WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b) Le Festival OFF des Chroniques Nomades: outiL de démocratisation pour Le pubLic et d'accompagnement des artistes

Le Festival Off des Chroniques Nomades, créé Le 5 février 2001, est géré par une association de Loi 1901, L'Association du Festival Off de Honfleur. ParaLLèLement au festivaL officieL, iL propose chaque année une dizaine d'exposition de jeunes taLents, sur Le thème de La photographie de voyage et d'aventure. Ces expositions se tiennent dans Les vitrines des différents commerçants de La viLLe de HonfLeur et depuis 2003, dans un espace des Greniers à SeL qui Lui est consacré. IL profite ainsi de L'affLuence du pubLic et intéressés, attirés par Le festivaL « In » depuis dix ans. « Petit frère » des Chroniques Nomades, comme Le souLigne CLaude Geiss, iL est de son avis « un véritable tremplin pour les jeunes photographes » 526, d'où son intérêt majeur. Le Festival OFF existe, afin de promouvoir Les créations de La nouveLLe génération de photographes dont Les aspirations et Les inspirations se trouvent dans Le voyage, La rencontre de L'autre, et L'aventure photographique.

Pour L'édition 2006, Les photographes du « Off » ont présentés officieLLement Leurs travaux à pLus de vingt-trois miLLe visiteurs527, qui ont su apprécier Les regards et parcours de ces jeunes photographes aux cotés des pLus reconnus. Ce festivaL tend à vouLoir dynamiser La viLLe en y instaLLant ses expositions et en organisant diverses animations et rencontres. Depuis sa création, La permanence du « Off » est tenue successivement, dans L'enceinte des Greniers à SeL, par Les photographes exposants. Lors de L'édition 2005, deux événements majeurs ont compLétés La tenue du festivaL : une Lecture de contes pour Les enfants du centre de Loisir de HonfLeur par Nordine Hassani,

526 GEISS (CLaude), Dossier de presse du Festival Off des Chroniques Nomades, mai 2006.

527 Voir annexe 13 page 219.

comédien et président de L'association Le carnaval des enfants528. Pour cLôturer Le festivaL, une projection d'une heure, réaLisée en partenariat avec Epson, regroupant toutes Les expositions du « Off > et des images inédites, fût projetée sur grand écran sur Le parvis de La Mairie de HonfLeur située Les quais du Vieux-bassin.

En proposant, avec une enveLoppe budgétaire réduite, L'exposition de travaux de jeunes taLents, Le « Off > participe activement, par Le biais de ses propres moyens de démonstration, à L'éLargissement de L'offre incarnée par Le festivaL officieL. En effet, iL adopte une forme qui Le rapproche en ce sens d'un pubLic pLus néophyte, qui peut être « impressionné > par La quaLité et Les dimensions des photographies présentées par Chroniques Nomades. Ainsi, de par son caractère « Off >, Le festivaL se pLace habiLement entre une notion popuLaire et professionneLLe de L'événement et participe à La « désacraLisation > de La manifestation officieLLe. Un concept Largement mis en avant à travers Le Festival Off d'Avignon où Le pubLic y vient «par esprit libertaire, estimant que le festival officiel sacralise le théâtre alors qu'il se veut, lui, joyeusement irrévérencieux vis-à-vis des spectacles >529.

Le Festival OFF apporte une aLternative au festivaL officieL, « il est « rafraîchissant », permet d'avoir un aperçu sur les nouvelles tendances, et peut plaire à ceux qui sont blasé par les grandes expositions un peu conventionnelles >530. Abordant une thématique commune, La photographie de voyage et d'aventure, Le « Off > se différencie du « In > par Le choix des photographes exposés et diversifie en ce sens Les différentes perceptions de La photographie de voyage : « Parallèlement, il existe le OFF, qui enrichi le regard sur la photographie >531.

Enfin, iL représente un dispositif d'accompagnement artistique pour Les
photographes émergents de création contemporaine qu'iL expose.

528 Site internet du Festival OFF des Chroniques Nomades, http://offdeschroniques.canaLbLog.com/aLbums/Linn_jousson_et_manon_rosat/index.htmL, consuLtation Le 16 décembre 2006.

529 LERRANT (Jean-Jacques), Op.cit.

530 Voir annexe 12 page 213.

531 Idem

ParaLLèLement au festivaL officieL, iL est une source de création dynamique et variée et permet ainsi à des artistes encore peu connus de se faire remarquer.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net