WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude socioéconomique du système de commercialisation des amandes de mangues sauvages (irvingia spp) dans l'arrondissement de Ngoulemakong (Sud cameroun)

( Télécharger le fichier original )
par Grégoire Tsafack Ninglepong
Université de Dschang, Cameroun - Ingénieur agroéconomiste 2004
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE III 

CADRE DE L'ETUDE ET METHODOLOGIE

3.1- Présentation de la zone d'étude

Ngoulemakong est l'un des arrondissements du département de la Mvila, province du Sud Cameroun. L'arrondissement est traversé dans le sens Nord-Sud par la route bitumée Yaoundé-Abang Minko et Kyé-Ossi via Ebolowa. La région se trouve à environ 110 Km de Yaoundé et à 50 Km d'Ebolowa. Ngoulemakong est limité respectivement au Nord par l'arrondissement de Menguemé, à l'Ouest par celui de Biwong Bané, au Sud par celui de Mengong et à l'Est par l'arrondissement de Zoétélé et le district d'Akoabang.

La région se trouve dans la zone de forêt humide du Cameroun. La zone est située entre 2°22' et 2°29' de latitude Nord et entre 10°17' et 12°14' de longitude Est (Ayuk et al., 1999). La région est caractérisée par un climat équatorial humide à quatre saisons dont la température moyenne est de 24°C:

- une longue saison des pluies : mi-Août à Novembre

- une longue saison sèche : Décembre à Mars

- une courte saison des pluies : mi-Mars à Juin

- une courte saison sèche : Juillet à mi-Août

L'arrondissement de Ngoulemakong compte 52 villages pour une superficie d'environ 1500 Km². D'après les données des services de la Sous-préfecture, la population totale était estimée à 16 000 habitants en Août 2003. La densité de population est de l'ordre de 10,66 habitants au kilomètre carré.

La localisation de la zone sur l'axe Yaoundé-Ebolowa et entre les principaux marchés des PFNL de la ZFH comme le présentent les cartes 1 et 2 donne l'impression que la région n'est pas enclavée. Mais suivant les directions Est et Ouest qui desservent les populations, les routes sont à praticabilité difficile surtout en saison des pluies. Cette situation rend difficile

d'achat et de vente d'Irvingia

Carte 1 : Zone forestière du Cameroun

l'évacuation des denrées. En effet, les populations vivent essentiellement de l'agriculture (cacao, manioc, macabo, arachide, maïs, etc.) et de l'exploitation des produits issus de la forêt. Ces populations sont composées de trois grands groupements: Bané centre, Bané ouest et les Fang.

3.2- Population d'étude et échantillonnage

La population d'étude était composée des paysans et des commerçants qui sont impliquées dans la collecte et la vente des mangues sauvages à Ngoulémakong et ses environs.

3.2.1- Choix des villages
Avec l'appui du FONJAK (ONG locale) qui a une connaissance de la zone, 10 villages ont été choisis parmi les 52 que compte l'arrondissement de Ngoulémakong; soit 19,2% du total des villages. La sélection s'est faite suivant les critères ci-après :

- Effectivité des activités de collecte et de vente des amandes de mangues sauvages

- Accessibilité du village

- Souci de représentativité de toutes les zones géographiques de la région (Nord, Sud, Ouest, Est)

- Distance par rapport à la ville de Ngoulemakong

- Dynamisme des populations dans ces activités de collecte et de vente des amandes de mangues sauvages.

3.2.2- Choix des paysans dans les villages

La sélection des paysans à interviewer dans chaque village s'est faite de manière aléatoire au moyen d'une liste des différents ménages établie à cet effet. Des mesures ont été prises pour que seuls les paysans dont la production des amandes de Irvingia rentre dans leurs activités annuelles soient interviewés. Au regard du temps alloué pour l'étude et de la limitation de nos moyens, 50 ménages ont été sélectionnés parmi les 410 ménages

pour constituer l'échantillon d'étude. Cet échantillon représente 12,2% de l'effectif total des ménages dans les 10 villages d'étude. La taille de cet échantillon tient compte de la faible variabilité de l'information constatée lors du test du questionnaire d'enquête auprès de la population d'étude.

Suivant le tableau 3 ci-après, le nombre de paysans à interroger par village a été déterminé au moyen de la « règle de 3 ». La formule suivante a donc été employée :

x est le nombre de paysans à interroger par village

N est le nombre total de chefs de ménages paysans dans les 10 villages sélectionnés ; N=410

n est le nombre de chefs de ménages par village

X est la taille de l'échantillon des paysans ; X=50

Tableau 3: Répartition des paysans enquêtés

Villages

Direction à partir de la ville

Distance de la ville

(Km)

Population permanente

Nombre de chefs de ménages paysans

Nombre de paysans sélectionnés

Yop

Sud

2

293

49

6

Mvanda

Est

10

171

35

5

Oveng Otolo'a

Ouest

19

223

45

5

Soumou

Ouest

15

213

43

5

Nnemeyong

Ouest

8

343

49

6

Ekowondo

Ouest

5

117

27

3

Kouma

Nord-Est

32

129

30

4

Mvamedjap Fong

Sud-Est

23

193

33

4

Bitsogman

Sud-Est

12

266

44

5

Minlamizibi I (Chefferie)

Sud

10

288

55

7

TOTAL 

2.236

410

50

En ce qui concerne les commerçants (collecteurs des villages, grossistes et détaillants des marchés urbains), l'échantillonnage s'est fait de manière stratifiée. Le critère utilisé était la catégorie de chaque commerçant. Les collecteurs ont été interrogés au niveau de l'arrondissement. Suivant les marchés de destination des collecteurs, les grossistes et les détaillants au niveau d'Ebolowa ont été ensuite interrogés. Le marché d'Ebolowa a été retenu non seulement comme étant la principale destination des collecteurs de la zone, mais aussi à cause de la proximité de Ngoulemakong (environ 50 Km) et avec les potentiels marchés frontaliers : Abang-Minko (Cameroun-Gabon) et Kye-Ossi (Cameroun-Guinée Equatoriale). Au total, 31 commerçants ont été interrogés sur un effectif d'environ 110, soit un pourcentage de 28,18%.

3.3- Collecte des données

précédent sommaire suivant