WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des activités touristiques au développement territorial : une étude cas de la commune de Port-Salut.

( Télécharger le fichier original )
par Charly Camilien VICTOR
Universite d'Etat d'Haiti - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

I-1-b Etat d'avancement du tourisme dans les économies émergentes

En 2013, les économies émergentes représentaient 43% du commerce mondial des marchandises, puis contribuaient à 34% au commerce total des services commerciaux. Certains pays émergents asiatiques dont la Thaïlande, le Macao, et la Chine représentaient respectivement 24%, 18%, et 18%80 dans le secteur des exportations de services de voyages du commerce mondial. La part de marché des économies émergentes est passée de 30% en 1980 à 45% en 201481.

Ainsi, le projecteur en matière de croissance de demande est particulièrement fixé sur les pays émergents avec un taux de croissance (4.6%) des recettes touristiques dépassant celui des économies avancées (3.2%)82.Dans ces pays, le tourisme demeure le 4e secteur économique important derrière les combustibles(1er) et les produits alimentaires (2e),les textiles et vêtements (3e).En 2015,il était constaté, un rebond du taux de croissance (5%) dans les destinations des économies avancées à cause de bon resultats des pays de l'Europe. qui leur ont permis de dépasser celui des destinations d'économies émergentes ( 4%)83 .

80 Organisation Mondiale du commerce. Statistiques du commerce international 2014.

81 OMT.2015.Faits saillants 2015

82 OMT.2015.Faits saillants 2015.

83 Global News Matters. Tourism Report Q2 2015: Discover the opportunity in the Caribbean.

Le tourisme comme activité économique a permis d'enregistrer de forte croissance économique à travers le monde puis se conforte dans son rôle de diversificateur et de transformateur au niveau de la structure de certaines économies. C'est le cas d'Anguilla dont le tourisme a contribué de 2.7% à sa croissance du PIB en 2014 alors que ce PIB a crû de 1.9%, et de Cuba dont le tourisme contribue à 10.4% de la croissance du PIB qui a cru de 1.3% en 201484.

I-1-c Evolution des arrivées et impact de la crise de 2008-2009

L'évolution des arrivées à travers le temps s'est faite de manière continue et sans interruption. Le nombre des arrivées enregistré est passé surtout de 25 millions en 1950,278 millions en 1980, puis 527 millions en 1995, 675 millions en 2000, et 940 millions en 2010 avant d'atteindre 1.133 millions en 2014. .Par projection pour l'année 2030, il était visé près de 1.8 milliard d'arrivées85. Tout compte fait, il convient de ne pas oublier comme c'était le cas pour les différents autres secteurs de l'économie, le tourisme accusait un certain ralentissement au cours de la crise de 2008-2009, cependant comme l'affirme l'OMT c'est le secteur, en raison de son dynamisme qui s'est le plus rapidement remis de cette crise financière et économique. En 2012 suivant l'OMT, il était constaté le fait qu'il y'a eu toujours un taux de croissance estimé à près de 3 à 4%, ce qui témoigne d'une certaine résistance remarquable à l'instabilité économique, et de 4.35% en 2014.Le graphe suivant86 témoigne de cette évolution en question.

55

84 Global News Matters. Tourism Report Q2 2015: Discover the opportunity in the Caribbean.

85 Faits saillants OMT.2015.

86 Idem

56

Source : OMT.2015. Faits saillants 2015

I-1-d Principaux continents bénéficiaires de l'augmentation des arrivées touristiques. En 2030,57% des arrivées toucheront davantage les économies émergentes avec une prévalence au niveau de l'Asie-Pacifique à près de 4.9% par an87.Entre 2010 et 2030, dans les économies émergentes, le taux de croissance prévu est de 4.45% par an88.

Selon les statistiques de l'OMT pour la période comprise entre 2004 et 2014, il y'a eu beaucoup plus de mouvements dans les secteurs touristiques dans les pays de la périphérie que dans les pays capitalistes. Le taux de croissance annuel moyen était de 5.4% par an en Afrique avec 6.2% en Afrique Subsaharienne. Il était de 4.7% au Moyen-Orient et 6,1% en Asie-Pacifique avec le record mondial 8.6% en Asie du Sud. Pourtant, le taux n'était que de 2.8% en Europe, 3.5% dans les Amériques et 5.1% pour l'Amérique du Sud89. Cependant, la majorité des voyageurs (émission), soit près de trois quarts d'après l'OMT, proviennent traditionnellement des pays les plus développés de la planète avec notamment une part de marché de 50.8% détenue par l'Europe,23.7% par Asie-Pacifique, et 16.7 % par les Amériques,3.3% en Moyen-Orient, et 2.9% par l'Afrique. Le tableau suivant90 peut en témoigner :

87 OMT. Faits Saillants 2015.

88 Idem

89 Ibid.

90 Id.

57

Source : Organisation mondiale du tourisme (OMT-UNWTO) (c)

En ce qui a trait aux marchés émetteurs précisément, c'est la Chine qui vient en tête du classement depuis 2012 avec une augmentation de 27% en 2014 et ses dépensent s'estimaient à 36 milliards de dollars pour la même année. Ceci a été surtout favorisé par la hausse des revenus disponibles, l'appréciation de la monnaie chinoise, une plus grande facilitation du voyage et l'assouplissement des restrictions relatives au voyage à l'étranger. Ce pays génère 13% des recettes touristiques mondiales à l'heure actuelle .Les Etats-Unis viennent en seconde position et l'Allemagne en troisième place91.

précédent sommaire suivant