobiliser ses propres énergies et ressources pour son propre développement, si elle doit dépendre éternellement de l'assistance extérieure, on ne pourrait parler de gouvernance locale (Ministère de l'administration locale et des affaires sociales du Rwanda, 2000). En outre, le renforcement de la participation politique au niveau local par l'organisation d'élections locales libres et justes à travers lesquelles les populations locales vont élire leurs leaders qui seront responsables devant elles est d'une importance non négligeable (idem).

En effet, le processus de décentralisation est un processus dynamique à inscrire dans la durée, et sa mise en oeuvre nécessite des adéquations que seule la vision prospective permettra de repérer.

III.1.2- Les Stratégies du développement local

Le concept de développement local recouvre une grande diversité de démarches, de stratégies et de méthodes. Au-delà des libellés et des affichages, on peut néanmoins à travers notre revue de la littérature, identifier quelques grands types de stratégies fondées sur des options différentes. Nous retiendrons en effet les stratégies proposées par Patrick Freudiger, Jean-pierre Jacob et Jean-david Naudet (1999) ; car faisant le point de toutes les méthodes de développement local vues à travers notre lecture. Ainsi, on peut distinguer :

~ les interventions à entrer technique utilisant de manière privilégiée l'instrument

projet ;

~ les interventions de type « programme », subdivisées en :

· des approches d'accompagnement institutionnel ;

· des approches d'appui aux initiatives.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy