WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude hydrogéologique à  la confluence Rhône-Durance

( Télécharger le fichier original )
par Salah NOFAL
Université d'Avignon et des pays de Vaucluse - Master 2 2009
  

précédent sommaire suivant

1.2. Contexte hydrographique:

Le réseau hydrographique est principalement représenté par le Rhône, la Durance, les canaux d'irrigation, et plusieurs plans d'eau naturels ou artificiels comme le lac de Saint-Chamand à l'est d'Avignon.

1.2.1. Le Rhône et la Durance:

Le Rhône passe en bordure ouest de la commune mais se divise en deux bras. Entre les deux existe un chapelet d'iles dont la plus grande est l'Ile de la Barthelasse. En parallèle du Rhône, un contre-canal a été crée. La Durance, qui alimente l'ensemble des canaux d'irrigation de la plaine, vient se jeter dans le Rhône en limite sud de la commune. La Durance est soumise à un régime nival dans son cours supérieur (jusqu'au barrage de Serre-Ponçon), avec des étiages hivernaux et des crues chaque année de mai à juillet. Plus en aval, ses nombreux affluents de moyenne montagne ou des plateaux au régime essentiellement pluvial méditerranéen n'apportent de l'eau qu'en hiver, au printemps et à l'occasion des crues d'automne, avec un débit faible et très irrégulier en été. Il s'ensuit un décalage du maximum naturel de printemps, de juin à mai, en descendant le cours. À sa confluence avec le Rhône, le débit naturel moyen de la Durance est d'environ 190 m3/s, avec une forte variabilité annuelle. Il peut varier entre 40 m3/s (étiages les plus sévères) et 6 000 m3/s (crues milléniales), niveaux atteints en 1843, 1882 et 1886 (BARRUOL, 2005).

1.2.2. Les canaux d'irrigation:

La plaine d'Avignon possède trois canaux d'irrigation principaux situés en rive droite de la Durance (Figure 2) : Le canal Crillon, le canal de l'Hôpital-Durançole, et le canal Puy.

Figure 2 : Canaux d'irrigation.

Ces canaux permettent d'alimenter en eau les terrains agricoles de manière gravitaire à l'aide de filioles, ils jouent aussi un rôle important dans l'aménagement de la région d'Avignon. La prise d'eau de ces trois canaux s'effectue au niveau du barrage EDF de Bonpas. Deux partiteurs permettent ensuite de répartir l'eau dans trois canaux:

- Celui en aval de Bonpas permet de séparer les eaux du canal Crillon et du canal de l'Amené

- Le partiteur de Chatebrun divise les eaux du canal de l'Amené pour former les canaux de Puy et de l'Hôpital-Durançole.

1.2.2.1. Le canal Puy:

Le canal Puy permet de desservir en eau la ceinture verte d'Avignon qui est située au sud de l'agglomération au niveau des berges de la Durance, il a été mis en service vers 1808. Il est délimité au nord par la rocade sud, à l'Est, par le périmètre du canal de l'Hôpital-Durançole et à l'Ouest, par la confluence Rhône-Durance. Son tracé Est-Ouest s'étend sur une longueur de 10 Km et couvre près de 500 ha ce qui lui permet d'irriguer 140 ha. Le canal Puy débute à partir du partiteur de Chatebrun. Son exutoire se situe au niveau de la gare TGV de Courtine dans la Durance à près de 2,5 Km de sa confluence avec le Rhône.

1.2.2.2. Le Canal Crillon:

Le canal de Crillon débute au niveau du partiteur de Bonpas, situé près du barrage hydraulique. Il a été créé en 1775 et s'étend du Sud au Nord sur près de 15 Km de longueur et

19 Km, en prenant en compte ses filioles principales, il s'agit du canal le plus long de la région d'Avignon. Il se répartit sur 2 460 ha et irrigue ainsi 700 ha de parcelles, principalement des prairies naturelles, vergers, et petit maraîchage.

1.2.2.3. Le Canal de l'Hôpital-Durançole:

Le canal de l'Hôpital-Durançole est la conséquence du regroupement des canaux de l'Hôpital et de Durançole en une branche unique de plus de 10 Km au Nord du partiteur de Chatebrun. Il a été mis en service vers le XIIIème siècle. L'ensemble du canal maître et de ses filioles constitue un réseau de 33 Km de long. Il occupe un périmètre de 848 ha et permet d'irriguer 266 ha de cultures situés au Sud-Est de l'agglomération Avignonnaise principalement sur la rive gauche du canal. Le canal est délimité au Nord et à l'Ouest par l'agglomération d'Avignon, à l'Est par l'agglomération de Montfavet et au Sud par le canal Puy. Son tracé forme un arc de cercle qui passe successivement dans plusieurs quartiers (Cantarel, Montfavet, Clos du Grand Riban, Pont des Deux Eaux). Le canal est orienté vers le Nord jusqu'au niveau du Clos du Grand Riban, avant de s'orienter vers l'Ouest et atteindre la périphérie d'Avignon. Il se déverse dans le drain de la CNR qui longe la rive gauche du Rhône avant de se jeter au Nord de la zone industrielle de Courtine. Le canal de l'Hôpital commence au niveau du partiteur de Chatebrun, un complément d'eau provient ensuite du canal de Durançole au niveau de la colline du Mont de Vergues.

précédent sommaire suivant