WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Paix et Education chez Kant. Esquisse d'une pédagogie de la paix

( Télécharger le fichier original )
par Fatié OUATTARA
Université de Ouagadougou - DEA 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3. Les méthodes d'éducation à la paix.

"Méthode" vient de l'étymon grec "Methodos" qui signifie la "vie", et de celui latin "Methodus"qui désigne l'ensemble des démarches que suit l'esprit pour découvrir et démontrer la vérité. La méthode est un ensemble de moyens raisonnés, de règles, de principes normatifs sur lesquels reposent l'enseignement et la pratique de l'art ; elle serait même un moyen, une technique.

En effet, la recherche d'une méthodologie de l'éducation à la paix se confronte à la question relative à l'état à partir duquel doit commencer le développement des dispositions humaines au bien, à la paix. Devons-nous partir d'un état inculte, de barbarie, de violence ou bien d'un état déjà civilisé ou de paix ? Le malheur, la souffrance nous instruisent-ils toujours ? Oui, ils nous interpellent, éveillent les consciences à l'action efficacement nécessaire et indispensable pour la sortie de l'humanité de ces situations désastreuses qui nous servent de leçons tout en étant acceptées comme des "situations de départ" ou "situations-problèmes" à partir desquelles nous appréhendons des faits, des comportements, des états d'âme de jeunes gens qui ont fait ou qui font l'expérience de la violence, en organisant une réflexion d'ensemble, une discussion autour de ces questions du mal, du bien, du juste et de l'injuste, afin de situer la responsabilité de l'être humain dans la guerre« La situation-problème est une situation didactique dans laquelle il est proposé au sujet une tâche qu'il ne peut mener à bien sans effectuer un apprentissage précis. Cet apprentissage qui constitue le véritable objectif de la situation-problème, s'effectue en levant l'obstacle à la réalisation de la tâche44(*) ». Elle « fait partie des outils d'une pédagogie fondée sur l'autoconstruction de savoirs 45(*)». Les condamnations de la violence et de la guerre comme irrationnelles et immorales sera justifiée par des principes, des normes et des valeurs morales. Telle est la conclusion à tirer après la discussion dans la recherche des solutions au problème posé.

Une telle analyse sera conduite selon des méthodes qui, au nombre de quatre, s'interpénètrent, s'entrecoupent dans l'éducation à la paix. Il y a dans chacune de ces méthodes quelque chose d'efficient qui participe à la formation de l'esprit de paix chez la jeunesse dans le temps et l'espace, aussi bien « d'après le présent de l'espèce humaine que d'après son état futur possible meilleur 46(*) ».

3.1. La méthode active.

Kant est l'une des figures emblématiques précurseurs de la méthode active. Elle repose sur le principe que chaque enfant à éduquer doit participer activement à sa propre éducation ou à sa propre formation. Le système scolaire apparaît être le moyen efficace qui aide l'enfant à combattre la violence, l'instinct agressif et grégaire qui deviennent nocives pour l'entente et la paix dans le groupe. En recevant à des connaissances ou en y apprenant des techniques, l'éduqué prend l'initiative de favoriser son propre développement. En devenant ainsi acteur de son éducation, l'éduqué à la paix apprend à résoudre une difficulté réelle relative à l'intolérance, la violence et la guerre pour lesquelles il fournira des efforts non négligeables.

Selon lui, l'enfant qu'on éduque tend déjà naturellement au bien, dira-t-on à la paix. Il est capable de trouver par lui-même, de tirer de lui-même les moyens pour atteindre la vertu, le bonheur, la paix. Il est donc naturellement à même de franchir les obstacles qui se dressent devant lui pour être l'artisan de son propre être, de son propre devenir.

* 44 Philippe Meirieu, Apprendre...oui, mais comment, Paris, ESF, 1989, p.191.

* 45 Partoune C., La pédagogie par situations-problèmes, Puzzle, 2002, n°12, CIFEN, Université du Liège, pp.07-12.

* 46 Réflexions sur l'éducation, p.107.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net