WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Phénomène enfants de la rue comme facteur criminogène dans la cité de Bunia en RDC


par Paul BAVI KPADYU
Université du Cepromad Bunia RDC - Gradué en droit privé et judiciaire  2011
  

précédent sommaire suivant

I.2.5. Population

Entre 2005 et 2008, la population de Bunia a presque triplé. Les raisons principales de cette croissance seraient :

· le retour des personnes ayant fui la guerre

· le solde naturel positif (les naissances)

· l'arrivée d'une nouvelle population.

Bunia est un centre urbain, on y trouve plusieurs tribus originaires du territoire et des environs : les Bira, les Lendu Sud ( Ngiti), les Hema Sud, les Hema Nord, les Lendu, les Nyali, les Alur, les Lugbara, les Lese, les Kakwa, les Ndoo, le Ukebu, les Kalikoo 1,.

Pour des raisons diverses, on y trouve aussi des différentes tribus venues de différents coins de la République Démocratique du Congo.

On trouve également une population d'origine étrangère venue de part et d'autres coins du monde. La présence de l'Organisation des Nations Unies a contribué à l'augmentation de cette population à Bunia.

Comme on peut le remarquer, le tableau ci-dessous resume bien l'accroissement de la population de Bunia de 2004 à 2008

Table I :

Évolution de la population de Bunia

Année

Habitants

2004

95 770

2005

113 294

2006

225 922

2007

270 886

2008

337 744

Statistique 2009-2010 non encore disponible dans les documents du

Service compétent de l'Etat

I.2.6. Activités économiques

Les activités économiques de la cité, sont pour la plupart, à caractère individuel et familial. La population autochtone vit principalement de travaux agricoles, d'élevages, de pêches et de commerce. De nombreux jeunes gens s'orientent vers les travaux d' orpaillage ou de taxi moto . Les personnes issues du reste du Pays sont venues habiter Bunia pour y exercer des activités de commerce ou d'employé de l'administration publique.

Les commerces de produits :

· Les denrées alimentaires, produits de pêche, d'élevage et de la chasse, sont vendus aux différents marchés publics organisés par l'administration nationale.

· Le bois est vendu dans les différents dépôts éparpillés dans la cité.

· Les produits manufacturés sont vendus aux marchés, dans des magasins et des boutiques.

· Les produits aurifères des orpailleurs sont vendus dans quelques comptoirs d'achat d'or.

L'échange s'effectue en monnaie locale ( franc congolais), en devise (dollar américain), quelquefois en euros ou en shilling Ougandais.

I.2.7. Organisation de l'enseignement

On compte actuellement plus 60 écoles primaires qui encadrent plus de 32299 écoliers et plus de 42 établissements du secondaire qui assurent l'encadrement plus16822 élèves 5.

Parmi les établissements de formation supérieure et centres de recherche, on trouve:

· l'Université Shalom de Bunia, une université chrétienne.

· L'Université de Bunia, une université de l'Etat.

· l'Université du CEPROMAD, privée et laïque.

· L'Institut supérieur des Techniques médicales de Nyankunde, une institution chrétienne.

· L'Institut supérieur Panafricain de santé communautaire, une institution chrétienne.

· L'Université Anglicane du Congo.

· L'Institut supérieur pédagogique de Bunia, une Institution de l'Etat.

· L'Institut supérieur pédagogique CECA-20, institution chrétienne

· Université Saint Joseph

· Université Islamique

précédent sommaire suivant