WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des activités touristiques au développement territorial : une étude cas de la commune de Port-Salut.

( Télécharger le fichier original )
par Charly Camilien VICTOR
Universite d'Etat d'Haiti - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre I

Ampleur et importance relative de l'industrie touristique

Section 1 : L'industrie touristique à travers le monde

I-1-a Evolution macroéconomique et arrivées des touristes internationaux

Les activités touristiques connaissent une grande ampleur à travers la planète, en raison notamment de la mondialisation et de l'accroissement de la richesse mondiale qui a découlé en un certain sens de l'expansion des classes moyennes dans les pays émergents adoptant pour la plupart un mode de vie occidentalisé71.C'est l'industrie qui s'affirme être la plus rapide en matière de croissance surtout dans les PMA à près de 11% par an en moyenne depuis 1991. Les recettes de ces pays ont atteint 15 milliards de dollars EU. Les exportations des services de voyages estimées à 1.6% du PIB des PMA en 2014 contre 1.2 en 1995 demeurent une source importante pour les pays moins avancés. Le nombre d'arrivées des touristes internationaux dans les PMA est passé de 4 millions en 1995 à 25 millions en 201472.

En 2015 selon les statistiques de l'OMT73, le secteur touristique représente 9% du produit intérieur brut (PIB) mondial .Son impact sur l'emploi est aussi remarquable avec un pourcentage de 9% des emplois créés à travers le monde. Le tourisme représente près de 6% des exportations mondiales soit un montant de 1500 milliards de dollars EU en exportations et 30% des exportations de services en 2015.

71 MARESCA, Bruno.2011.les pays émergents soutiennent le tourisme culturel en France. In revue CREDOC, Consommation et modes de vie #238

72 Organisation mondiale du commerce .2015.Statistiques du commerce international 2015.p.33.

73 OMT. Faits saillants 2015.

51

De 25 millions de touristes internationaux en 1950, ce nombre était évalué à 1.133 millions de touristes en 2014.En termes de prévision, pour 2030 le nombre de touristes est estimé à 1.8 milliard74.

De plus, le tourisme occupait en 2014, le 4e rang des exportations mondiales avec 1245 milliards $ EU de recettes devant l'industrie de l'automobile et des hydrocarbures. Les Amériques ont enregistré la croissance la plus forte estimée à 8% des arrivées ou 181 millions de touristes en 201475.De son côté, M Taleb Rifai, le secrétaire général de l'OMT avance : «Les résultats de 2015 ont été influencés par les taux de change, les cours du pétrole ainsi que les crises d'origine naturelle et humaine dans de nombreuses régions du monde »76 . Comme illustration, referons-nous à ce tableau retraçant les arrivées et les recettes.

74 Ibid.

75 OMT. Faits saillants 2015.

76 Organisation Mondiale du Tourisme. Communiqué de presse « Record d'arrivées de touristes internationaux en 2015, à 1,2 milliard, en hausse de 4 %» publié le 18 janvier 2016 à Madrid PR No : Pr 16008.

52

Il importe de noter que sur le plan macroéconomique les dépenses des visiteurs internationaux sont comptées comme exportations pour le pays de destination et dans la catégorie d'importations pour le pays de résidence du visiteur. Il est possible de voir que la crise de 2008 et 2009 a eu impact sur les recettes touristiques puisque de 970 milliards $EU en 2008, elles étaient passées à 885 milliards $EU. De même, en ce qui a trait au nombre d'arrivées, le nombre était passé pour la même période de 928 millions à 891 millions de touristes internationaux. Cependant, suivant les variations en pourcentage, une baisse est constatée sur la base de l'indice de 2008 soit de 4.6% pour la période 2012-2013 et 4.3% entre 2013 et 2014, de même au niveau des recettes, cette variation à la baisse est constatée pour les mêmes périodes par rapport à l'indice choisi77.

Cette diminution était due surtout à l'appréciation en 2013 du dollar américain et des devises indexées comme celles des Caraïbes ou du Moyen-Orient face à l'euro et à d'autres devises. En moyenne, pour l'année 2013, cette dépréciation a été de 3% puisque les valeurs en Euro exprimées en dollars américains étaient supérieures de 3% par rapport à 2012.Le tableau ci-dessous met au clair l'évolution du taux de change entre l'Euro et le $ E.U78.

 

$EU-euro

Variation(%)

Euro-$EU

Variation (%)

2010

0.7543

 

1.3257

 

2011

0.7184

-4.8

1.3920

5,0

2012

0.7783

8.3

1.2848

-7.7

2013

0.7530

-3.3

1.3281

3.4

2014

0.7527

0.0

1.3285

0.0

Source Baromètre du tourisme mondial.OMT.2015.

En 2014, les recettes du tourisme international ont crû de 48 milliards de dollars, 41% de ces recettes étaient pourtant captées par l'Europe, suivie de l'Asie-Pacifique avec 30%, dans les

77 OMT. Baromètre du tourisme mondial. Annexe statistique : Volume 13, avril 2015. 78OMT. Baromètre du tourisme mondial. Annexe statistique : Volume 13, avril 2015.

53

Amériques, le pourcentage n'était que de 22%, en Afrique, et de 3% puis 4% au Moyen-Orient. Tout compte fait, il faut signaler que l'évolution suivant la période 2013 à 2014 est plus poussée en Asie-Pacifique (4.4%) et en Moyen-Orient (5.7 %) que celui d'Europe (3.6%) et au-dessus de la tendance mondiale (3.8)79.

Cette situation peut se comprendre grâce au tableau suivant où il est possible de constater qu'en dépit des impacts et du taux de croissance rapide des pays émergents, le rattrapage n'a pas encore réussi. C'est pourquoi seulement 34.5% de la part du marché était captée par ces pays-là. De même, au niveau des recettes, il est surtout constaté la même tendance. En termes de variation à prix constants, les économies émergentes sur le plan des recettes ont une tendance beaucoup plus favorable. A titre d'exemple, mentionnons que pour les pays avancés, la variation des recettes était de 5.7% en 2012-2013 contre une baisse de 3.2% en 2013-2014.Une situation inverse était enregistrée dans les économies émergentes avec une augmentation des recettes de 4% à 4.6% en 2013 et 2014.

79 OMT.2015.Memento du Tourisme : Le tourisme dans le monde.

54

Source : Organisation mondiale du tourisme (OMT-UNWTO), d'après les données de l'OMT-UNWTO, mai 2015.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net