WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pérométallographie de la ceinture de roches vertes archéenne d'Aouéouat (Tasiast, nord de la Mauritanie)

( Télécharger le fichier original )
par Didi OULD MOCTAR
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah - Master en geosciences et ressources minérales 2009
  

précédent sommaire suivant

V.2.2. Les métafelsites

A l'oeil nu ces faciès sont très riches en sulfures. Au microscope, la pyrrhotite constitue la phase dominante sous forme de plages xénomorphes. Les autres sulfures sont très rares et représentés par la chalcopyrite, la covellite, la pyrite et quelques rares cristaux d'arsénopyrite.

La pyrrhotite semble se déposer parallèlement aux plans de schistosité (cf. chapitre III: Pétrographie). Elle semble être affectée par la même déformation qui affecte l'encaissant. Elle se présente soit sous forme de plages xénomorphes inframillmétriques à millimétriques soit sous forme de cristaux automorphes (Photo 16 A). Comme dans les BIF les plages de pyrrhotite englobent souvent des cristaux plus tardifs de magnétite. La magnétite existe également sous forme de cristaux automorphes présentant une zonation oscillatoire et partiellement transformée en hématite reconnaissable par ses réflexions internes rougeâtres (Photo 16 B). Certains niveaux de carbonates sont également associés aux cristaux de pyrrhotite.

Photo 16: photos en lumière réfléchie montrant en :(A) des cristaux automorphes depyrrhotite
contenant de la magnétite (G x 20) ; (B) cristal automorphe zoné de magnétite transformé en
hématite et renferme un cristal de quartz automorphe (G x 10).

La chalcopyrite est rare et se manifeste sous forme des petits cristaux dispersés dans la matrice quartzeuse (Photo 17 A) ou en association avec la pyrrhotite. On observe une transformation, partielle ou totale de cette chalcopyrite en covellite (Photo 17 B).

Photo 17: photos en lumière réfléchie montrant en: (A) un cristal subautomorphe de pyrrhotite et
des cristaux de chalcopyrite disséminés dans la matrice (G x 20); (B) cristal de chalcopyrite
totalement transformé en covellite lamellaire (G x 10).

L'arsénopyrite, avec sa forme losangique et son pouvoir réflecteur caractéristique, se trouve en inclusion aussi bien dans la pyrrhotite que dans la magnétite (Photo 18 A et B).

Photo 18 : photos en lumière réfléchie montrant en: (A) un cristal d 'arsénopyrite (G x 20) en
inclusion dans une magnétite xénomorphe; (B) un cristal d 'arsénopyrite (G x 20) en inclusion avec
la magnétite dans un cristal de pyrrhotite; (C) un grain d'or avec ses stries caractéristiques inclut
dans la magnétite (G x 20).

La minéralisation aurifère, se présente quant à elle sous forme de microcristaux en inclusion dans la magnétite (Photo 18 C)..

En définitif, l'association des sulfures (pyrrhotite, arsénopyrite et chalcopyrite), des oxydes de fer et l'or avec les niveaux de quartz et de calcite de façon parallèle aux plans de schistosité confirme que cette phase de minéralisation est génétiquement liée à un processus hydrothermal synschisteux qui affecte l'encaissant métafélsique. Ce qui rejoint nos observations pétrographiques.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.