WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des interactions de mélanges (polymères biodégradables/principe actif) obtenus par différentes méthodes de préparations


par L'hachemi AZOUZ
Université A/Mira-Bejaia - Magister 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.4.3.2.2. Vésicules polymériques (ou polymèrsomes)

En fonction de leurs architectures et des conditions de préparation, des blocks copolymères amphiphiles peuvent s'auto-associent pour former différents agrégats, à savoir des sphères, tiges, micelles tubulaires, lamelles, ou des vésicules. Des vésicules polymériques possèdent une structure similaire à celle des liposomes, où une cavité hydrophile est entourée par une membrane polymérique hydrophobe appelées polymèrsomes (L. Y. Qiu, 2006 ; H. Kakula, 2002).

Les polymèrsomes présentent certains avantages comparativement aux liposomes, en plus de leur stabilité, ils ont la possibilité de réguler l'épaisseur de leur membrane (L. Y. Qiu, 2006).

La méthode la plus utilisée pour la préparation des vésicules géantes avec des diamètres de l'ordre de 10 à 200 um est l'electroformation. Dans ce processus, un courant alternatif est appliqué sur un film polymérique dans une solution aqueuse. La taille des vésicules peut être facilement contrôlée par la variation de voltage et de la fréquence du champ électrique (L. Y.

Qiu, 2006).

Une autre méthode appelée injection est appliquée. La solution de polymère organique est injectée lentement dans une solution aqueuse pour précipiter le polymèrsome (F. Meng, 2003). Souvent, l'addition directe de l'eau dans une solution de polymère organique est aussi une autre méthode utilisée pour la préparation des polymèrsomes (B. M. Disher, 2000).

La formation des vésicules polymériques à partir des copolymères di- et triblock est illustrée dans la figure 44 suivante.

Copolymère diblock

Copolymère triblock

Figure 44. Formation des vésicules à base des copolymères di- et triblock (T. Zecheru, 2008).

II.4.3.2.3. Micro et nanoparticules

Dans la vectorisation des agents bioactifs, généralement, l'agent actif est dissous, piégé, adsorbé, attaché ou encapsulé dans une matrice polymérique qui a des dimensions de l'ordre de micro ou nanomètre. Selon la méthode de préparation, on distingue des micro ou nanoparticules, sphères ou capsules de propriétés et caractéristiques de libération différentes. Les capsules sont des systèmes vésiculaires où le principe actif est piégé dans une cavité centrale entouré par une membrane polymérique, par contre les sphères sont des systèmes où le principe actif est dispersé physiquement d'une manière uniforme dans la matrice (N. Hasirci, 2007). La figure 45 montre les deux types de micro et nanoparticules.

Micro ou nanosphère (système monolithique)

Médicament Médicament

encapsulé Micro ou nanocapsule (système réservoir) adsorbé

Figure 45. Les deux modèles de particules utilisées en libération contrôlée (J. Jean-Francois, 2004).

A cause de leurs propriétés physicochimiques attractives, à savoir la taille, le potentiel superficiel et la balance hydrophile/hydrophobe, les nano et microparticules ont été développées au début des années 1970 comme vecteurs utilisés pour la vaccination et pour le transport de médicaments anticancéreux (J. Jean-Francois, 2004 ; A. K. Bajpai, 2008).

Les nanoparticules sont de formes colloïdales, assimilées à des substances macromoléculaires de diamètre variant entre 10 et 100 um. Lorsque le diamètre dépasse le micron, soit entre 2 et 300 um on parle alors de microparticules (A. K. Bajpai, 2008 ; E. Allémann, 1993).

Ils existent plusieurs méthodes utilisées pour la préparation des micros et nanoparticules dont les principales sont la polymérisation de monomères ou la dispersion de polymères préformés. Par exemple, la technique d'émulsification est utilisée pour la préparation des nanocapsules et des nanosphères de poly(acide lactique) (C. Vautheir-Holtzsherer, 1991). Le tableau 13 suivant résume ces différentes méthodes de synthèse.

Tableau 13. Méthodes de synthèse des différents types de nano et microparticules (C. Vautheir-Holtzsherer, 1991).

Type de particules

Méthodes de préparation

Microcapsules

- Coacevation

- Polymérisation interfaciale

Microsphères

- Evaporation du solvant

- Fusion à chaud

- Dénaturation chimique

- Réticulation chimique

Nanocapsules

- Emulsion-Polymérisation

- Emulsification

Nanosphères

- Emulsion-Polymérisation

- Emulsification

- Désolvatation

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy