WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le recrutement 2.0 est-il un outil de sourcing pertinent ?

( Télécharger le fichier original )
par Bruno SAUVà‰
Université Jean Moulin Lyon 3 - Licence Professionnelle Management de la Communication 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

C. Applications

Le web 2.0 foisonne d'applications et d'interfaces de plus en plus personnalisées et personnalisables, d'espaces de dialogues, de débat, de sites d'information interactifs avec toujours la même finalité, relier les hommes pour tout, à tout moment et avec une extraordinaire immediatetée. Pour l'utilisateur, le web 2.0 est un portail d'accès à l'information, un outil pour rester en contact avec ses proches, faire de nouvelles rencontres, partager ses expériences, se divertir, se documenter. Les nouvelles technologies à l'usage sur le web l'on fait passer du statut de point d'accès à des sites au statut de plateforme informatique en passe de transformer notre rapport à l'ordinateur et aux logiciels.

Même si une identification des applications du web 2.0 ne peut pas être exaustive, nous pouvons retenir les principaux mode d'expression au travers des quatres principaux médias : les médias de recherche, de publication, de partage et les réseaux sociaux (cf annexe 2).

Les médias de recherche

Fort de sa capacité à entraîner la participation collective avec la création de contenus par les internautes et la proportion de plus en plus importante de sites en ligne, le web devient une source d'information sans précédent constituée de plus de 300 millions de sites en mai 201117(*). Pour rendre ces contenus accessibles facilement et de façon pertinente et pour que le web soit véritablement ouverts à tous, les moteurs de recherche se sont développés et multipliés. Outil indispensable pour classer les millions de sites web et permettre aux utilisateurs de trouver ce qu'ils cherchent, ils indexent les pages web grâce à des robots parcourant des millions de sites à intervalles réguliers et archivent ces informations en les rendant accessibles grâce à des mots-clés. Système automatisé, le moteur de recherche évolue néanmoins vers une personnalisation de plus en plus accrue des résultats de recherche, en fonction des habitudes de recherches enregistrées, de l'heure de la journée etc.

Exemples de médias de recherche : Google, Yahoo !, Bing

Les médias de publication

C'est l'une des principales révolutions du web 2.0, apparus timidement dans les années 90, ils ont connu une véritable explosion dès 2002. A l'opposé du site web traditionnel avec son contenu diffusé unidirectionnellement et sa gestion complexe bien souvent réservée à des spécialistes, le blog est un outil conçu pour le dialogue, les débats, les échanges, en un mot l'interractivité. Facile à concevoir et à animer, il est accessible à tous ceux souhaitant faire la promotion de leurs réflexions, de leurs bons plans et même faire des affaires. Le blog a transformé le rapport de l'internaute avec le web et l'engouement n'est pas terminé puisque plus d'un million de billets se publient chaque jour18(*).

Exemples d'hebergeurs de blogs : Blogger, Overblog, Skyblog, Myspace etc.

Les médias de partage

Partager ses photos, ses films, ses connaissances au plus grand nombre, à son groupe d'amis ou à sa communautée est devenu d'une grande simplicité avec les plateformes de partage. Conçues par thématiques (videos, photos, musique, documents etc.), elles permettent la constitution de communautés, la diffusion de contenus et leur partage sur des blogs et sites web. Outre les applications ludiques qui en sont faites, les plateformes de partage sont aussi à l'origine de ressources documentaires construites sur la base de l'intelligence collective : le meilleur exemple est Wikipedia, créé en 2001, il est l'une des plateformes 2.0 les plus visitées au monde avec 13 millions d'articles et 320 millions de visiteurs par mois en 200919(*).

Exemples de médias de partage : Youtube (vidéo), Flikr (photos), Deezer (musique)

Les réseaux sociaux

Entendons ici réseau social sur le web. La notion de réseau social n'est en effet pas née avec le web 2.0 puisqu'elle a fait son apparition en 1954 par la voix de John A. Barnes20(*). Un réseau social sur le web correspond à une plateforme, une interface au sein de laquelle chaque individu inscrit se décrit personnellement ou professionnellement. Il s'agit en premier lieu de se créer un espace sur le web, dédié à la diffusion de sa propre image, de sa propre existence. Le principe moteur du réseau social n'est pas cette simple personnification de l'internaute mais les liens virtuels qu'il va créer avec ses proches, ses amis et plus largement sa communauté. Ce sont ces liens qui permettent échange et interactions diverses qui constituent la force des réseaux sociaux et leur succès. Le succès est tel que ces réseaux sociaux et le phénomène de bouche à oreille qu'ils entraînent sont en passe de supplanter les méthodes marketing actuelles21(*).

Exemples de réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, Viadeo

Figure 7 - Réseaux sociaux, chiffres clés

Source : http://www.e-stratege.com/medias-sociaux/medias-sociaux-quelques-chiffres/ - janvier / juillet 2010

Ces applications du web 2.0 représentent un potentiel énorme en matière de communication pour l'entreprise, elle peut revisiter ses méthodes marketing et donner un nouveaux souffle à son image. C'est aussi la capacité du web 2.0 à rapprocher les hommes qui donne l'occasion à l'entreprise de créer des liens plus étroits et plus interactifs avec ses publics.
Loin du « one to many » du marketing publicitaire classique, internet donne aujourd'hui la possibilité d'engager une communication « one to one », personnalisée et donc plus séduisante.

Prenant la mesure du potentiel du web 2.0 en matière de communication mais aussi les risques que cela peut comporter au vue de la nature évolutive de ce média et de ses nouvelles pratiques, nous précisons, dans le cadre de notre problématique initiale, notre étude sur l'une de ses applications émergente : le recrutement 2.0.

* 17 http://news.netcraft.com/archives/2011/05/02/may-2011-web-server-survey.html

* 18 http://technorati.com/blogging/article/state-of-the-blogosphere-2010-introduction/

* 19 http://wikimediafoundation.org/wiki/Press_releases/Wikimedia_launches_2009_annual_giving_campaign

* 20 Class and Committees in a Norwegian Island Parish, Human Relations

* 21 http://www.lalibre.be/societe/cyber/article/533886/1000-vrais-amis-suffisent-a-faire-decoller-votre-produit.html

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.