WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des interactions de mélanges (polymères biodégradables/principe actif) obtenus par différentes méthodes de préparations


par L'hachemi AZOUZ
Université A/Mira-Bejaia - Magister 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.3.3. Voie nasale

La cavité nasale a été prévue comme un site d'action pour certains principes actifs. Elle peut être utilisé pour diriger directement le principe actif vers le système circulatoire car le nez est très vascularisé (A. M. Hillery, 2005).

Le nez est le site d'entré primaire de l'air dans le système respiratoire et joue un rôle de filtration et d'humidification de l'air inspiré. A l'intérieur, le nez donne accès au nasopharinx et conduit à la tranchée et à l'oesophage.

La cavité nasale est composée d'épithélium squameux, respiratoire et olfactif. Les voies d'administration proposées pour la cavité nasale sont de type transcellulaire, paracellulaire. En effet, la voie transcellulaire s'effectue à travers les cellules épithéliales par l'un des mécanismes suivant : diffusion passive, transport par un vecteur et processus endocytique. La voie paracellulaire s'effectue entre les cellules épithéliales adjacentes avec un mécanisme de type diffusion passive.

En dépit de sa facilité d'utilisation, la voie nasale présente un certains nombre d'obstacles qui peuvent bloquer l'absorption de principes actifs. Parmi ces obstacles citant, le mucus qui tapisse l'épithélium de la cavité nasale qui est de nature visqueuse et permet de piéger les particules inhalées, le poids moléculaire du principe actif sachant que la vitesse d'absorption d'un médicament est inversement proportionnelle à son poids moléculaire (J. Jean-François, 2004 ; A. M. Hillery, 2005).

La voie nasale présente plusieurs avantages et aussi un certains nombre d'inconvénients (A. M.

Hillery, 2005).

Les avantages sont :

- Cavité nasale présente une surface d'absorption de principes actifs relativement grande (~ 100 cm2),

- Cavité nasale est très vascularisée ce qui assure une absorption rapide de médicaments,

- Cavité nasale possède une activité métabolique faible comparativement à la partie gastrointestinale,

- Surface de la cavité nasale est facilement accessible pour les vecteurs de médicaments, - Facilité lors de l'administration.

Les inconvénients sont :

- Diffusion du principe actif peut être limitée par la barrière physique de mucus,

- Pour les principes actifs de hauts poids moléculaires (faiblement absorbés), la voie nasale est limitée seulement aux molécules actives,

- Possibilité d'avoir des effets secondaires.

II.3.4. Voie pulmonaire

La voie pulmonaire permet une vectorisation de principes actifs directement vers leur sites d'action ce qui réduit la fréquence de la dose, tandis que la faible concentration du principe actif, dans le système circulatoire, peut aussi réduire les effets secondaires (A. M. Hillery, 2005).

La vectorisation par voie pulmonaire s'effectue de plusieurs façons, aérosols, systèmes d'inhalation, poudres et solutions (nébuliseurs) (T. Zecheru, 2008).

La vectorisation de médicaments par voie pulmonaire est destinée au traitement des maladies respiratoires et elle semble de plus en plus l'option viable pour la vectorisation

systémique de médicaments. Récemment, la vectorisation des peptides et autres molécules qui
ne sont pas absorbés dans la partie gastro-intestinale peut être effectuées par voie pulmonaire

(T. Zecheru, 2008 ; A. M. Hillery, 2005).

La partie respiratoire chez l'homme est divisée en deux voies aériennes, inférieures et supérieures. Les voies aériennes supérieures contiennent le nez, pharynx, larynx, tranchée et bronches. Par contre les voies aériennes inférieures sont constituées de bronchioles terminales et des alvéoles (J. Jean-François, 2004) (figure 29).

Sinus sphéroïde

Sinus frantal

Turbine moyenne Turbine inférieure Nasopharynx Oropharynx Larynx

Tranchée Branche main

Branche subsegment large

Petit branche

Bronchiole

Bronchiole terminals

Bronchiole respiratoire Conduites et sacs alvéolaires

Voies aériennes pulmonaires/périphériques/ respiratoires

Voies aériennes supérieures

Voies aériennes centrales/conduite

Figure 29. Différentes régions de la partie respiratoire humaine (A. M. Hillery, 2005).

Parmi les différents avantages de la voie pulmonaires citant (A. M. Hillery, 2005) : - Dose nécessaire pour avoir l'effet pharmacologique peut être réduit,

- Système de vectorisation agit rapidement à travers cette voie,

- Formulation évite le premier passage hépatique,

- Poumons offre une surface assez large pour l'absorption de médicaments,

- Membranes des poumons sont plus perméables pour divers composés comparativement à ceux de l'intestin grêle,

- Poumons présentent une surface vascularisée importante, ce qui assure une absorption rapide de médicaments,

- Voie pulmonaire offre un environnement beaucoup moins agressif pour de divers principes actifs (protéines peptides) comparativement à la voie orale.

La voie pulmonaire possède aussi certains inconvénients qui sont :

- Systèmes complexes sont nécessaires pour la vectorisation de principes actifs vers les voies aériennes, mais ces vecteurs peuvent être inefficaces,

- Systèmes aérosols peuvent être difficilement utilisables,

- Absorption de médicaments peut être limitée par la barrière physique du mucus.

II.4. Utilisation des polymères biodégradables pour la libération contrôlée de principes actifs

Dans un premier temps, la majorité des polymères utilisés pour la vectorisation de principes actifs sont de nature hydrophobes et nondégradables comme le poly(diméthylsiloxane), polystyrène, polyuréthane...etc. Mais l'application de tels polymères comme vecteurs de principes actifs est limité par la nécessité d'une deuxième intervention chirurgicale pour les extraire du corps. Pour y remédier, des polymères biodégradables naturels et synthétiques sont devenus des candidats très attractifs pour la vectorisation de médicaments (T. Allen, 2004).

Dans les systèmes polymères, le principe actif est incorporé dans une matrice polymère. La vitesse de libération du principe actif à partir de tels systèmes dépend de plusieurs paramètres, à savoir la nature de la matrice polymère, la géométrie de la matrice, les propriétés du principe actif, la quantité du principe actif initialement incorporée dans la matrice polymère et l'interaction polymère-principe actif. Le mécanisme qui régi la libération du principe actif à partir de la matrice polymère peut être contrôlé physiquement ou chimiquement. Les systèmes physiquement contrôlés peuvent être classifiés en systèmes à diffusion contrôlée et en systèmes à solvant contrôlé. Les systèmes chimiquement contrôlés peuvent être obtenus par la dispersion du principe actif dans la matrice polymère biodégradable ou par le développement des systèmes complexes biodégradables de type polymère-principe actif (S. Lakshmi, 2006).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy