WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 2
ELéments d'action mis en pLace face à une possibLe perte
de La notion de festivaL

ParaLLèLement à L'évoLution du contexte du festivaL Chroniques Nomades, Les événements photographiques, victime de Leur succès, subissent Les conséquences d'une généraLisation de La notion de festivaL. En ce sens, La réaLisation de diverses actions, menées en paraLLèLe de L'événement, apparaît comme une soLution de différenciation, face à L'augmentation constante de La concurrence. Ce chapitre détaiLLe ainsi Les différentes actions menées en paraLLèLe du festivaL Chroniques Nomades. Ces propositions tendent ainsi à Lutter contre L'aspect « zapping » du festivaL, dans une démarche gLobaLe de Légitimation et de pérennisation.

I) La pérennisation appuie la légitimité du festival

A) Prise en compte de L'augmentation du nombre de festivaLs de photographie en France

En France, Les festivaLs de photographie ne cessent d'augmenter et de se diversifier, offrant une concurrence accrue entre Les événements, qui doivent sans cesse innover pour pouvoir se démarquer. Cependant, à La question sur Les conséquences de cette muLtipLication, CLaude Geiss garde un avis partagé : Dans un premier temps, « je suis tenté de voir cela positivement. L'effet premier est d'amener le public à la photographie. En effet, on rattrape aujourd'hui le retard accumulé depuis quelques dizaines années, contrairement aux anglais ou allemands qui ont une éducation de l'image que l'on n'a jamais eu en France. Les jeunes générations commencent à acheter et à collectionner, ce qui est bien évidement positif pour les photographes

qui vivent beaucoup moins de la presse ou de l'édition »492. En effet, comme pour L'ensembLe des domaines artistiques et cuLtureLs diffusés, iL sembLe aujourd'hui évident que Le déveLoppement exponentieL du nombre des festivaLs ait permis d'éLargir une paLette d'offres de pLus en pLus diversifiées, pour un pubLic de pLus en pLus avide de découvertes. Dans un deuxième temps, « je pense que cela peut aussi être responsable d'un certain « étouffement » car beaucoup d'événements se « tirent dans les pattes » quand ils sont sur le même territoire ou traitent du même sujet »493. Pour exempLe, Le Festival de l'Image494, qui se tient, depuis cinq ans, Le premier week-end d'octobre, à Saint-VaLéry-en-Caux, en Haute-Normandie. Cet événement, qui associe des expositions de photographie et projections de documentaires, se présente de La manière suivante : « Bienvenue au Festival de l'Image, 5ème festival du voyage et de l'aventure organisé à Saint-Valéryen-Caux » 495. Les termes « voyage » et « aventure» ne sont pas sans rappeLer une certaine ressembLance quant à La thématique du festivaL Chroniques Nomades. Cependant, La différence entre Les deux événements tient au positionnement du Festival de l'Image qui présente sa programmation dans une démarche purement exotique. Un Lément dont souhaite se démarquer La direction artistique du festivaL Chroniques Nomades.

La concurrence entre événements photographiques révèLe Les probLèmes de recherche d'originaLité et de positionnements de queLques récents festivaLs : « Pour des événements « adultes » comme Chroniques Nomades, Visa pour l'Image496, Etonnants Voyageurs497 à Saint-Malo et Photo Espana à Madrid je considère que l'on est à même de se placer un peu au-dessus de ce type de comportements »498. Enfin, La communication étabLie entre Les directeurs de ces différents festivaLs apparaît comme un éLément primordiaL pour Lutter contre Les préjudices causés par La concurrence : « Nous nous appelons souvent et trouvons des accords, surtout au niveau des dates, afin de se

492 Voir annexe 12 page 213.

493 Idem

494 Site du Festival de l'Image, http://www.festivaL-image.org/, consuLtation Le 15 décembre 2006.

495 Dossier de presse du Festival de l'Image de Saint-VaLéry-en-Caux, 2006, page 1.

496 FestivaL de photoreportage à Perpignan.

497 FestivaL internationaL du Livre et du fiLm.

498 Voir annexe 12 page 213.

partager la disponibilité des journalistes ou les signatures d'ouvrage. Nous avons donc de bonnes relations, mais elles peuvent être plus désordonnées pour de jeunes événements qui ne regardent pas trop ce qui se passe autour»499.

Pour atteindre La reconnaissance du pubLic et des pouvoirs pubLics, La direction du festivaL doit sans cesse remettre en question Le fond et La forme adoptées par L'événement. Cette recherche d'équiLibre est un facteur déterminant quant à La différenciation de L'événement, dans une démarche de pérennisation.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net