WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des contraintes et stratégies des structures de recherche face à la problematique de la recherche dans les universités sénégalaises:Cas des laboratoires de recherche de l Université Gaston Berger de Saint Louis


par Abdoulaye Dramé
Université Gaston Berger de Saint Louis - Maitrise 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II. 1.2 Les entretiens exploratoires

Cette étape a été d'une grande utilité pour la continuité du travail en ce sens que, au début de la recherche, nous avions des idées plus ou moins approximatives sur notre problématique de recherche. Il en était ainsi de la formulation de notre problème et questions de recherche ainsi que de l'hypothèse théorique qui ne nous apparaissaient pas sous des rapports clairs. C'est pourquoi, nous avions jugé opportun de nous rendre auprès des personnes ressources qui maîtrisent de par leur position, leur expérience dans la recherche, la problématique de la recherche à l'UGB. Ces derniers nous ont aidé à lever le voile sur certains aspects du problème que nous ne maîtrisions pas. Nous nous sommes entretenus avec le Président du Conseil Scientifique de l'UGB, 3 enseignants de l'UGB évoluant dans des structures de recherche, 2 étudiants de troisième cycle membres de laboratoire, le responsable de la revue Université Recherche et Développement (URED), le secrétaire général du SAES/ UGB, un responsable du service des finances d'une UFR, le Chargé de la communication de l'UGB ainsi que le Chef du Service des Ressources Humaines et de la Formation.

Au total, nous avons interrogé 11 personnes ressources. Le mode de choix de ces personnes varie en fonction de l'information recherchée. Par exemple, le Président du Conseil Scientifique nous aura permis de comprendre la politique de recherche de l'UGB, le fonctionnement de la Commission Scientifique et les différentes relations qu'elle entretient avec les laboratoires de recherche. Quant aux enseignants, ils nous ont permis d'identifier les contraintes auxquelles les laboratoires de recherche sont confrontées et les différentes stratégies déployées. La situation générale de la recherche et les différents grades existant au niveau de l'UGB nous ont été éclaircis grâce à la rencontre que nous avons eue avec le Secrétaire Général du SAES. La compréhension du budget des UFR, n a été possible que grâce aux explications détaillées du Chef du Service Finance d'une UFR. Enfin, le fonctionnement de l'UGB en général, du rectorat en particulier et l'obtention de donnée sur les enseignants sont redevables

respectivement au Chargé de la Commination du rectorat et du Chef des Ressources Humaines et de la Formation.

II.1.3. L'enquête proprement dite

Cette phase de recueil des données a été elle aussi essentielle dans la mesure où le corps des informations obtenues a été la base sur laquelle s'est effectué tout le travail d'interprétation de l'enquête. Au cours de cette étape, il s'agissait de rassembler le maximum d'éléments se rapportant à notre objet d'étude. Ces investigations se sont déroulées au cours du mois de Juin, s'étalant jusqu'au 17 Août à l'UGB. D'une manière générale, les populations composant les structures de recherche se sont montrées très ouvertes et accueillantes à notre égard. Elles ont accepté sans commune mesure de se soumettre à nos interrogations pour certains et d'autres d'accepter de remplir nos questionnaires qu'ils nous ont remis plus tard.

Plusieurs techniques d'investigation adaptées à notre champ d'étude ont guidé l'enquête de terrain.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net