WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

c) FestivaLs orientés en faveur de L'animation LocaLe

Dans Les années quatre-vingt, deux phénomènes sociaux sont à L'origine de L'initiative des coLLectivités LocaLes dans La création de festivaLs : Le premier est L'excLusion de pLus en pLus importante de franges de La popuLation « aussi bien en milieu urbain avec le phénomène des banlieues-ghettos qu'en milieu rural, où la désertification continue de s'étendre >242. Le deuxième phénomène est ceLui de L'améLioration de La scoLarisation et du niveau de vie qui se traduit par « une augmentation de la demande de culturel, qui teinte de plus en plus des séjours touristiques moins longs >243. Face au contexte sociaL et aux nouveLLes pratiques touristiques des français, Les coLLectivités LocaLes tentent d'organiser des événements d'animation, afin de satisfaire, tant Les touristes de passage, que Leur propre popuLation, « et plus précisément celle qui est « exclue », financièrement ou géographiquement >244.

Pourtant, même si ces festivaLs ont une forme artistique qui dépend encore
des choix des porteurs de projets, La priorité reste donnée au projet sociaL, ce
qui peut parfois nuire à La quaLité artistique de L'événement, contrairement

239 CHOUCHAN (LioneL), Op.cit., page 91.

240 BENITO (Luc), Les festivals en France : marchés, enjeux et alchimie, Op.cit., page 49.

241 Site de L'encycLopédie Wikipedia, http://fr.wikipedia.org/wiki/FestivaL_internationaL_du_fiLm_fantastique_d'Avoriaz, consuLtation Le 15 septembre 2006.

242 BENITO (Luc), Les festivals en France : marchés, enjeux et alchimie, Op.cit., page 51.

243 Idem

244 Idem

aux festivaLs montés dans La tradition d'après-guerre, orientés vers une promotion des arts et de La création. En effet, « certains de ces nouveaux festivals préfèrent se concentrer sur l'efficacité des moyens d'accès à la culture tant techniquement que matériellement >245. Comme exempLe, nous pouvons citer Le succès du tout récent Festival Méditerranéen de Folklore246 (trois éditions), qui se dépLace pendant une semaine en juiLLet dans treize communes de La VaLLée du PaiLLon, près de Nice. Cet événement rencontre jusqu'aLors, un très fort succès auprès de La popuLation. En effet, c'est La cuLture qui se met à disposition du pubLic, et non L'inverse.

d) FestivaLs orientés à des fins institutionneLLes

En France, Les festivaLs de grande renommés, comme ceux de Cannes ou Avignon, sont devenus des rendez-vous incontournabLes. ILs rassembLent professionneLs, diffuseurs et programmateurs et ont acquis avec Le temps une véritabLe vaLeur de « marché > artistique jusqu'à devenir de véritabLes institutions. Au même titre que Les régions ou Les départements, Les communes sont soucieuses de Leur image. ELLes participent, voire initient, des événements de prestige comme Les festivaLs pour affirmer Leur identité institutionneLLe. Ainsi, « une des vocations initiales du Printemps de Bourges est d'être un véritable marché pour les professionnels à la quête de nouveaux talents >247. Cette fonction est d'autant pLus efficace qu'eLLe se renouveLLe chaque année. En ce sens, Le Printemps de Bourges est aLLé jusqu'à créer Le Réseau Printemps, une association chargée de découvrir de jeunes artistes grâce à un réseau de correspondants nationaux et internationaux248.

Pourtant, cette vaLeur de « marché > est à prendre avec précaution, car, comme Le souLigne Bernard Faivre d'Arcier pour Le Festival d'Avignon, peut-on aujourd'hui Lui reprocher d'être une industrie festivaLière ? : « Le mot serait excessif si l'on n'avait déjà accolé au festival d'Avignon le terme de

245 Idem

246 Site du Festival Méditerranée de folklore, http://www.LoLivierdargent.com/, consuLtation Le 20 octobre 2006.

247 MERCIER (Sophie) et BOUCHARD (Diane), Op.cit., page 36.

248 BENITO (Luc), Les festivals en France : marchés, enjeux et alchimie, Op.cit., page 69.

supermarché du spectacle >249. IL ne faut pas oubLier que cet événement est avant tout Le rendez-vous annueL des « amoureux > du théâtre, de professionneLs et de critiques. Aujourd'hui «les gens mêlent le « in » et le « off », soit la programmation préparée d'un festival et de l'autre la venue en ordre dispersé à leur risque et péril d'un grand nombre de compagnies de toutes sortes qui cherchent à présenter leur travail. A tel point qu'Avignon est devenu, peut-être malgré lui, le grand rendez-vous annuel des professionnels du théâtre.>250

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net