WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etat des lieux de la microfinance et du système bancaire camerounais


par Olive Berenice Ngafi Djomo
Faculté universitaires catholiques de Mons (belgique) - Master en sciences de gestion option (finance) 2006
  

précédent sommaire suivant

2.5.9 Amity Bank

Amity Bank s'adresse principalement aux entreprises. Pour sa clientèle, elle propose des financements à court terme(maximum2 ans). Elle finance aussi des PME de tous les secteurs sauf le bois. Lors d'une demande de financement, les garanties usuelles sont obligatoires, mais le montant minimum d'autofinancement varie d'une PME à l'autre.

2.5.10 Commercial bank of Cameroon (CBC)

 La CBC est une banque créée par le groupe industriel camerounais FOTSO. Elle comprend des réseaux d'agences nationales et des correspondants internationaux.

Pour sa clientèle d'entreprise, elle propose des financements à court terme (durée maximale 1an), à moyen terme d'une durée maximale de 5ans. Elle réalise également des opérations internationales.

La Commercial Bank of Cameroon finance des PME avec un chiffre d'affaires au moins égal à 100 millions de FCFA. Les secteurs d'activités les plus souvent rencontrés sont : le transport, le commerce, les services, et l'élevage.    Lors d'une demande de financement, des garanties sont indispensables ainsi qu'un montant minimal d'autofinancement qui varie de 25% à 30 %. Les taux à court terme varient de 14 à a 18% et les taux de financement à moyen terme varient de 10,5 à 14%.   La Commercial Bank of Cameroon bénéficie d'une ligne de crédit auprès de bailleurs de fonds (5 millions d'euros) permettant de réduire de 1 % à 2 % les taux de financement proposés.

Tableau Récapitulatif de l'actionnariat des différentes banques

banque

Part25(*) des privées camerounais

Part

Etrangers

Part de l'état

Expansion géographique

Afriland

82,14%

17,86%

 

11

Amity

100%

 
 

6

BICEC

3,05%

52,46%

44,49%

27

Citibank
 

100%

 

2

CBC

71,11%

28,9%

 

7

CLC
 

65%

35%

15

Ecobank

79,6%

20,4%

 

2

SGBC

16,32%

58,08%

25,6%

22

SCBC
 

100%

 

2

UBC

92%

8%

 

5

Source : WANDA R. (2007)

Après la présentation des différentes banques du Cameroun, nous remarquons que les banques n'offrent pas toutes les mêmes services. Les taux de financement, les durées de crédits et les garanties varient en fonction des banques. De plus, elles ne visent pas la même clientèle, certaines préfèrent essentiellement les entreprises et d'autres offrent les services à une large clientèle( entreprises et particuliers)

D'après le tableau récapitulatif, nous constatons la présence de plusieurs types d'actionnaires à savoir : les actionnaires privées nationaux, les étrangers et l'Etat camerounais. En fonction de l'actionnariat, nous distinguons différents types de banques :

- Les banques purement privées: Afriland First Bank, Amity Bank, Citibank, CBC, Ecobank, SCBC, UBC.

- Les banques à participation publique: BICEC, CLC, SGBC.

- Les banques purement nationales : Amity Bank

- Les banques essentiellement étrangères : Citibank et SCBC.

- Les banques nationales à participation étrangère minoritaire : Afriland first Bank, CBC, Ecobank, UBC.

- Les banques étrangères à participation nationale minoritaire : BICEC, CLC, SCBC.

Nous voyons que les banques les plus implantées géographiquement sont les banques étrangères à participation publique. Cependant, le marché bancaire est très étroit et moins de 10% de la population camerounaise a accès au service bancaire.

En résumé, l'essentiel des activités bancaires concerne, en plus des services, des prêts à court terme liés à des dépôts à vue. La volatilité importante des dépôts des clients et de faibles garanties peuvent expliquer en partie le comportement « frileux » des banques face au crédit. Les investissements productifs à moyen et long terme sont pour l'essentiel financés hors du secteur bancaire, surtout par autofinancement. Au Cameroun, seule Afriland First Bank pratique le capital risque26(*) et le leasing à côté de ses activités bancaires traditionnelles. Elle est aussi en train de développer une implantation en France et en Chine.

Comme nous l'avons remarqué, les banques camerounaises s'engagent peu dans le financement des activités économiques. Dans la suite, nous essayerons de donner quelques solutions aux problèmes des banques.

* 25 c'est la part du capital détenu

* 26 Le capital risque est une forme de financement qui consiste pour l'établissement financier à injecter des fonds dans une affaire en difficulté dont elle prend le contrôle. Lorsqu'elle aura redressé l'affaire, elle la revendra en réalisant une plus-value.

précédent sommaire suivant