WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude du processus de démocratisation de la géomatique en lien avec le Web 2.0


par Boris Mericskay
Université Paris 7 et Université Laval - Master 2 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Phase d'étude de cas (approche hypothético-déductive):

A. Posture

Dans le cadre de cette deuxième phase du projet, l'accent sera mis sur les études de cas (comme espace laboratoire) selon une approche hypothético-déductive. Les théories et hypothèses produites préalablement y seront confrontées au terrain. Ces études de cas, suivant la méthode proposée par Yin78, s'appuieront sur une démarche de triangulation des sources mobilisant des entretiens, des analyses de discours et de rapports, ainsi que des observations in situ.

Objectif de l'approche : il s'agira à ce stade de constater et d'expliciter l'utilisation et d'analyser la formation des usages du « point de vue » des usagers des technologies géospatiales 2.0. Observer, expliquer, analyser les initiatives et projets liés à l'utilisation des technologies géospatiales 2.0. Il conviendra également de voir quels rôles jouent ces nouveaux outils et ces nouveaux contenus dans des cadres opérationnels d'aménagement du territoire.

78 YIN K., Case Study Research: Design and Methods, Sage Publication, 200 p.

· Suivre les premières initiatives, voir les premières applications et réalisations

· Cerner les impacts sur les paradigmes de processus de prise de décision collective

· Etablir une typologie des usages et des contenus

· Voir les impacts économiques, sociaux, politiques et organisationnels

· Apporter un autre regard et une certaine expertise aux collectivités dans le cadre de leurs projets liés aux technologies géospatiales 2.0.

B. Le terrain

Le terrain de cette recherche se situe au niveau des collectivités territoriales comme les mairies, les intercommunalités, les agences départementales ou les organes de l'Etat décentralisés. L'intégration au sein des collectivités s'effectuera par l'intermédiaire des services SIG. Il s'agit de comprendre le déploiement des technologies géospatiales 2.0 au sein de collectivités en charge de diverses compétences. Voir de quelles manières elles intègrent et utilisent ces nouveaux outils et cette nouvelle information géographique dans le cadre de leurs missions.

C. Outils mobilisés

L'approche méthodologique et les outils utilisés seront d'une part de nature quantitative, avec la mise en place d'enquêtes auprès des collectivités par le biais de questionnaires sur l'utilisation des technologies géospatiales 2.0. D'autre part, une approche plus sociologique qualitative (investigations sous la forme d'entretiens semi-directifs auprès de différents acteurs) sera également mobilisée. Les acteurs seront par exemple des géomaticiens, des utilisateurs des technologies géospatiales 2.0, de futurs utilisateurs, des élus et des citoyens. L'élaboration de grilles d'entretien est en ce sens une étape obligatoire. Ces entrevues en profondeur, au-delà des questions formelles, devront s'appuyer sur le dialogue « informel » lequel représente le matériau le plus intéressant. À ces entretiens viendront aussi s'ajouter des analyses du discours et des observations participantes.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy