WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B) Une instrumentaLisation possibLe des festivaLs par Les professionneLs ?

Les festivaLs ont donc fortement évoLués depuis Leur déveLoppement dans Les années quatre-vingt et prennent peu à peu de nouveLLes formes, en se diversifiant, devenant des événements économico-touristiques majeurs. Leurs poLitiques sembLent dans certains cas, être pLus attentives à L'impact économique que cuLtureL. Le terme de « festivaL » étant devenu en ce sens un mot « magique » pour Les directeurs de festivaLs ou porteurs de projets, et certainement grâce aux médias, qui Lui apportent une image et une communication conséquente. Le festivaL proposant aLors «une formule idéale « prémâchée » »284, Le terme est queLque peu gaLvaudé comme Le souLigne PhiLippe Toussaint, président de La fédération France Festivals.

Une des premières conséquences de L'augmentation et de La diversification des festivaLs en France est surtout Liée à une perte d'originaLité des concepts. Un constat Livré dès 1993 par Les directeurs des festivaLs de DeauviLLe, Cognac et Avoriaz : « La France, à court d'idées, fait preuve d'un manque total

283 FAIVRE d'ARCIER (Bernard), « Comment donner un avenir aux festivaLs ? », Op. cit., page 4.

284 FAIVRE d'ARCIER (Bernard), « CuLture, Médias, EvénementieL, un bon ménage à trois ? », tabLe ronde de La Business CLasse CuLture ESC Dijon, citation notée par L'étudiant Le jeudi 2 mars 2006, page 2.

d'invention. Pour s'en convaincre, il suffit de constater la prolifération de festivals qui se copient les uns les autres, prenant pour modèle un festival qui marche à tel endroit >285. De pLus, certaines programmations prennent un risque minimum, en minimisant audaces et originaLités, « les directeurs artistiques se contentent souvent de programmer des artistes qui se retrouvent d'une manifestation à l'autre>286. Pour Luc Benito, ceLa représente un gLissement vers Le « tout cuLtureL >, « dans lequel certains voient l'illustration d'une dérive de nos valeurs morales, ce qui a fait l'objet de réquisitoires envers la politique menée, rendue responsable, entre autres, d'un tarissement de la création >.287

IL n'est pourtant pas question ici de faire une généraLité du propos, mais d'étabLir Le constat d'une catégorie d'événements qui tendent, de pLus en pLus, à se généraLiser, comme Le souLigne cLairement Bernard Faivre d'Arcier : « On entend ici et là une critique du milieu professionnel lui-même qui peut, il est vrai, s'en prendre à quelques comportements caricaturaux d'un petit ensemble de professionnels et directeurs de festivals >288. Ainsi, paraLLèLement aux directeurs de festivaLs, iL existe un abus du phénomène par certains professionneLs, comme Les maisons de disque ou tourneurs, pour Le secteur du spectacLe vivant, qui imposent à La direction des prix exorbitants et n'hésitent pas, ainsi, à imposer Leurs propres artistes Lorsqu'on Leur demande La permission d'en intégrer un connu à La programmation289.

Si une instrumentaLisation des festivaLs par Les coLLectivités territoriaLes reste visibLe et possibLe, eLLe est minimisée par Les professionneLs du miLieu et doit être évaLuée à sa juste vaLeur, en fonction du contexte cuLtureL que connaît La France depuis Les années quatre-vingt.

285 CHOUCHAN (LioneL), Op.cit., page 61.

286 BENITO (Luc), Les festivals en France: marchés, enjeux et alchimie, Op.cit., page 61

287 BENITO (Luc), Les festivals en France: marchés, enjeux et alchimie, Op.cit., page 60.

288 FAIVRE d'ARCIER (Bernard), « Comment donner un avenir aux festivaLs? >, page 5.

289 Informations notées par L'étudiant Lors d'un entretien oraL avec HELLIO (Bertrand), Le 15 décembre 2006.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net