WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion des risques de taux d'intérêt et de change par l'approche ALM: Le cas de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)


par Arouna Soro
CESAG - Master en Banque et Finance 2006
  

précédent sommaire suivant

3.1.6/- Tableau comparatif des mesures du risque de taux d'intérêt

Le tableau ci-dessous présente de façon synthétique les avantages, inconvénients et l'objet des trois (3) techniques de mesures précédemment décrites.

Tableau 5 : Tableau comparatif des techniques de mesure des risques financiers

 

Mesure de valeur

Mesure de marge

Mesure de volume

Objet

Mesurer l'incidence des risques financiers sur la valeur patrimoniale

Mesurer l'incidence des risques financiers sur la rentabilité

Mesurer l'assiette du risque

Avan-tages

- Caractère synthétique

- Permet d'intégrer les instruments optionnels

- Proches des valeurs de marché (trading book)

- Utile pour une activité à taux fixe

- Proches des notions comptables

- Visualisation de la chronique des flux

- Facilité de mise en oeuvre

- Outil de décision

- Facilité de compréhension

Incon-vénients

- Difficulté de mise en oeuvre

- Eloigné des notions comptables

- complexité de la méthode du fait de son caractère trop synthétique

- Intègre difficilement les options

-Mise en oeuvre délicate

- N'intègre pas les instruments financiers optionnels

- Ne donne pas d'indication de l'incidence du risque sur la marge

La lecture de ce tableau révèle que les mesures de volume, de marge et de valeur loin de s'exclure, sont complémentaires. Elles ne sauraient donc être utilisées séparément au risque de compromettre une analyse saine des risques auxquels la banque est confrontée de même que l'adoption de mesures idoines pour leur couverture.

Nous venons de traiter de la mesure du risque de taux d'intérêt. Qu'en est-il du risque de change ? Ce sera l'objet du paragraphe suivant.

3.2/- La mesure du risque de change

Dans ce paragraphe nous traiterons des sources du risque de change, des techniques utilisées pour mesurer ce risque.

3.2.1/- Sources du risque de change

Plusieurs facteurs79(*), généralement macroéconomiques, peuvent être à l'origine du risque de change :

- les variations des cours aussi bien sur le marché domestique qu'à l'étranger

- le volume et le sens des flux de marchandises et de capitaux dans un pays

- les évènements politiques prévisibles et imprévisibles

- les anticipations des agents et les opérations spéculatives sur les devises

Tous ces facteurs affectent les cours des devises et exposent de ce fait la banque à un risque de change lequel peut revêtir trois (3) formes : il peut s'agir d'un risque de transaction, de traduction ou de consolidation80(*). Généralement, on parle de risque de :

- transaction, quand il y a une modification de la rentabilité des opérations libellées en devises du fait des fluctuations des taux de change

- traduction, lorsqu'il s'agit pour un établissement de convertir, par exemple en FCFA (ou devise d'expression), ses résultats libellés en devise (ou devise d'origine). Il s'agit dans ce cas pour l'établissement de ramener dans les comptes sociaux les résultats générés par une activité en devise.

- consolidation, lors de la consolidation des comptes d'un groupe ayant des filiales à l'étranger.

Van Greuning et Bratanovic (2004)81(*) regroupent les risques de traduction et de consolidation en risque de réévaluation ou de conversion. Ils distinguent également une autre catégorie de risque appelée risque économique ou risque d'activité qui tient compte de l'évolution adverse des taux de change sur la position concurrentielle, par exemple, d'une banque.

Les sources du risque de change étant précisées, quelles sont les techniques de mesure d'un tel risque ?

* 79 Hennie van Greuning et Sonja Brajovic Bratanovic, op. cité, p.262

* 80 Michel Dubernet, op. cité, p.93

* 81 Hennie van Greuning et Sonja Brajovic Bratanovic, op. cité, p.263

précédent sommaire suivant















9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy