WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le recrutement 2.0 est-il un outil de sourcing pertinent ?

( Télécharger le fichier original )
par Bruno SAUVà‰
Université Jean Moulin Lyon 3 - Licence Professionnelle Management de la Communication 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction

Le web est en pleine expansion et prend une part de plus en plus grande dans le recrutement. Les candidatures passent aujourd'hui essentiellement par mail, le succès du e-recrutement est donc indéniable. Pourtant, ces pratiques ont montré certaines limites et surtout, le web 2.0 est arrivé, avec ses nouvelles tendances et ses nouvelles opportunités.

Lors de l'expansion du web dans les démarches de recherche d'emploi, l'INFA a très vite pris en compte cette tendance avec la refonte complète de son site internet, la signature de contrat avec des job-boards1(*) et la mise en place de nouvelles procédures pour le traitement des candidatures mail. Mais cette adaptation ne suffit plus avec l'arrivée du web 2.0, le web nouvelle génération. Entraînée par la simplification des outils en ligne et par l'appropriation du web par les utilisateurs, le web 2.0 a modifié les sites internet et la circulation de l'information. Les instituts de formation comme les entreprises doivent se rapprocher de leurs cibles et être novateurs dans leur façon de communiquer avec leurs candidats.

C'est incontestable, l'utilisation du web 2.0 et, de ce fait, des réseaux sociaux est une réelle tendance (cf annexe 1). En Europe, les chercheurs d'emploi seraient 59% à utiliser les réseaux sociaux à des fins professionnelles2(*). Devant l'enjeu que représente les besoins en recrutement de l'INFA et sa volonté d'intégrer des méthodes et des outils de sourcing novateurs, la direction générale de l'Institut a souhaité que cette étude porte sur le web 2.0 et son utilisation pour le recrutement.

En effet, dans une période de crise économique et de crise de l'emploi, la formation tout au long de la vie est devenue une des priorités stratégiques. L'offre de formation professionnelle s'est diversifiée pour répondre aux attentes et aux besoins des personnes dont la qualification n'est plus suffisante pour une réinsertion dans l'emploi et pour répondre aux nouveaux enjeux des secteurs en pleine expansion, créateur d'emploi, tel que celui de l'aide à la personne par exemple. L'offre de formation s'est donc adaptée à ces nouveaux besoins et la concurrence a augmentée, les acteurs historiques de la formation doivent être compétitifs et proposer une offre correspondante aux attentes. L'offre étant plus importante, les cibles des instituts de formation sont plus larges, plus volatiles et donc plus difficiles à toucher : ils nécessitent une évolution des méthodes de communication.

L'INFA, Institut de formation sous statut associatif depuis 1950 est confronté à ces nouveaux enjeux. Il doit, chaque année, proposer une offre en adéquation avec les besoins du marché de l'emploi et attirer plusieurs milliers de candidats pour assurer le remplissage de ses classes.
De fait, le montant des financements de la formation professionnelle, qu'ils soient privés ou publics, dépend du nombre de personnes présentes en formation. Ainsi, le chiffre d'affaire de chaque parcours et son équilibre est lié à la capacité de l'Institut à rassembler autour de son projet pédagogique et donc de communiquer efficacement et de façon pertinente.

Dans ce contexte, le recrutement est devenu un challenge permanent et le sourcing une grande préoccupation. Les cibles de l'INFA sont en partie les jeunes entre 18 et 26 ans, de ce fait, maîtriser les nouvelles méthodes de communication et les nouveaux médias est indispensable pour attirer cette génération née avec Internet et véritable actrice du web. La visibilité et la notoriété en ligne de l'entreprise deviennent des prérequis indispensables pour rester concurrentiel et attirer un large public. Pour asseoir ce constat il suffit de s'intéresser aux chiffres. En effet, selon des études récentes, un peu plus de 64 % des ménages déclarent avoir un accès à Internet à leur domicile en 20103(*) et les candidatures par voie électronique représentent aujourd'hui 70%4(*) du total des candidatures envoyées.

Partant du constat que le web est un outil de recrutement installé et efficace, que le web 2.0 connaît un développement rapide avec notamment plusieurs millions de Français inscrits sur les réseaux sociaux et que l'INFA se doit de sourcer davantage de candidats chaque année, la question de la pertinence en terme de sourcing du recrutement à la mode 2.0 se pose. En effet, le recrutement 2.0 permet-il d'avantage de sourcing ou n'est-il qu'une nouvelle façon de communiquer autour de son nom ? Pour répondre à ces interrogations, nous présenterons dans une première partie l'INFA, son fonctionnement et plus précisement le département recrutement et communication de l'INFA Rhône-Alpes (Partie I). Dans une seconde partie nous définirons le web 2.0, ses applications, ses utilisateurs avant de s'intéresser plus particulièrement à l'une de ses applications, le recrutement 2.0 (Partie II). La troisième partie évaluera les effets du recrutement 2.0 et son éventuelle mise en application à l'INFA (Partie III).

I. L'INFA

1. Présentation générale

A. Identité, métiers et valeurs

a. Historique

L'INFA est un Institut de formation professionnelle qualifiant, Association loi 1901 à but non lucratif qui oriente, accompagne et forme chaque année plusieurs milliers de jeunes et d'adultes.

Créé en 1950, l'ICO (Insitut de Culture Ouvrière) puis CCO (Centre de Culture Ouvrière) oeuvre pour la promotion sociale sur la base d'un mouvement d'éducation populaire attaché aux valeurs que sont la culture, la solidarité, l'entraide et la promotion sociale. Pour répondre aux demandes exponentielles dans le secteur de la formation et pour diversifier ses offres, le CCO créera l'INFAC en 1963, le CREAR en 1974, l'INFATH en 1977 puis l'IDA en 1982. Ces structures, toutes spécialisées dans un domaine de formation propre seront regroupées sous le nom INFA en 1996.

* 1 Job-boards : sites de recrutement en ligne

* 2 Enquête STEPSTONE - avril 2010

* 3 Enquête INSEE N°1340 - mars 2011

* 4 Enquête STEPSTONE - avril 2010

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.