WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des interactions de mélanges (polymères biodégradables/principe actif) obtenus par différentes méthodes de préparations

( Télécharger le fichier original )
par L'hachemi AZOUZ
Université A/Mira-Bejaia - Magister 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.4.3.2.1. Micelles polymériques

Les micelles sont des nanovecteurs idéals pour les agents insolubles. Ils sont constitués de copolymères qui consistent à des unités monomériques hydrophiliques et hydrophobiques. La formation des micelles polymériques résulte de la diminution de l'énergie libre obtenu par l'association des unités hydrophobes entre elles afin de réduire le contacte avec le milieu aqueux environnant (J. Jean-François, 2004 ; V. P. Torchilin, 2004 ; N. A. Pappasa, 2000 ; V. P. Torchilin, 2001).

L'auto-association des copolymères amphiphiles dans un milieu aqueux mène à la formation des micelles sphériques de tel sorte que l'extrémité hydrophile du copolymère est orientée vers la surface de la micelle tandis que l'extrémité hydrophobe est orientée vers le noyau de la micelle (N. Hasirci, 2007). En général, lorsque le segment hydrophobique du block amphiphile est plus long que le segment hydrophilique, la micelle aura une forme sphérique. Dans le cas contraire, les blocks copolymères forment des structures non-micellaires, à savoir des tiges, et des lamelles (V. P. Torchilin, 2004).

Il existe au moins trois catégories principales de micelles à base de blocks copolymères linéaires (L. Y. Qiu, 2006) :

- Micelles de blocks copolymères communs,

- Micelles de conjugué copolymère-principe actif,

- Micelles de complexes ionomères.

La figure 42 illustre les différentes catégories de micelles.

Block hydrophilique

Block Principe actif

hydrophobique

Figure 42. Trois principaux types de micelles à base de block copolymère linéaire : (a) micelle de block
copolymère commun, (b) micelle de conjugué block copolymère-principe actif, (c) micelle de complexe block
ionomère (L. Y. Qiu, 2006).

Les micelles polymériques sont thermodynamiquement stables dans le milieu physiologique, à cause de leur faible concentration micellaire critique. Le diamètre des micelles ne dépasse pas, généralement, 100 nm. Ceci leur donne la possibilité de circuler à long terme dans le sang et améliore leur perméabilité dans les cellules endothéliales à proximité des tumeurs par diffusion passive. La vectorisation ciblée des micelles peut être améliorée si des ligands ou des anticorps sont fixés sur sa surface (N. Hasirci, 2007).

Le noyau des micelles polymériques pharmaceutiques doit montrer une capacité de chargement élevée, un profile de libération contrôlé de principe actif et une bonne compatibilité avec le principe actif incorporé (V. P. Torchilin, 2004).

L'incorporation du principe actif dans la micelle polymérique dépend des propriétés physicochimiques du block copolymère. La première procédure consiste à une dissolution directe du block copolymère avec le principe actif dans un solvant aqueux. Cette procédure est plus utilisée dans le cas de copolymères modérément hydrophobiques, et peut exiger le chauffage de la solution aqueuse pour provoquer la formation de micelles par la déshydratation du segment formant le noyau. La deuxième procédure fait appel à des copolymères amphiphiles peu solubles dans l'eau et à un solvant commun pour le principe actif et le copolymère. Le mécanisme de formation des micelles dans ce cas dépend de la procédure d'extraction du solvant. En effet, si le solvant et l'eau sont miscibles, le mélange copolymère peut être filtré par dialyse où l'extraction lente de la phase organique provoque la formation des micelles. La méthode solution-casting nécessite l'évaporation de la phase organique pour aboutir à des films polymériques où l'interaction polymère-principe actif est favorisée. La réhydratation de ces films par le solvant aqueux chaud produit des micelles chargées en principe actif. Si le solvant et l'eau ne sont pas miscibles, l'incorporation physique du principe actif hydrophobe peut être effectuée par le processus d'émulsion huile-

dans-eau (O/W). La figure 43 illustre les méthodes d'incorporation du principe actif (G.

Gaucher, 2005 ; X. Shuai, 2004).

Figure 43. Procédures de chargement de principes actifs : (A) équilibre simple, (B) dialyse, (C) émulsion o/w,
(D) solution casting, et (E) lyophilisation (G. Gaucher, 2009).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy