WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des interactions de mélanges (polymères biodégradables/principe actif) obtenus par différentes méthodes de préparations

( Télécharger le fichier original )
par L'hachemi AZOUZ
Université A/Mira-Bejaia - Magister 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.3.2. Préparation des mélanges IB/PDLLA par évaporation de solvant

La méthode d'évaporation de solvant consiste à solubiliser le principe actif et le polymère dans un solvant volatile approprié (commun) suivi par une évaporation de ce dernier. Dans un erlenmeyer, nous avons fait dissoudre 1,5 g d'ibuprofène avec une quantité de PDLLA (5, 15 et 25 %) de la masse d'IB dans 150 ml de diméthylformamide (DMF). Le mélange est laissé sous agitation magnétique pendant 30 heures. Ensuite, une procédure d'extraction de solvant sous vide, à une température de 65 °C, a été effectuée (figure 55). Un résidu de couleur blanche au fond de l'erlenmeyer a été obtenu, il a été réduit en poudre après séchage (A. C.

Williams, 2005).

Bain-marie

65 °C

Vide

Bain d'eau glacée

Mélange

IB + PDLLA + DMF

Figure 55. Montage de la méthode d'évaporation de solvant sous vide.

II.3.3. Préparation des mélanges IB/PDLLA par fusion à chaud

La méthode de fusion consiste à faire fondre le mélange principe actif/polymère suivi par un refroidissement et une pulvérisation du produit obtenu.

Dans un erlenmeyer, un mélange de 1,5 g d'ibuprofène avec le poly(D,L-acide lactique) différents pourcentages (5, 15 et 25 %) a été préparé. Ensuite, nous avons chauffé le mélange, à l'aide d'une plaque chauffante menée d'un régulateur de température jusqu'à 120 °C sous une agitation magnétique pendant 30 minutes (figure 56). Un mélange pâteux de couleur blanche a été obtenu. Enfin, nous avons laissé le mélange se refroidir à température ambiante pendant 24 heures puis on l'a réduit en poudre (A. C. Williams, 2005).

 
 

Mélange IB + PDLLA

Bain d'huile (120 °C) (Glycérol)

Plaque chauffante

 

Figure 56. Montage de la méthode de fusion à chaud.

II.4. Techniques de caractérisation des formulations

II.4.1. Analyse thermique

II.4.1.1. Analyse thermique (ATG - ATD)

L'analyse thermogravimétrique (ATG) consiste à mesurer la variation de masse d'un échantillon lors d'un cycle thermique. L'analyse thermique différentielle (ATD) est basée sur l'étude de l'énergie dégagée ou absorbée par le matériau quand il subit des transformations physiques ou chimiques lors d'un cycle thermique. Ces analyses sont relatives. Les valeurs obtenues sont issues de l'évolution des paramètres de l'échantillon comparativement à celle d'une référence étalon inerte.

Dans ce travail, les échantillons de masses 11 à 22 mg ont été placés dans un four d'un analyseur thermo-gravimétrique (SETARAM TG - DT A92) sous une atmosphère inerte (N2) pour prévenir l'oxydation. La température a été variée de 20 à 500 °C avec un incrément de 10 °C/min.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy