WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dosage biochimique des composés phénoliques dans les dattes et le miel récoltés dans le sud algérien

( Télécharger le fichier original )
par Ahmed Bessas
Université Djillali Liabes -Sidi Bel Abbes - Ingénieur d'état en biologie option controle de qualité et analyses 2008
  

précédent sommaire suivant

I.1.3. Composition chimique

I.1.3.1. Préparation des solutions à base de dattes

5 g de dattes sont broyées dans un mortier-pilon. Après dissolution dans une fiole de 200 ml avec de l'eau chaude, la solution est refroidie puis ajustée avec de l'eau distillée.

I.1.3.2. Extraction des composés phénoliques

L'objectif de cette extraction est de libérer les polyphénols présents dans des structures vacuolaires par rupture du tissu végétal et par diffusion. Ces derniers sont extraits par extraction liquide-liquide en utilisant l'eau comme solvant, mais d'autres solvants peuvent être utilisés tels que le méthanol, acétonitrile, l'acétone et l'acétate d'éthyle [@6].

I.1.3.3. Dosage des polyphénols totaux (réactif de Folin Ciocalteu)

Le dosage des polyphénols a été effectué au centre de mesure de chimie à l'aide d'un spectrophotomètre à UV visible à double faisceaux de type SHIMADZU UV-2401PC, la technique à double faisceaux nous a aidé à éliminer l'absorbance du blanc et donner directement la densité optique de l'échantillon. Pour s'assurer que les résultats sont fiables, le dosage de chaque composé phénolique a été réalisé en trois essais, après on a calculé la moyenne des densités optique mesurées.

Le dosage des polyphénols totaux par la méthode utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu a été décrite en 1965 par Singleton et Rossi. Depuis, son utilisation s'est largement répandue pour caractériser les extraits végétaux d'origines plus diverses [@7].

I.1.3.3.1. Principe

Le réactif de Folin Ciocalteu est un acide de couleur jaune constitué par un mélange d'acide phosphotungstique (H3PW12O40) et d'acide phosphomolybdique (H3PMo12O40). Il est réduit, lors de l'oxydation des phénols, en un mélange d'oxydes bleus de tungstène et de molybdène [Ribereau, 1968].

La coloration produite, dont l'absorption maximum à 760 nm, est proportionnelle à la quantité de polyphénols présents dans les extraits végétaux [Ghazi et Sahraoui, 2005].

I.1.3.3.2. Mode opératoire

Dans une fiole Jaugée de 20 ml, on introduit :

Ø La solution de dattes (0,2 ml)

Ø Réactif de Folin Ciocalteu (1 ml)

Ø Le bicarbonate (CO3Na2) à 4,25% (quantité suffisante pour 20 ml).

On prépare dans les mêmes conditions un témoin avec de l'eau distillée à la place de la solution de dattes puis on porte au bain-marie à 70°C pendant 20 minutes.

Après refroidissement on détermine la densité optique à 760 nm par rapport au témoin (voir figure 13).

L'indice de Folin Ciocalteu est exprimé en degré ou en gramme d'acide gallique/l, on peut utiliser une gamme-étalon établie dans les mêmes conditions avec de l'acide gallique (0 à 1 g/l) ou de la D-catéchine [Ghazi et Sahraoui, 2005].

Fig. 13 : Protocole du dosage des polyphénols totaux dans les dattes

I.1.3.4. Dosage des tanins condensés

Les tanins sont dosés selon la méthode colorimétrique de Folin Denis, décrite par Joslyn, 1970.

I.1.3.4.1. Principe

Il est basé sur la réduction de l'acide phosphomolybdique et tungstique en milieu alcalin, en présence de tanins pour donner une coloration bleue dont l'intensité est mesurée à 760 nm sous 1 cm d'épaisseur.

I.1.3.4.2. Mode opératoire

Dans une fiole de 100 ml, on introduit :

Ø 75 ml d'eau distillée ;

Ø 1 ml de la solution de datte ;

Ø 5 ml de réactif de Folin Denis ;

Ø 10 ml de la solution saturée de CO3Na2

Cette solution saturée est préparée à partir de 43,75 g de carbonate de sodium dissous dans 100 ml d'eau chaude (70° à 80°C) après refroidissement la solution est filtrée puis ajustée à 125 ml. Après agitation mécanique, la préparation repose pendant 30 minutes, la mesure de la densité optique est faite à 760 nm.

Une gamme étalon d'acide tannique est préparée dans les mêmes conditions dont les concentrations allant de 0 à 0,1 g/l.

Un témoin avec de l'eau distillée à la place de la solution de datte est réalisé dans les mêmes conditions (voir figure 14).

Fig. 14 : Protocole du dosage des tanins condensés

I.1.3.5. Dosage des anthocyanes

Les anthocyanes sont déterminés par la méthode basée sur la décoloration par l'acide sulfureux [Jur, 1967].

I.1.3.5.1. Principe

Le principe est basé sur la décoloration des solutions d'anthocyanes en utilisant une solution de Bisulfite de Sodium. Le chercheur Jur (1967) a montré que ce phénomène était dû à l'existence d'une réaction entre le cation flavylium et l'hydrogénosulfite HSO3. Cette réaction est équilibrée et conduit à la formation d'un produit d'addition incolore et plus ou moins stable selon le pigment. Cette méthode suppose que les autres composés phénoliques n'interfèrent pas sur le dosage.

I.1.3.5.2. Mode opératoire

Dans un Erlenmeyer de 50 ml, on introduit : 1 ml de la solution de dattes ; 1 ml d'éthanol de 0,1 % Hcl et 20 ml d'Hcl concentrée à 2 %. A partir de cette solution, on place dans un premier tube à essai 10 ml de la solution et 4 ml d'eau distillée ; dans un deuxième tube on met 10 ml de la solution et 4 ml de bisulfite de sodium à 15%.

On procède après une attente de 20 mn, aux mesures des densités optiques à 520 nm par rapport à l'eau distillée (voir figure 15).

Les résultats sont exprimés en gramme (g) d'anthocyanes par millilitre (ml) en se référant à une courbe d'étalon tracée à partir du tableau 18.

Tableau 18 : Valeur d'étalonnage pour le dosage des anthocyanes [Anonyme, 1978].

Anthocyanes en mg/ml

D-O - témoins

D-O échantillons décolorés

Différence

375

187,5

93,5

75

37,5

0,450

0,234

0,112

0,086

0,042

0,020

0,012

0,003

0,004

0,002

0,430

0,222

0,109

0,082

0,040

Fig. 15 : Protocole du dosage des anthocyanes

précédent sommaire suivant