WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les rapports entre position sociale et position scolaire: étude sociologique à  partir du cas des volontaires de l'éducation à  Rufisque au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Mamadou NGOM
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - D.E.A de sociologie 2004
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE II : CADRE METHODOLOGIQUE

La méthodologie est la marche rationnelle de l'esprit vers la vérité, un ensemble organisé de démarches intellectuelles permettant de bien mener un travail quelconque de recherche.

Compte tenu de la nature de notre objet d'étude qui porte sur la relation entre niveau d'instruction et insertion socioprofessionnelle, nous avons porté notre choix sur les deux méthodes classiques de la sociologie à savoir la méthode qualitative et celle quantitative.

I - UNIVERS DE L'ETUDE

I-1-Le cadre de l'étude

Le choix de Rufisque comme cadre d'étude n'est pas le fruit d'un hasard. En effet, Rufisque fait partie des départements de Dakar où l'on compte le plus de volontaires du fait du nombre important de villages qui en fait partie. De plus, il y a eu, l'année dernière à Rufisque, une école dont nous tairons le nom, qui n'a eu aucune réussite à l'examen de l'entrée en sixième et d'aucuns ont eu à accuser les volontaires de l'éducation. C'est ainsi que le département de Rufisque nous a semblé être un cadre bien indiqué pour notre recherche d'autant plus que l'EFI de Dakar y est installée et des volontaires y sont formés.

Le département de Rufisque est subdivisé en deux IDEN (inspection départementale de l'éducation nationale) : Rufisque I et Rufisque II. C'est cette dernière qui a plus servi de cadre pour notre étude car Rufisque I ne recrute pas de

volontaires ; les quelques VE qui s'y trouve lui viennent directement du ministère (la liste sécuritaire, nous allons y revenir).

L'IDEN de Rufisque II par contre, évalue chaque année ses besoins en maîtres et procède au test de recrutement au niveau local. C'est ce qui explique la présence massive de VE.

I- 2 - La population cible

C'est la catégorie de personnes auprès desquelles s'est effectué le recueil des données. En effet nous avons eu à cibler :

- le directeur du PEV (Projet des Volontaires de l'Education)

- Les inspecteurs départementaux de l'éducation nationale de Rufisque. - Les directeurs d'école de Rufisque

- Les responsables syndicaux du SELS (Syndicat des Enseignants Libres du Sénégal)

- Les volontaires, les maîtres contractuels et les enseignants insérés dans la fonction publique qui sont passés par le volontariat.

- Les nouveaux volontaires qui sont stagiaires à l'EFI de Rufisque.

Telles sont les personnes auprès desquelles nous avons effectué nos enquêtes.

I- 3 - Echantillonnage

« L'échantillon est le sous-ensemble des personnes tirées dans la population de référence et qui roule à base d'information »20. Nous avons utilisé aussi bien la méthode probabiliste que celle non probabiliste. En effet, pour les stagiaires nous avons utilisé l'échantillonnage par quota (qui est une technique non probabiliste) et

20 Grawitz (M) : Méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 1990,1140p

celui du hasard simple pour les autres catégories de notre population cible. Sa taille est de : voir tableau.

Population interrogée

Effectif

Volontaire de l'éducation

20

Stagiaire de l'EFI

45

Directeur d'école

05

Inspecteur de l'éducation

04

Responsable syndical

03

Directeur du projet

01

Directeur adjt du projet

01

Total

79

NB : Il est à noter que les directeurs d'écoles, inspecteurs, responsables syndicaux, le directeur du projet et le directeur adjoint du projet ont été interrogés dans cadre des entretiens. Seul les VE et les volontaires stagiaires ont fait l'objet d'enquêtes par questionnaires.

En outre, en dehors des enquêtes formelles, nous avons eu à discuter de façon informelle avec plusieurs personnes censées détenir des informations pouvant nous aider à mieux comprendre la problématique des volontaires de l'éducation.

A l'EFI de Rufisque, nous avons eu à recueillir beaucoup d'informations auprès des formateurs qui sont tous des inspecteurs de l'éducation.

précédent sommaire suivant