WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etat des lieux de la microfinance et du système bancaire camerounais


par Olive Berenice Ngafi Djomo
Faculté universitaires catholiques de Mons (belgique) - Master en sciences de gestion option (finance) 2006
  

précédent sommaire suivant

1.1.4 Procédure et critère de sélection pour l'octroi de crédit

Lors d'une demande de crédit, un entretien avec un responsable local de la MC² est organisé ainsi qu'une visite chez le membre (mutualiste). Suite à cela, un comité de crédit décide de l'octroi du crédit ou non.

En général, cette procédure de sélection est longue ; un nouveau membre doit respecter un temps d'attente et d'observation variant de 6mois à 1 an.

Les coûts de transaction sont relativement élevés, à la fois pour l'institution et pour le membre, même si, dans certaines mutuelles, des comités de crédits restreints sont mis en place pour répondre aux besoins urgents jusqu'à un certain seuil de crédit fixé par le conseil d'administration.

L'épargne préalable est obligatoire. En plus, un ou deux autres mutualistes doivent donner leur aval. En matière de garantie, l'information est capitale. Dans les MC², tout le monde se connaît et peut attester de la moralité des autres. Un crédit peut être octroyé simplement sur base de la moralité. Cette méthode est parfois complétée par des garanties matérielles (maison, plantation, etc.). Ces cautions peuvent paraître exclusives, c'est pourquoi les MC² acceptent également en gage des objets d'arts traditionnels, à forte valeur symbolique, des engagements solidaires (familiales), un tissu transmis de génération en génération, une peau de panthère, etc. La micro banque reconnaît la valeur symbolique, ce que ne peut faire la banque classique.

Lors de l'analyse de la demande, une grande attention est portée à la destination des fonds, c'est elle qui déterminera dans une large mesure la capacité de remboursement. Les dossiers sont souvent rejetés pour des causes de moralité des demandeurs.

Exemple d'une procédure de crédit de la MC² de BANKA

Mme X voudrait obtenir un crédit de 3.500.000 FCFA, allant du 26/07/2006 au 31/07/2007

Pour un crédit de 3.500.000 FCFA, Mme X doit :

- payer 10.000 FCFA pour l'étude du dossier crédit

- augmenter sa part sociale de 10% du montant du prêt (10%*3.500.000= 350.000 FCFA)

- payer des frais de déblocages de dossier qui représentent 0,696% du montant du prêt (0,696%*3.500.000= 24360FCFA)

La garantie offerte par Mme X est un titre foncier qui sera détenu dans un compte de la MC² de BANKA. Mme X présente également une avaliste, Mme Y.

Le comité de crédit, après enquête et étude de dossier décide d'octroyer le crédit. La mutuelle, en collaboration avec Mme X détermine le meilleur échelonnement des remboursements.

Tableau des remboursements

Le taux d'intérêt est de 16% par an soit 1,33% par mois

Numéro

Date

Capital

intérêts

total

1

31/12/2006

 

560000

560000

2

31/01/2007

500000

 

500000

3

28/02/2007

500000

 

500000

4

31/03/2007

500000

 

500000

5

30/04/2007

500000

 

500000

6

31/05/2007

500000

 

500000

7

30/06/2007

500000

 

500000

8

31/07/2007

500000

 

500000

Total

 

3.500.000

 

4.060.000

Le total à rembourser par Mme X sera donc de 4.060.0000 FCFA avec 5 mois de différé avant le début du paiement. Ce différé est négociable.

1.1.5 Qui peut adhérer à une MC² ?

En nous basant sur les statuts de la MC² du village Banka, nous constatons que les membres d'une MC² peuvent être :

- Des personnes liées à la communauté par naissance, mariage ou par affaire ;

- Des personnes ayant des besoins en services financiers ;

- Des personnes désireuses d'améliorer leurs situations sociales et économiques.

Pour y adhérer, il faut présenter une photocopie de sa carte d'identité, payer les frais d'adhésion et d'ouverture de compte d'un montant de 5000FCFA(8EUR), acheter un minimum de 10 parts sociales d'une valeur totale de 10.000FCFA(16EUR), signer une déclaration qui vise à respecter tous les engagements moraux et financiers et à conserver secrètes les informations à caractère confidentiel reçues par la mutuelle.

Tout adhérent ou mutualiste s'engage à : participer à la constitution du fonds d'établissement de la MC² ; approvisionner autant que possible son épargne, participer activement aux activités de la mutuelle ; rembourser les prêts contractés sous peine d'exclusion avec affichage de la décision sur les portes des sièges de toutes les MC² et sa publication dans les bulletins trimestriels de la communauté.

Chaque mutualiste a tous les avantages offerts par la MC², notamment :

- Le droit de placer son épargne et d'autres revenus ;

- Le droit d'obtenir des prêts et crédits nécessaires pour le financement de ses activités ;

- Le droit de vote ;

- Le droit de bénéficier de toutes autres prestations de services de la MC², y compris l'assistance offerte par Afriland First Bank.

Plus souples et plus proches de leur cible qu'une banque, les MC² ne sont pourtant pas ouvertes à tous. L'accessibilité reste problématique pour les plus pauvres, c'est la raison pour laquelle le projet crédit associatif de solidarité (PCAS) a été lancé dans quelques MC². Ce projet a deux objectifs :

- Premièrement, il permet aux plus défavorisés d'adhérer à un groupe et payer des frais d'adhésion collectifs. Ils peuvent ainsi bénéficier de tous les services financiers de la MC² de leur village.

- Deuxièmement, via un « programme croissance », les membres du groupe acquièrent progressivement leur affiliation individuelle, en apportant par exemple 1500 FCFA ou 2000 FCFA (environ 2€) par mois.

Après la présentation des mutuelles communautaires de croissance, nous exposerons dans la suite les autres acteurs de la synergie à savoir : Afriland First Bank et ADAF.

précédent sommaire suivant