WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des eaux usées domestiques dans le district de Bamako. Cas de la commune V

( Télécharger le fichier original )
par Sidiki KONATE
Institut universitaire du développement territorial Mali - Master 2 2012
  

précédent sommaire suivant

5.2- Système d'évacuation

La population continue d'utiliser la rue comme moyen d'évacuation des eaux usées domestiques.

Les GIE et la mairie n'interviennent pas dans la gestion des déchets liquides domestiques, mais en commune II et III ces mairies possèdent des spiros contrairement à notre collectivitéd'étude qui n'en a pas. 5.2.1- Recourt au camion spiros

Les camions citernes sont des véhicules citerne destinés à l'évacuation des déchets liquides. Ce sont les GIE qui en détiennent le monopole. En commune V il en existe une vingtaine dont la plus part sont en mauvais état.

5.2.2- Evaluation manuelle

La majeure partie des quartiers de a commune V est caractérisée par le manque de moyens financier et par conséquent une absence d'infrastructure d'assainissement adéquat. Dans certains cas le système est très mal conçu.

De ce constat ces populations s'adonnent à la pratique du vidange manuel qui consiste à puiser l'eau usée de la fosse septique ou du puisard pour l'évacuer soit dans la rue soit dans le caniveaux ou le collecteur.

Ce système de vidange mécanique pratiqué sur notre site d'étude il est malsain et ne fait qu'accentué l'état de dégradation du notre environnement qu'on a l'obligation de protéger par tous les moyens.

Camions et
caniveaux; 5;
3%

repartition des chefs de ménages selon leur moyen
d'évacuation

Mini égout;
90; 45%

Camions et
rue; 46; 23%

Camions
spiros ; 52;
26%

Caniveaux et
collecteurs;
5; 3%

Graphique7 : répartition de notre échantillon (200 chefs de ménages) selon leur moyen d'évacuation des eaux usées

54

Au vu de ce tableau nous constatons que la 45% des chefs de ménages enquêtés se disent relier à un système de mini égout. Ce qui est inquiétant c'est le fait que la population par souci de se débarrasser de leur eaux usées conçoivent des systèmes qui n'on rien à avoir avec les mini égouts dont nous sollicitons pour toute les communes de Bamako.

Source : cliché personnel janvier 2009

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.