WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mesure et analyse de la pauvreté non monétaire chez les enfants:le cas du Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Simplice Kitleur LEKEUMO
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.2 L'approche non monétaire

L'approche non monétaire, défendue par les non welfaristes ou non utilitaristes est celle qui traduit le côté multidimensionnel de la pauvreté. Elle est multidimensionnelle dans le sens où la seule focalisation sur le revenu est abandonnée au profit d'une vision plus large du bien-être qui fait entrer en ligne de compte une multitude de composantes (Bertin A., 2006). Pour Coudouel A. et al (2002), la pauvreté n'est pas seulement liée au manque de revenu ou à une insuffisance de consommation, mais aussi à des performances insuffisantes en matière de santé, d'alimentation et d'alphabétisation, à des déficiences de relations sociales, à l'insécurité, à une faible estime de soi-même et à un sentiment d'impuissance.

La pauvreté non monétaire est encore connue sous le vocable « pauvreté en condition d'existence » et se subdivise en deux approches : celle dite par les capacités « capabilities » dont l'économiste Armatyar Sen apparaît comme l'un des principaux tenant, et celle dite par les besoins de base.

Pour Djoke et al (2006), l'approche par les capacités de Sen traduit le bien-être à travers les droits positifs des individus et tente à l'aide du concept de fonctionnement « fonctionning », de transposer ces droits dans un espace mesurable. L'individu doit avoir certaines capacités jugées fondamentales. Á cet effet, l'individu doit être adéquatement nourrit, avoir une éducation, être en bonne santé, être adéquatement logé, prendre part à la vie communautaire et apparaître en public sans avoir honte. Alors que l'approche par les besoins de base considère que l'individu doit pouvoir satisfaire certains besoins fondamentaux qui sont nécessaires à l'atteinte d'une certaine qualité de vie : éducation, santé, hygiène, assainissement, eau potable, habitat, accès aux infrastructures de base, etc.

Selon qu'ils retiennent l'approche monétaire ou non monétaire de la pauvreté, les analystes et les instituts en charge de la mesure et du suivi de la pauvreté adoptent principalement deux postures empiriques de mesure de la pauvreté. Ces deux postures sont méthodologiquement dictées par les spécificités et les caractéristiques liées à chaque approche.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net