WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche GAR dans la gestion des projets au niveau des associations communautaires de la commune de Ouagadougou: état d'application et défis

( Télécharger le fichier original )
par Ablasse KABORE
ISIG International - Master II 2013
  

précédent sommaire suivant

3.3. Présentation et traitement des données relatives à l'hypothèse n°2 de l'étude

3.3.1. Perception sur la GAR

3.3.1.2. Réaction des partenaires techniques financiers sur les innovations proposées par la communauté internationale en matière de développement.

En sondant les différents partenaires au développement retenus par rapport à cette enquête, il ressort que la quasi-totalité (83,33%) accueille avec satisfaction les divers changements proposés dans le cadre du développement international.

En effet, pour eux les différentes innovations sont de nature à susciter de meilleurs comportements de la part des pays et organismes bénéficiaires de l'aide au développement.

En outre, ils pensent que les nouvelles mesures prises créent plus d'incidences positives sur les conditions de vie de la population.

Les propos de Madame SAWADOGO Hado, Chargé de programme genre à l'UNFPA (Burkina Faso) sont plus illustratifs à ce niveau: « Sans connaitre toutes les innovations proposées par la communauté internationale, celles dont j'ai connaissances visent à améliorer la recevabilité des pays et structures bénéficiaires des financements; la transparence dans la gestion; l'atteinte des résultats du programme. »

Cette prise de position presque commune de la part des PTF traduit la pertinence des propositions techniques nouvelles sur le terrain du développement et une volonté manifeste de rompre avec des pratiques qui ne sont plus adaptées au contexte actuel.

3.3.1.3. Connaissances des PTF sur la GAR en tant qu'approche nouvelle de gestion

Les propos recueillis auprès des partenairesau développement enquêtés montrent que dans leur très large majorité (83,33%), ils ont une connaissance soutenue de la GAR dans la mesure où ils ont su situer convenablement son rôle et ses objectifs poursuivis. En témoigne ce récit de Madame SANOU Salamata, Chargée du suivi des associations et des ONG au Programme d'appui au Développement Sanitaire (PADS) : « Dans cette approche, l'accent n'est pas mis seulement sur la réalisation des activités mais les résultats obtenus, en l'occurrence les résultats finaux qui seront évalués et non le processus ».

Cette maitrise relative de la GAR par les organismes d'aide au développement, revêt un atout majeur dans sa vulgarisation car il est difficile d'envisager une bonne intégration de la GAR dans l'univers associatif tant que les PTF, gérants par excellence du cordon de la bourse, ne sont pas mieux informés et convaincus en amont.

3.3.1.4. Niveau d'intérêt porté particulièrement sur la GAR par les PTF

Sur ce sujet, le constat est qu'une très large majorité des partenaires a une considérationcertaine pour la GAR. Cependant si certains comme le PADS fondent déjà leur financement sur la performance, d'autres comme le Réseau Accès aux Médicaments (RAM) sont au stade d'intention ou de projet et d'où les propos tenus par Monsieur DA Voumpine, responsableenChargé de la Planification et du Suivi / Evaluation, de ce dernier : « En tant que structure de Plaidoyer, nous sommes soucieux des effets de financement sur l'amélioration des conditions de vie des bénéficiaires. Aussi,la RAM veut s'inscrire dans une démarche GAR avec ses partenaires afin de rentabiliser ses interventions »

Cette différenciation dans les rapports avec la GAR signifie que même les PTF dont le rôle est très déterminant en matière de développement n'évoluent pas à un rythme uniforme en ce qui concerne l'intégration des innovations en termes de gestion de projets. Ainsi, il est assez difficile d'assurer des conditions stables nécessaires pour la bonne promotion de la GAR.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.