WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à  motricité humaine dans la commune de Djibo

( Télécharger le fichier original )
par Tahirou NIGNAN
Université Africaine de Developpement Coopératif (UADC) Cotonou Bénin - Diplome d'Etudes Superieure d'Economie Coopérative (DESEC) 2008
  

précédent sommaire suivant

2.2.2 Systèmes d'élevage pratiqués

Les systèmes d'élevage identifiés dans la commune de Djibo, sont essentiellement les systèmes sédentaires et les systèmes transhumants.

2.2.2.1. Système d'élevage sédentaire

Dans ce système, on distingue le système traditionnel et le système d'embouche.

v Système traditionnel

Dans ce mode d'élevage, les animaux (bovins, ovins, caprins) sont gardés en permanence au niveau des villages. Certains effectuent, sous la conduite des bergers, de courtes distances pour

rejoindre des points d'eau en saison sèche. Ce système est pratiqué par les mossés, les rimaïbés et les fulcés agriculteurs ayant placé leurs épargnes dans l'élevage de petits ruminants ou de bovins. Cette pratique d'élevage serait la plus sécurisante et la plus performante mais aussi la plus contraignante, puisqu'elle exige la conservation et le stockage d'une alimentation suffisante.

Pour ce système d'élevage, l'ensemble des AUE enquêtées certifie que :

La taille moyenne d'un troupeau fréquentant une Pmh oscillerait entre 20 et100 têtes pour les bovins, 10 et 150 têtes pour les petits ruminants.

Aussi, le nombre de troupeaux fréquentant une Pmh par jour se situerait entre : 5 et 10 troupeaux pour les bovins et 7 et 8 troupeaux pour les petits ruminants.

v Système d'embouche

La pratique est très répandue dans la commune. C'est l'embouche ovine qui connaît le plus grand succès surtout comme activité féminine. Les femmes travaillent individuellement ou en groupement pour accéder aux crédits. Les effectifs embouchés varient entre 2 et 8 têtes par femme et la durée fluctue entre 2 et 6 mois.

L'embouche bovine est exclusivement pratiquée par les hommes en raison des difficultés de manipulation et de conduite. En dehors de quelques commerçants qui embouchent entre 15 et 30 têtes, le nombre de bovins embouchés varie entre 1 et 4 par personne. La durée de l'embouche varie entre 4 et 6 mois. Il convient de signaler que les opérations d'embouche sont relativement récentes et ont véritablement débuté dans la région il y a moins de 15 ans.

Dans ce système, l'ensemble des gestionnaires des Pmh a également certifié que: la quasi-totalité des petits ruminants est abreuvées au domicile du propriétaire des animaux. Cependant, les bovins, bien qu'à effectif réduit sont abreuvés au niveau des Pmh.

En se référent aux textes, la loi relative au pastoralisme au Burkina Faso précise que «la taille d'un troupeau fréquentant une Pmh ne doit pas excéder 100 têtes». Ces mêmes textes stipulent que la concentration du cheptel autour des ouvrages hydrauliques est proscrite.

Au vu de ces différents éléments, en dehors du système d'embouche qui est donc conforme à la réglementation en vigueur, le système traditionnel mérite qu'une réflexion soit engagée pour amener les éleveurs à se spécialiser dans une production.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.