WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'effet des amendements organiques sur la structure des communautés de nématodes sur culture de tomate dans la région de Touggourt en Algérie

( Télécharger le fichier original )
par Soumya BELAHAMMOU
Université Saad Dahleb de Blida Algérie - Master académique en sciences de la nature et la vie spécialité : phytopharmacie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I

MATERIELS ET MÉTHODES

C/5/AP Ti1LE

~EiFFELS

Chapitre I : Matériels et méthodes

I.1. Description des amendements utilisés I.1.1. Les grignons d'olives

Grignon d'olive sont des résidus végétaux issu après extraction de l'huile d'olive. Il renferme une grande partie de la matière sèche de l'olive composée de peau, pulpe, petits morceaux de noyau et une certaine proportion d'eau de végétation qui contient à son tour les composants hydrosolubles de l'olive (Anonyme 2, 2002).

I.1.2. Caractéristiques chimiques

La composition chimique des grignons d'olive varie selon le stade de maturité des olives, le procédé d'extraction de l'huile et l'épuisement par les solvants.

Les teneurs en matières grasses et en cellulose brute présentent les variations, les procédés technologiques modifient ces proportions relatives des différents composants des grignons (épicarpe, mésocarpe, endocarpe et amendons) qui ont des compositions chimiques différentes. La teneur en matières grasses est relativement élevée. L'épuisement, opération économiquement indispensable permet d'avoir un produit dont la teneur oscille entre 3 et 4% de la matière sèche (MS).

Les proportions en cellulose brute sont élevées (32 à 47%) et le tamisage les réduit à des valeurs de 14 à 26%. Une analyse plus poussée de la fraction fibreuse a permet de constater que les grignons ont des teneurs élevées en constituants pariétaux et surtout en lignine (acid detergent lignin) qui monte jusqu'à 30% du total des fibres. (Nefzaoui, 1983 ; Nefzaoui, 1985 ; Nefzaoui et Vanbelle, 1986 ; Nefzaoui et Zidani, 1987).

La teneur en cendres est normalement faible (3 à 5%). Les teneurs élevées qu'on rencontre sont dues à l'absence de lavage et à la présence des olives ramassées du sol. Les matières azotées varient moins fortement, elles sont en moyenne de l'ordre de 10%.

Les substances phénoliques : l'olive contient des quantités élevées de polyphénols (0,3 à 5% de la MS). Ce sont surtout des orthophénols, l'oleiropéine. Cependant le glucoside amer, est le composé phénolique le plus abondant et le plus caractéristique des oléagineux (Vazquez Roncero et al., 1970).

Depuis longtemps on a cru que la valeur nutritive limitée des grignons serait due à la présence des substances phénoliques (Thériez et Boule, 1970). Les dosages réalisés par Nefzaoui (1983, 1985, 1987) ont montré que ces teneurs ne dépassent guère le 1% de la MS.

I.2. Matériels

Le travail expérimental est réalisé en fonctions des étapes suivantes : I.2.1. Origine les amendements organiques utilisés

Le fumier testé d'origine animal (bovin et ovin), provient de la palmeraie à Touggourt.

Les grignons d'olive sont collectés de la huilerai (Maasra) à Sidi Abd El Kader, Blida. Ces dernières ont été étalées sur un papier journal et séchées à l'ombre pendant 5 jours, puis sont rangées dans un sac en papier jusqu'au moment de son utilisation.

I.3. Méthodologie

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !