WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Estimation des besoins en N, P et K du basilic (Ocimum basilicum L.) par le module DSSB et gestion optimale de N dans la Région Maritime du Togo

( Télécharger le fichier original )
par Ayi Koffi ADDEN
Université de Lomé - Diplôme d'Ingénieur Agronome 2005
  

précédent sommaire suivant

2.1.2 Les concepts mathématiques dans le module DSSB

2.1.2.1 Les concepts de base du module initial

Dans ce module initial, en divisant le rendement ciblé par l'efficacité interne de N, P et K, on détermine les quantités de N, P et K que la plante doit absorber pour atteindre ce rendement. On retranche de ces absorptions de N, P et K respectivement la quantité de N, P et K fournis par le sol en place. Au moyen du taux de recouvrement, on calcule les quantités d'engrais purs dont la plante a besoin.

En terme mathématique, les besoins en N, P et K (BN, BP et BK) se calculent de la manière suivante :

BN = [(RC / EIN) - SN] x TRN BP = [(RC / EIP) - SP] x TRP BK = [(RC / EIK) - SK] x TRK

Où RC signifie rendement à cibler, EIN, P ou K, efficacité interne de l'azote, phosphore ou potassium ; SN, P ou K, capacité du sol à fournir l'azote, phosphore ou potassium et TRN, P ou K, taux de recouvrement de l'azote, phosphore ou potassium.

L'efficacité interne utilisée est la pente de la droite de regression linéaire des points représentant le relation absorption-rendement du basilic.

En outre, le N, le P et le K fournis par le sol permet de calculer un rendement sans engrais en considérant le minimum des rendements générés par ces trois nutriments (loi du minimum).

2.1.2.2 Le support informatique

Le module DSSB est monté sur Microsoft Excel (voir annexe 4) codé à partir de sa base visuelle (Visual Basic Application) et il permet de calculer les besoins en N, P et K du basilic en prenant en compte les effets du site, de la saison et de l'apport ou non d'amendement organique. Les besoins sont calculés en kg.ha-1 de N, P et K purs et nécessitent d'être convertis en équivalant d'engrais disponibles avant application.

Ce module comporte une page d'accueil avec les différentes composantes suivantes:

- Instructions : pour donner les directives d'utilisation ;

- Module Principal : comporte le shell du module où les données doivent être entrées pour faire les calculs ;

- Notes : permet d'insérer des remarques personnelles sans interférer avec le fonctionnement du module

2.1.2.3 Les concepts principaux dans le module amélioré

L'amélioration du module est basée sur le concept d'utilisation efficace de nutriment. Ce concept comprend deux notions à savoir l'efficacité d'absorption de nutriment (se traduisant par le ratio d'absorption de nutriment) et l'efficacité interne d'utilisation de nutriment (se traduisant par l'efficacité interne optimale) (Janssen, 1998).

L'efficacité interne n'évolue que dans une limite bien précise pour une culture donnée. A l'extrême, il faudrait déterminer sa valeur optimale afin d'y confo rmer les besoins de la plante. Améliorer l'utilisation efficace des nutriments pour la culture revient à agir sur l'efficacité d'absorption. Ce concept d'efficacité d'absorption est considéré dans le module à son niveau naturel c'est à dire telles que les conditions agro-écologiques des sites de production le permettent.

L'efficacité interne optimale et le ratio d'absorption optimale des nutriments constituent les paramètres agronomiques à déterminer pour améliorer le module. Sur ces bases, l'estimation des besoins de la culture suit les étapes suivantes :

a- Absorption brute (AB)

En fonction du rendement que l'on cible, le module calcule l'absorption brute de N, P et K (ABN, ABP et ABK) comme étant la quantité de N, P et K que le basilic doit consommer pour atteindre ce rendement. En divisant le rendement ciblé (RC) par l'efficacité interne optimale, on a une absorption qui représente en réalité le cumul des besoins en nutriments à absorber et qui doivent provenir des nutriments propres au sol et des engrais.

En terme mathématique, on a :

ABN = RC / EION

ABP = RC / EIOP

ABK = RC / EIOK

c- Absorption équilibrée (AE)

L'absorption de N, P et K par le basilic ne s'effectue pas forcément dans le rapport optimal pour une nutrition équilibrée. L'absorption brute calculée est alors optimisée à l'aide du ratio d'absorption optimale. L'azote est considéré souvent comme étant l'élément le plus limitant dans la production. Pour optimiser ces absorptions brutes, on fixe la quantité de N calculé et on redresse P et K pour avoir les absorptions optimales de N, P et K (AEN, AEP et AEK).

Mathématiquement, on a :

AEK = ABN / rN/K AEP = AEK / rK/P AEN = AEP / rN/P

d- Besoins en engrais N, P et K à apporter au sol (BN, BP et BK)

Les besoins en N, P et K (BN, BP et BK) doivent être satisfaits par l'approvisionnement en nutriments provenant du sol et des sources de fertilisants. Les besoins en engrais sont calculés en affectant aux absorptions optimisées (AEN, AEP et AEK) les taux de recouvrement respectifs de chaque nutriment (TRN, TRP et TRK) en prenant soin de soustraire au préalable la capacité du sol à fournir N, P et K (SN, SP et SK).

En terme mathématique, on a :

BN = (AEN - SN) x TRN

BP = (AEP - SP) x TRP

BK = (AEK - SK) x TRK

Comparativement au module initial, le processus d'estimation des besoins du basilic dans le module amélioré est beaucoup plus élaboré.

précédent sommaire suivant