WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique de l'occupation sol dans des niayes de la région de Dakar de 1954 à  2003: exemples de la grande niaye de Pikine et de la niaye de Yembeul

( Télécharger le fichier original )
par Aminata DIOP
Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - DEA 2006
  

précédent sommaire suivant

Chapitre II : L'ACCUMULATION DES ORDURES ET LES PROBLEMES D'ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES

Ces deux aspects traduisent les limites de la gestion des grandes villes africaines. Les difficultés qu'ils posent sont liées entre autre à un problème de moyens, à la configuration des sites et au non respect des normes d'urbanisme.

I. DANS LE SITE DE LA GRANDE NIAYE DE PIKINE

1. La gestion des ordures

Il ressort de nos observations de terrains et des guides d'entretien, que les ordures sont gérées de façon plus ou moins acceptable qui n'exclut pas cependant certaines défaillances. En effet, la Grande Niaye de Pikine se trouve dans une zone accessible à tous les flux. Elle abrite aussi des zones d'habitations planifiées qui disposent d'un réseau de collecte des ordures. Le camion de ramassage passe tous les jours ouvrables et a un maillage qui permet à tous les ménages d'évacuer les ordures.  « On dispose aussi de bacs à ordures qui permettent de stocker les ordures hors de la maison si le camion ne vient pas »  nous a dit un maraîcher qui réside dans son champ.

Cependant, nous avons pu observer des amoncellements d'ordures et de gravats le long de la Niaye des Maristes et même dans la dépression qui abrite le technopôle. Il s'agirait selon les personnes interrogées de dépôts nocturnes fait par des charretiers. Des ordures sont aussi déversées sur les flancs de dunes et entraînées par ruissellement vers la dépression. Ces comportements néfastes pour la qualité des sols et des eaux sont aussi observés vers la cité Fadia qui surplombe la Grande Niaye de Pikine.

2. La gestion des eaux usées

Dans l'arrondissement de Grand Dakar, 97 % des parcelles d'habitations sont raccordées à un réseau d'égout (PDU, 2001). Cependant, la cité Belle Vue dispose d'un système assez particulier car chaque maison dispose d'une fosse et toutes ces unités individuelles sont raccordées à une fosse collective qui se trouve au centre de la cité et périodiquement vidangée

précédent sommaire suivant