WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude hydrogéologique à  la confluence Rhône-Durance

( Télécharger le fichier original )
par Salah NOFAL
Université d'Avignon et des pays de Vaucluse - Master 2 2009
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

4.5. Conclusion:

La piézométrie de la nappe alluviale est caractérisée par un écoulement général de direction sud-est vers le nord-ouest. Ça implique une alimentation de la part de la Durance et drainage par le Rhône. Le gradient hydraulique est plus élevé dans la zone proche de la Durance (zone d'alimentation). L'influence de la précipitation sur le niveau de la nappe est presque négligeable. Par contre, le rôle de l'irrigation gravitaire sur les nappes souterraines est majeur. Elle permet le maintien du niveau d'eau pendant la période d'étiage (niveau d'eau le plus faible) durant tout l'été, cela permet de limiter le risque de manque d'eau et d'éventuelles restrictions. Enfin, les pompages d'essai fournissent une estimation de la conductivité hydraulique de l'aquifère étudié. Elle est de l'ordre de 5.10-3 m/s. Et la transmissivité est plus élevée au sud du secteur étudié.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil




Moins de 5 interactions sociales par jour