WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pérométallographie de la ceinture de roches vertes archéenne d'Aouéouat (Tasiast, nord de la Mauritanie)

( Télécharger le fichier original )
par Didi OULD MOCTAR
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah - Master en geosciences et ressources minérales 2009
  

précédent sommaire suivant

II.2.2. Structures et métamorphisme:

Les principales structures enregistrées par les formations de la ceinture d'Aoueouat ont été acquises consécutivement à deux événements tectoniques majeurs, déformations D1 et D2, liées à un régime global compressif (feybesse, 2001 in El Hadj, 2002).

· La déformation D1 est Liée à une tectonique tangentielle, marquée par des chevauchements ductiles entre les ceintures de roches vertes et les dômes granito-gneissiques précoces. Elle est caractérisée par le développement d'une schistosité régionale S1 orientée N160° à N10° à pendage de 60° vers l'Est et subparallèle à la stratification S0. Cette schistosité S1 porte une linéation d'étirement L1 due aux chevauchements E-W à NW-SE montrant un déplacement à vergence est. L'analyse cinématique indique que la déformation D1 est compatible avec un raccourcissement E-W à NW-SE.

Cette déformation D1 est synchrone du pic métamorphique régional, où les paragenèses synschisteuses indiquent des conditions métamorphiques du faciès amphibolite de bas degré (500 à 580°C, P< 4 kbar), (Bouchot et Le Goff, 1997).

· La déformation D2 est définie par des plis affectant S1, à plans axiaux orientés N160 à pendage de 35° vers l'Est et une schistosité de crénulation peu pentée S2, provoquant le rabattage de la schistosité S1 vers l'ouest. La déformation D2 est associé à des décrochements régionaux dextres orientés N170° à N1 80° et subverticaux (pendage de 80° vers l'Est). Ces décrochements délimitent la zone centrale du sillon d'Aouéouat dans laquelle sont replissés les quartzites à magnétite. Ce sillon correspond donc à une zone de cisaillement. Les décrochements dextres limitant cette zone se matérialisent sur le terrain par des brèches scoriacées à hématite (Marot et al., 1997). La schistosité S2 est associée à des petites zones faillées, de puissance inférieure à 10 m, et des réseaux de petites failles inverses, orientées N1 60° à N40°, pentées vers l'est et à vergence ouest, en plus d'autres cisaillements inverses peu pentés à orientations diverses.

Les paragenèses syn S2 (séricite-chlorite-biotite), indiquent que la déformation D2 est contemporaine d'une activité hydrothermale développée dans des conditions comparables à celles du faciès schiste vert de haut grades (T° = 400-450°C ; P ?).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.