WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude du processus de démocratisation de la géomatique en lien avec le Web 2.0

( Télécharger le fichier original )
par Boris Mericskay
Université Paris 7 et Université Laval - Master 2 2008
  

précédent sommaire suivant

4. Une évolution plus qu'une révolution de la géomatique

La géomatique traditionnelle demeure encore un domaine de pratique cloisonné en termes de pratiques et de diffusion de l'information géographique, de plus elle reste réservée aux professionnels dans ses dimensions liées aux pratiques de gestion et d'aménagement du territoire. A l'opposé de cette logique, les nouvelles pratiques géospatiales 2.0 représentent une alternative dans un contexte où la participation du public prend de l'ampleur et devient obligatoire notamment sur le plan des politiques locales.

A. Une utilisation généralisée des nouvelles techniques issues du Géoweb 2.0

Les technologies géospatiales2.0 ne se limitent pas aux seuls usages des particuliers, de plus en plus de collectivités territoriales utilisent ces outils dans le but d'offrir aux citoyens des services cartographiques centrés sur le territoire. Les API représentent une alternative pour les collectivités qui désirent offrir ce type de service. L'API cartographique sert de support à l'information géographique locale (administrations, équipement sportifs, associations, établissements scolaires,...) à destination des citoyens.

La première forme d'utilisation des ces technologies est la simple localisation du

territoire de la collectivité avec un lien renvoyant vers Google Maps ou l'intégration d'une

39 GOODCHILD M. F., 2007, Citizens as Voluntary Sensors: Spatial Data Infrastructure in the World of Web 2.0, in International Journal of Spatial Data infrastructure Research, n°2 p. 24-32

API cartographique. C'est le cas des sites Internet des communes de Fleurance40 et d'Epernay41 ou des communautés de commune du Pays de Saillans42 et du Val d'Essonne43. La deuxième forme d'utilisation est plus liée à l'aspect information du citoyen. On trouve comme dans les applications précédentes, une API cartographique rattachée à du contenu en lien avec le territoire, dans une logique de mashup cartographique. La ville d'Ajaccio44 propose un service cartographique où les possibilités de requêtes sont doubles, type de lieux recherchés et entrées géographiques par quartier. On constate le développement d'un marché de ces nouvelles applications en termes de prestations de services. Sur les sites de la commune d'Alençon45, de Juvignac46 et de Baillargues47 on retrouve le même service cartographique de géolocalisation interactive avec la même interface développée et gérée par une entreprise (externalisation).

Figure 5: Interfaces des services Web-cartographique des communes d'Ajaccio et d'Alençon

Les offices du tourisme se mettent également de plus en plus à proposer ce nouveau type de services. De la simple localisation de l'office du tourisme comme à Montceau les mines48 aux mashup cartographique proposant de multiples POI, les exemples ne manquent pas. L'office du tourisme de Vendée49, celui de Cap Breton50 ou encore de l'île d'Ouessant51 proposent la localisation de locations et de services liés aux pratiques touristiques locales. Autre initiative, la mise en ligne de circuits de randonnées pédestres ou cyclistes par le biais

40 http://www.villefleurance.fr

41 http://www.epernay.fr/epernay-sur-google-maps

42 http://www.paysdesaillans.fr/ccps/index.php

43 http://www.valdessonne-eco.com/

44 http://www.ajaccio.fr/index.php?action=plugin&id plugin=2834&path=pluginMairie/index.php&force mep=2

45 http://www.ville-alencon.fr/alencon GMap.asp?Loc Insee=610001&idpage=10788

46 http://www.ville-juvignac.fr/juvignac gmap.asp?Loc Insee=34123&idpage=11654

47 http://www.ville-baillargues.fr/baillargues GMap.asp?IdPage=11541

48 http://www.montceau-tourisme.fr/index.php?option=com content&task=blogcategory&id=20&Itemid=34

49 http://www.guidetouristique-vendee.fr/googlemap/map.php

50 http://www.capbreton-tourisme.com/ok.html

51 http://www.ot-ouessant.fr/ouessant/component/option,com gloca/Itemid, 69/

de cartes ou de tracés GPS. L'office du tourisme de Pays de Langres52 propose des randonnées en format trace ou alors consultable via l'API Google Maps. Les chambres de commerces et d'industrie (CCI) se mettent à utiliser et promouvoir ces nouveaux services. Le pôle Normand des échanges électroniques de la CCI de Haute Normandie propose un service de géoréférencement aux entrepreneurs du département.

A l'utilisation des API cartographiques, il est aussi important de souligner la mise à disposition pour les utilisateurs de nouvelles données pour Google Earth. De la mise à disposition d'un fichier KMZ (position) comme sur le site de la commune de Vaucresson53 au téléchargement des fichiers KML (collection thématique de POI) comme sur le site de la commune d'Athis-Mons54 et de Fontenay sous bois55, le grand public se voient mettre à disposition de plus d'information géographique diversifiée.

Autre initiative à souligner, celle de la caisse des dépôts et consignation qui a lancé en 2007 le programme Proximités56 pour constituer un annuaire géolocalisé des services publics de proximité dans une logique de mutualisation des données. Les collectivités de quatre régions se positionnent ainsi en tant que producteurs publics d'information géographique partagée avec comme objectifs la diffusion des nouveaux contenu sur les sites des collectivités. Comme le déclare C. Verpeaux, le chef du projet, «le but était de trouver les logiques de mutualisations auprès de différents acteurs. Tous l'enjeu était de faire remonter l'information, aller la chercher sur le territoire, impliquer des dizaines de producteurs publics d'information, leur mettre à disposition une infrastructure qui va leur permettre de saisir cette information. Puis les territoire vont pouvoir exploiter cette information en l'intégrant sur leurs sites Internet »57.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy