WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à  motricité humaine dans la commune de Djibo

( Télécharger le fichier original )
par Tahirou NIGNAN
Université Africaine de Developpement Coopératif (UADC) Cotonou Bénin - Diplome d'Etudes Superieure d'Economie Coopérative (DESEC) 2008
  

précédent sommaire suivant

2.1.4 Stratégies de lutte contre les pénuries d'eau dans la commune de Djibo

2.1 4.1 Stratégie de la composition du troupeau

Face aux pénuries d'eau, les éleveurs ajustent non seulement la composition par espèce de leur troupeau, mais aussi de leur structure. Leur conduite étant séparée pour satisfaire les besoins spécifiques en eau.

Ils modulent également la composition par sexe et par âge des animaux des différents troupeaux qui leur appartiennent en fonction de leurs besoins en eau et de leur capacité d'adaptation aux pénuries d'eau.

2.1.4.2 Stratégie de déplacement du troupeau

Toutes choses étant égales par ailleurs, c'est le bétail en lactation qui pâture le plus près de l'eau, et le troupeau sec le plus loin de l'eau. Les moutons et les chèvres occupent la zone intermédiaire. Dans le cas où le point d'eau se trouve relativement loin du campement, les veaux sont rassemblés dans la zone qui jouxte immédiatement la source d'eau. Dans d'autres cas, ce sont les moutons et les chèvres qui s'installent sur cette aire, les bovins occupent la partie intermédiaire. Quant aux veaux très jeunes incapables de marcher jusqu'aux points d'eau, leur abreuvement se fait au campement.

La seconde stratégie consiste à conserver l'eau et les pâturages jouxtant les points d'eau les plus permanents et les plus fiables. Les ressources sont conservées le plus longtemps possible pendant la saison sèche, c'est-à-dire tant que celles des points d'eau moins fiables et des pâturages qui les jouxtent n'auront pas été épuisées.

Les éleveurs pensent que les animaux à pelage clair sont plus résistants à la sécheresse. Au plus fort des pénuries d'eau, ils optent pour l'abreuvement de nuit pour réduire les pertes d'eau corporelle de leurs animaux.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.