WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Assurance et économie : cas du Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Amadou Seydou CISSE
Université Dakar Bourguiba - Maîtrise 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II/ FACILITATEUR D'INVESTISSEMENTS

De nos jours, le secteur des assurances et le secteur bancaire travaillent en synergie dans le cadre d'une bonne politique d'administration des affaires.

1 En pratique, il s'agit d'assurer la « marge brute » de l'entreprise, à savoir la somme de ses charges fixes et de son résultat d'exploitation (autrement dit la différence entre les produits d'exploitation et les charges dites variables).

2 Ce concept est utilisé en anglais sous l'appellation de « Risk Manager ». De nos jours les entreprises aussi ont à leur disposition un Risk Manager chargé de protéger le patrimoine de la société.

3 Cf. Frédéric DUROT et Alain LEROY, "TECHNIQUES DE L'INGENIEUR-RISQUES ET ASSURANCES", p.5.

Dans le passé, les banques et les établissements financiers (1) étaient très souvent confrontés à des problèmes de remboursements lorsqu'ils consentaient des accords de crédit à leurs clients. Ces derniers, sous le coup des péripéties de la vie (maladie, faillite, mort...), ne parvenaient pas à atteindre leurs objectifs. Ainsi, pour remédier à ces difficultés qui menaçaient le bon déroulement des transactions, les assureurs, en collaboration avec les banques, ont créé des garanties destinées à assurer le remboursement des dettes contractées par les clients des banques, si ces derniers sont dans l'impossibilité d'honorer leurs engagements. Ces garanties représentent en effet, des sûretés accordées aux créanciers afin de les prémunir contre le risque d'insolvabilité de leurs débiteurs.

Aujourd'hui, le marché sénégalais bénéficie d'une compagnie spécialisée dans ce sens. Il s'agit de la SONAC (Société Nationale d'Assurance Crédit et de Cautionnement) créée à l'occasion de la privatisation de l'ASACE (Agence Sénégalaise pour l'Assurance du Commerce Extérieur). En outre, la BICIS (Banque Internationale pour le Commerce et l'Industrie du Sénégal) dispose d'une garantie appelée Assuria, conçue par AXA et qui est souscrite par le débiteur de la banque. Cette assurance permet à cette dernière de réclamer ses fonds à l'assureur en cas de déconfiture de son client.

Ainsi, en s'engageant à promettre à la banque ou à l'établissement financier le remboursement de l'indu si le client n'y parvenait pas, l'assureur, intermédiaire entre créancier et débiteur, facilite le processus des perspectives d'investissements. En dehors de ce rôle de médiateur, l'assureur contribue activement à l'investissement national.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.